Press releases

La réunion de Kaboul couronne les mesures pour finaliser les priorités de la Stratégie nationale d'exportation

8 janvier 2018
ITC Nouvelles
Des représentants du secteur privé et du secteur public se rencontrent pour finaliser un plan visant à accroître la compétitivité du secteur des exportations de l'Afghanistan

 

(Kaboul / Genève) - Lors d'une réunion à Kaboul, en Afghanistan, le 3 octobre, des représentants des secteurs public et privé afghans se sont mis d'accord sur le Plan d'action pour la Stratégie nationale d'exportation (NES) du pays. La Stratégie nationale d'exportation est conçue comme une feuille de route pour les efforts communs du gouvernement afghan, du secteur privé et de ses partenaires internationaux au développement visant à accroître la compétitivité du secteur afghan des exportations, en mettant l'accent sur la croissance socioéconomique, le développement du secteur privé, la promotion et la protection des investisseurs, et la diversification économique.

Après la première consultation des principales parties prenantes de la NES en février 2017, les secteurs public et privé afghans se sont rassemblés pour soutenir la vision de « la paix par la prospérité et la prospérité par le commerce » pendant que le pays chemine vers la croissance et le développement impulsés par le commerce, l’objectif ultime étant la paix.

La Stratégie nationale d'exportation est un élément clé du projet Advancing Afghane Trade, un programme de soutien lié au commerce financé par l'Union européenne et mis en œuvre par le Centre du Commerce international (ITC) en soutien au ministère afghan du commerce et de l'Industrie.

Les piliers stratégiques suivants ont déjà été recensés comme essentiels pour fournir un cadre pour le développement de solutions au cours des cinq prochaines années :

• Favoriser l'émergence d'un secteur privé productif et résilient connu pour ses produits novateurs de grande qualité ;
• Favoriser le développement d'un climat favorable aux affaires et à l'investissement ;
• Renforcer le soutien sur le marché et les capacités des entreprises à exploiter les données de veille économique et commerciale ;
• Soutenir le renforcement de l'État et de la paix par une croissance économique inclusive et équitable.
Les secteurs prioritaires ont été sélectionnés en fonction de leur potentiel d'exportation et de leur apport à l'emploi et au développement socio-économique. Il s’agit notamment des secteurs suivants : les fruits et les noix séchés, les fruits et légumes frais, le safran, le marbre et le granit, les tapis, l'artisanat et les services professionnels.

Outre les secteurs prioritaires, cinq fonctions de compétitivité commerciale ont été définies : gestion de la qualité, facilitation du commerce, accès au financement, développement des compétences et promotion du commerce. Ces fonctions apportent un soutien essentiel à l'ensemble de la chaîne de valeur. Elles sont nécessaires au développement des secteurs et assureront également que les retombées de la Stratégie nationale d’exportation bénéficient aux autres secteurs en dehors des secteurs prioritaires.

La finalisation du Plan d'action de la Stratégie nationale d’exportation est une étape cruciale vers son approbation par le Haut Conseil économique de l'Afghanistan (HEC). Elle fait suite à un processus de consultation des parties prenantes de huit mois au cours duquel plus de 500 dirigeants industriels afghans, propriétaires de petites entreprises et fonctionnaires du secteur public se sont rencontrés pour parvenir à un consensus sur les principales thématiques de compétitivité du secteur et les activités prioritaires. Ces plateformes participatives et inclusives ont été organisées dans tout le pays, notamment à Kaboul, Mazar-e-Sharif, Herat et Kandahar. Par ailleurs, elles ont été complétées par des dizaines de réunions bilatérales avec des experts du secteur et des acheteurs régionaux clés, ainsi que par des visites d'usines.

M. Humayoon Rasaw, ministre du Commerce et de l'Industrie de l'Afghanistan, a déclaré : « Cette dernière consultation marque la finalisation de la Stratégie nationale d'exportation de l'Afghanistan, qui est extrêmement opportune, car la compétitivité des exportations de l'Afghanistan revêt une importance particulière en cette période de transition économique. Il est important de trouver des moyens de créer des ouvertures économiques génératrices d'emplois, d'améliorer l'environnement des affaires et d'explorer les moyens d'une croissance durable.

Le ministère du Commerce et de l'Industrie attend avec impatience la mise en œuvre de la stratégie ». Il a promis le soutien direct du ministère et sa participation active au suivi des progrès et à la mobilisation des parties prenantes.

M. Atiqullah Nusrat, chef de DirectionPrésident de la Chambre de commerce et d'industrie afghanede l’industrie de l’Afghanistan, a déclaré : « Cette consultation est cruciale pour faire la lumière sur les défis et les opportunités liés au commerce, qui contribueront à une stratégie nationale d'exportation inclusive et pertinente pour l'Afghanistan » Mme Manizha Wafeq, Présidente de la Chambre de commerce et d'industrie des femmes d'Afghanistan, a pour sa part affirmé : « Nous constatons que l'ITC entreprend un travail considérable en appuyant l'élaboration d'une stratégie nationale d'exportation pour l'Afghanistan et en œuvrant à la rendre non élitiste. L'inclusion et la participation de tous les hommes et de toutes les femmes, de Kaboul et des provinces, rendent la stratégie pratique. Nous allons travailler ensemble pour réaliser notre rêve d'accroître les exportations de l'Afghanistan ».

L'initiative de la Stratégie nationale d’exportation inclut déjà la budgétisation pour soutenir la mise en œuvre des activités pilotes essentielles qui ont été définies et développées tout au long de son processus de conception. M. Eric Buchot, un agent principal du commerce de l'ITC a déclaré : « Cette démarche garantira l'impact et l'impulsion dès le début du projet, et permettra que les réussites incitent à la mobilisation de ressources supplémentaires et au renforcement de la confiance à tous les niveaux ».

Note à l'éditeur

Historique
Le projet Advancing Afghan Trade
financé par l'UE est mis en œuvre par l'ITC sous la direction du ministère du Commerce et de l’Industrie. C'est une réponse aux efforts continus du gouvernement afghan pour utiliser le commerce comme moteur de croissance économique, de coopération régionale et de stabilité.

L'Afghanistan a adhéré à l'Organisation mondiale du commerce en juillet 2016 et a immédiatement décidé de ratifier l'Accord de l'OMC sur la facilitation des échanges.
Pour assurer la durabilité, l'appropriation locale et l'impact du projet à long terme, l'ITC travaillera avec un éventail de partenaires du secteur privé, du milieu universitaire et d'organisations de la société civile basées en Afghanistan.

Pour plus d'informations sur le projet Advancing Afghan Trade, visiter
http://www.intracen.org/AAT/