Stories

Organisation d’un Tour d’Orientation du Marché espagnol du cuir, Pourquoi l’Espagne ?

9 septembre 2015
ITC Nouvelles

Le Centre du Commerce International (ITC) a organisé, dans le cadre du projet EDEC, un Tour d’orientation du marché espagnol du cuir du 9 au 17 septembre 2015. Le projet est mis en œuvre en partenariat avec le Ministère du Commerce Extérieur du Maroc, avec la contribution financière du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement du Canada.

L’Espagne a été désignée comme pays cible pour ce tour d’orientation, en raison du potentiel et de l’attrait de ce marché pour les entreprises marocaines.

L’Espagne joue un rôle important au sein du marché international de la chaussure. D’après une étude réalisée par l’ITC (sur la base des données de Trade Map), une paire de chaussure sur quatre vendue en Europe est d’origine espagnole. La forte tradition de l’Espagne dans la fabrication de chaussures et son importante part du marché européen ont fait de l’Espagne le 8ème importateur mondial de produits en cuir en 2014. C’est dans ce contexte que l’Espagne organise chaque année à Madrid, le MOMAD Metropolis, un évènement international consacré à la mode et à la chaussure en cuir.

Compte tenu de la proximité des matières premières de bonne qualité, l’Espagne est de facto le 1er importateur de produits marocains en cuir tels que la maroquinerie ou la chaussure. Outre la proximité géographique, le Maroc bénéficie d’une expertise dans le secteur de cuir, cultivée par une tradition ancestrale dans ce domaine.

Le secteur marocain du cuir se compose d’un tissu d’entreprises capitalisant un savoir-faire reconnu et une grande expérience couvrant l’ensemble de la chaine de valeur, lui octroyant ainsi un avantage concurrentiel. Le Maroc représente un marché important pour les entreprises espagnoles versant dans la fabrication des composants en cuir de la chaussure. Depuis maintenant plusieurs années, l’Espagne apparaît comme le 1er importateur de chaussures en cuir fabriquées au Maroc.

Durant le tour d’orientation, la délégation marocaine, composée de 16 entreprises dans le domaine de la chaussure, de la maroquinerie et de l’habillement en cuir, a eu l’opportunité de participer à la foire MOMAD Metropolis. Cette visite avait pour objectif d’initier et de renforcer la participation des entreprises marocaines aux grands salons internationaux, et ainsi leur permettre de mettre en application les connaissances théoriques liées à l’export, acquises lors des formations délivrées par l’ITC. C’est ainsi que lors du MOMAD, 130 rencontres B2B ont pu être effectuées, dans le but de créer de nouveaux partenariats commerciaux entre le Maroc et l’Espagne.

Parmi les visites entreprises durant le tour d’orientation, une rencontre a été organisée avec l’entreprise El Corte Inglès qui s’annonce très prometteuse pour la délégation marocaine. Avant cette mission en Espagne, la compagnie El Corte Inglès s’est rendue au Maroc, visitant ainsi de nombreuses entreprises marocaines. Le tour d’orientation a permis à El Corte Inglès de rencontrer à nouveau certaines de ces entreprises visitées, mais cette fois dans un cadre plus formel.

Le tour d’orientation en Espagne a permis aux entreprises marocaines d’acquérir des connaissances sur les spécificités du marché espagnol du cuir de la chaussure, de la maroquinerie et de l’habillement. Lors de cette mission, la délégation marocaine a pu bénéficier d’une vue d’ensemble des caractéristiques essentielles du marché espagnol, telles que les tendances actuelles, les pratiques d’affaires mais également les exigences en matière de qualité et de produit.

« Ce tour du marché espagnol aura permis de renforcer la complémentarité déjà existante au sein des tissus institutionnels et privés des secteur du cuir espagnol et marocain, » explique Frédérine Derlot-Copy, spécialiste filière, ITC.

Le Tour d’Orientation du marché espagnol du cuir succède à un autre tour d’orientation sur le marché canadien, réalisé en juin dernier et consacré aux secteurs du cuir, de l’agroalimentaire et des produits de la mer. La mission au Canada fut l’occasion pour les entreprises marocaines de créer de nouveaux liens professionnels et de renouer avec d’anciens partenaires commerciaux, aboutissant à la conclusion de contrats de vente prometteurs.

« Tout en mettant l’accent sur la qualité des rencontres organisées, qu’elles soient institutionnelles ou émanant du secteur privé, il est toujours crucial de noter l’importance du suivi à réaliser, » ajoute Frédérine Derlot-Copy. «Dirigé dans le cadre du projet EDEC et avec l’appui de l’ITC, cet accompagnement a pour objectif de renforcer les acquis et les contacts réalisés lors du tour d’orientation au profit des acteurs clés du secteur cuir marocain.»

Le programme EDEC a pour objectif de contribuer efficacement au développement et au renforcement des exportations marocaines aussi bien sur les marchés classiques comme l’Europe que sur les nouveaux marchés.