Stories

Nouvelle : Le secteur du textile et de l'habillement au Maroc surmonte les conséquences de la COVID-19

12 octobre 2020
ITC Nouvelles
Voici un aperçu d'une nouvelle initiative visant à relancer le secteur du textile et de l'habillement au Maroc.

Premier employeur industriel du Maroc, le secteur du textile et de l'habillement emploie plus de 200 000 personnes. La crise sans précédent a provoqué l'arrêt de 90 % du secteur en mars et avril, menaçant des milliers de familles », explique Fatima-Zohra Alaoui, directrice générale de l'Association Marocaine des Industries du Textile et de l'Habillement (AMITH).

Cependant, la crise COVID-19 n'a pas découragé le secteur marocain du textile et de l'habillement de se mobiliser et de s'engager pour aider la population. De nombreuses entreprises marocaines ont réorienté leur production vers la fabrication de masques, afin de répondre aux besoins nationaux et de soutenir les communautés locales. Après avoir été en mesure de répondre à la demande intérieure, le secteur est désormais prêt à exporter des masques vers l'Europe.

L'AMITH et le Ministère de l'Industrie, du Commerce, de l'Economie Verte et Numérique, en collaboration avec le programme GTEX/MENATEX de l'ITC, ont lancé une série d'initiatives visant à renforcer la capacité des entreprises, notamment des petites entreprises, à relever les nouveaux défis.

Une nouvelle plateforme en ligne appelée AMITH Marketplace, par exemple, contribue à améliorer l'accès à l'information et à mettre en relation des acheteurs locaux et internationaux avec des fournisseurs marocains.

La plateforme met en relation les membres de l'AMITH, qui fournissent les matières premières pour la production d'équipements de protection individuelle (EPI), et les producteurs de masques, avec des acheteurs locaux et internationaux. De plus, elle permet à l'AMITH d'accéder à des informations sur la production nationale, les certifications de produits délivrées par l'Institut Marocain de Normalisation (IMANOR) et les niveaux de stocks disponibles. Au total, plus de 153 profils ont été enregistrés. La plateforme a reçu plus de 4 500 visites de plus de 11 pays, tels que la France, l'Autriche, les États-Unis, l'Australie et le Canada.

La fabrication et la distribution d'EPI est une bouée de sauvetage pour de nombreux fabricants marocains de textiles et d'habillement. Le secteur est prêt à reprendre son activité habituelle de textiles et d'habillement de mode, tout en demeurant un partenaire fiable pour la distribution de textiles destinés au secteur médical.

Dans ce message vidéo adressé aux acheteurs et clients internationaux, Fatima-Zohra souligne l'agilité du Maroc à réagir face la crise et la série d'activités mises en place pour promouvoir le secteur national.

« Alors que les pays commencent à rouvrir leurs marchés et à reprendre leurs activités, le secteur marocain du textile et de l'habillement, avec le soutien de son gouvernement, est prêt à reprendre ses activités et à exporter des marchandises vers l'Europe et d'autres pays », affirme la directrice générale de l'AMITH.

Optimiste quant aux succès des initiatives prises pour aider le secteur, le secteur du textile et de l'habillement au Maroc demeure un partenaire commercial fiable, proche de ses clients, responsable et engagé envers ses employés et la société.

Le programme GTEX/MENATEX est un programme de 3 ans, mis en œuvre par le Centre du commerce international (ITC), financé par le gouvernement suisse dans le cadre du Programme Global Textile et Habillement (GTEX - Egypte, Maroc, Tunisie, Kirghizstan et Tadjikistan) et par le gouvernement suédois dans le cadre du Programme Textile de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENATEX - Egypte, Jordanie, Maroc et Tunisie), avec un cofinancement du gouvernement dans le cas du Maroc.