Press releases

L’Afghanistan commence ses travaux sur la stratégie nationale d’exportation

14 novembre 2017
ITC Nouvelles

(Kaboul - Genève) - L'Afghanistan a fait ses premiers pas vers la formulation d'une Stratégie nationale d'exportation (NES) qui définira ses priorités commerciales. Plus de 100 représentants du secteur public et privé se réunissent à Kaboul pendant deux jours pour explorer les défis et les possibilités en vue d’améliorer la performance commerciale de l’Afghanistan.

La Stratégie nationale d’exportation doit présenter en détail une série d’investissements nécessaires pour libérer le potentiel de croissance des exportations et de création d’emplois dans des secteurs à fort potentiel commercial. Elle doit comporter un plan d’action quinquennal détaillé et un cadre de gestion intégré de la mise en œuvre.

Organisé par le ministère du Commerce et de l’industrie (MoCI) et le Centre du commerce international (ITC), la première consultation sur la Stratégie nationale d’exportation de l’Afghanistan a permis aux participants de partager leurs points de vue sur des problématiques telles que l’amélioration de la chaîne de valeur, les capacités d’approvisionnement, la compétitivité et la gestion de la qualité. Au centre des débats figuraient également l’entrée en vigueur de l’Accord sur la facilitation des échanges de l’Organisation mondiale du commerce, que l’Afghanistan a ratifié immédiatement après avoir adhéré à l’organe commercial en juillet 2016.

Composante clé du Commerce pour la croissance économique et la coopération régionale, programme de soutien du commerce en Afghanistan financé par l’Union européenne et mis en œuvre par l’ITC à l’appui du MoCI, la Stratégie nationale d’exportation va s’aligner sur les priorités et les objectifs de développement établis par le gouvernement afghan. L’accent sera mis sur la croissance socio-économique, le développement du secteur privé, la promotion des investissements, la protection des investisseurs et la diversification économique. La stratégie finale sera également conforme aux principes et aux instruments du nouveau système de planification du développement qui a été créé par le gouvernement afghan au titre du Cadre national pour la paix et le développement en Afghanistan (ANPDF).

Le ministre du Commerce et de l’industrie d'Afghanistan, Humyoon Rasaw, a déclaré : « La première consultation de la NES permettra d’avoir une idée globale de l’environnement commercial actuel en Afghanistan. Elle sera utile pour la formulation d’une stratégie d’exportation efficace, permettant au bout du compte à l’Afghanistan d’accroître les recettes d’exportation, d’améliorer la compétitivité commerciale et d’assurer une plus grande diversification économique.

La Directrice exécutive de l’ITC Mme Arancha González, a déclaré : « L’entrée dans l’OMC rendra possible un commerce prévisible et ouvert pour l’Afghanistan. La Stratégie nationale d’exportation constitue une avancée positive pour permettre les échanges commerciaux. Elle servira de boussole pour une série d’actions stratégiques, y compris les investissements, le développement de la chaîne de valeur, les mécanismes de soutien institutionnel et l’amélioration de l’environnement réglementaire de l’Afghanistan.

Franz-Michael Skjold Mellbin, ambassadeur de l’Union européenne en Afghanistan, a déclaré : « L’avancement du programme de développement du secteur privé doit être une priorité pour l’Afghanistan s’il veut passer de la dépendance de l’aide à la croissance durable et à la création d’emplois.

La Stratégie nationale d’exportation guidera les initiatives de l’Afghanistan visant à tirer pleinement parti du potentiel de son secteur des exportations en tant que moteur important de la croissance économique. Des réformes urgentes et crédibles et une forte collaboration du gouvernement avec le secteur privé sont nécessaires pour soutenir la mise en place d'un environnement propice aux entreprises dans des domaines tels que l’octroi de licences : la réduction des formalités administratives, l’accès au financement, l’énergie et les marchés, les transports, la connectivité et la productivité agricole, ainsi qu’un système de taxation équitable qui permet aux PME de prospérer. »

M. Atiqullah Nusrat, Directeur général de la Chambre afghane de commerce et d’industrie (ACCI), a déclaré : « la formulation d’une stratégie nationale d’exportation pour l’Afghanistan est un élément prioritaire qui est prévu pour stimuler la croissance du secteur privé en plus d’offrir un haut degré de mobilité et de stabilité. Ceci est particulièrement pertinent dans le contexte d’un environnement sans littoral, avec une économie volatile stagnante et une balance commerciale avec un ratio importations-exportations de 95-5. C’est une mesure très appréciée et opportune que la Chambre afghane de commerce et d’industrie soutient activement. »

Une deuxième consultation participative qui se tiendra en mai 2017 analysera les secteurs prioritaires et les fonctions d’appui telles que l’accès au financement et le développement des compétences, qui formeront le noyau de la Stratégie nationale d’exportation.

Historique

Le projet « Commerce pour la croissance économique et la coopération régionale » est financé par l’Union européenne et mis en œuvre par le Centre du commerce international sous la direction du ministère du Commerce et de l’industrie (MoCI).

Cet appui de l'ITC est la reconnaissance de la mobilisation en cours, du gouvernement afghan pour faire du commerce le moteur de croissance économique, de coopération régionale et de stabilité. L’Afghanistan a adhéré à l’OMC en juillet 2016 et a placé le commerce et la coopération économique régionale au cœur de sa stratégie de développement. Son premier acte après son adhésion à l’OMC a été de ratifier l’Accord de l’OMC sur la facilitation des échanges.

Pour garantir la durabilité, l’appropriation au niveau local et les avantages à long terme du projet, l’ITC travaillera avec un ensemble de partenaires du secteur privé, des ONG, des universités et des organisations de la société civile établis en Afghanistan.

Note à l'éditeur

À propos de l’ITC -ₒ L’ITC est l’agence conjointe de l’Organisation mondiale du commerce et des Nations unies. L'ITC soutient les petites et moyennes entreprises des pays en développement et des économies de transition pour les rendre plus compétitives sur les marchés mondiaux, participant ainsi au développement économique durable dans le cadre du programme Aide pour le commerce et des Objectifs de développement durable des Nations Unies. Pour plus d’informations, consulter le site : www.intracen.org. Suivre l'ITC sur Twitter : @ITCnews

Pour plus d’informations, s'adresser au :

Centre du commerce international
Jarle Hetland
Responsable des médias
Bureau de la Directrice exécutive
Téléphone fixe : + 41 22 730 0145
Téléphone portable : + 41 79 582 9180
Courriel : hetland [at] intracen.org

Conseiller en communication pour l'UE
Abdullah Yadgare
Téléphone portable : + 93 (0) 700 17 35 48
Courriel : abdullah.yadgare [at] eeas.europa.eu

Pour lire la version traduite en Urdu et en Pashto cliquer sur le lien.