Stories

FedaPay : grande pionnière de la Fintech au Bénin

4 novembre 2021
ITC Nouvelles

Si la révolution numérique est en marche depuis plus d’une décennie, l’épidémie de COVID-19 a significativement accéléré la transition. Les restrictions de déplacement et les risques liés à la manipulation d'espèces ont incité les consommateurs à se tourner massivement vers les paiements numériques. En matière de mobile money, l'Afrique subsaharienne a enregistré la croissance la plus élevée à travers le monde, avec 548 millions de nouveaux comptes ouverts en 2020. Lancée juste avant la crise à Cotonou, au Bénin, la start-up FedaPay a su habilement se positionner dans l’écosystème des transactions numériques.

FedaPay démontre que la transformation digitale n’est plus une option

Qu'il s'agisse de paiements marchands, de versements groupés ou de transferts internationaux, FedaPay a prouvé sa capacité à développer des solutions sécurisées et fiables. Au cours du dernier semestre, son taux de croissance a littéralement explosé (+ 2 000 %). Et chaque mois, les compteurs enregistrent plus d’un milliard de francs CFA de volumes de transactions. De quoi donner le tournis, et séduire les investisseurs. La start-up vient d’ailleurs de conclure une levée de fonds de 50 000 € auprès du réseau Benin Business Angels Network (BBAN). Depuis, tout s’accélère : « À l’horizon 2022, nous espérons couvrir les 8 pays de l’Union Monétaire Ouest Africaine et tripler le volume mensuel de transactions. Chaque nouvelle ouverture d’agence est pourvoyeuse d’emplois, puisque nous prévoyons recruter 3 collaborateurs supplémentaires dans chaque pays où nous nous implantons », explique Hermann Aguessy, co-fondateur et Président de FedaPay. Servant de capital d’amorçage, cette première levée de fonds est également synonyme d’accès à un réseau et à des expertises ciblées. « Nous avons été audités, ce qui nous a conduits à restructurer complètement notre organisation comptable interne. Au-delà de l’aide financière, le soutien de BBAN constitue aussi un précieux mentorat ».

 

Gagner en expertise, attirer des fonds et conclure des partenariats avec l’aide de #FastTrackTech 

La fulgurante ascension de FedaPay est d’autant plus spectaculaire qu’elle n’a pris que quelques mois. Lorsque Hermann Aguessy mesure le chemin si vite parcouru, il souligne l’importance de l’accompagnement par le projet #FastTrackTech : « L’équipe de #FastTrackTech nous a suivis dès le début et nous a aidés à grandir. Nous avons pu accéder à des formations très ciblées sur le marketing digital, la finance d’entreprise ou encore la gestion des ressources humaines. Nous avons été coachés sur la mise en place d’un business model efficace et l’accès aux financements. #FastTrackTech nous a aussi aidés à nous doter de services et outils technologiques incontournables et nous a mis en relation avec les investisseurs de BBAN. L’accompagnement de #FastTrackTech s’est révélé très structurant et déterminant ». Et quand on demande à Hermann quelle est la prochaine étape de la success story, il évoque l’importance de lever de nouveaux fonds. La projection pour 2022 est à 2 millions d’euros, une enveloppe indispensable pour conquérir de nouveaux marchés et accroître les compétences des collaborateurs.

 

Financé par le Canada, le Finlande, l’Allemagne, l’Irlande, la Norvège, la Suède ainsi que le Netherlands Trust Fund IV, le projet #FastTrackTech est mis en œuvre par le Centre du Commerce International. Grâce à une offre ciblée de coaching et formations, le projet #FastTrackTech s’engage depuis octobre 2019 aux côtés des entrepreneurs du numérique qui aspirent à grandir à l’international au Bénin, en Côte d’Ivoire, en Ethiopie, au Mali, au Rwanda, en Tanzanie et en Zambie.