Stories

La conférence annuelle des investisseurs finlandais Slush revitalise les nouvelles entreprises d’Afrique de l’Est et du Bangladesh

5 février 2018
ITC Nouvelles
Bien que sans lumière à l’extérieur, Slush était un événement brillant pour dix nouvelles entreprises technologiques qui ont profité de l’événement de deux jours à Helsinki pour rencontrer des entrepreneurs innovants et se connecter avec de potentiels partenaires.

Slush, l’événement annuel qui réunit les nouvelles entreprises et les investisseurs finlandais, se déroule pendant la période la plus sombre de l’année à Helsinki. Mais ces quelques jours d’hiver n'ont en rien constitué un obstacle pour les dix sociétés de technologie est-africaines et bangladaises qui ont récemment assisté à l’événement, à travers le Programme du Fonds d’affectation spéciale des Pays-Bas (NTF III).

Le Centre du commerce international (ITC) a parrainé les entreprises parmi lesquelles deux nouvelles entreprises du secteur des technologies de l’information du Bangladesh, deux de la République Unie de Tanzanie et de l’Ouganda, une du Rwanda et trois du Kenya, plus le responsable exécutif de KITOS, une association du secteur informatique du Kenya ; pour encourager l’innovation et conclure des partenariats.

Un projet financé par le gouvernement finlandais a également parrainé quatre nouvelles entreprises est-africaines ayant participé à Slush. Les dix entreprises ont été sélectionnées dans le cadre d’un processus compétitif organisé par l’ITC au titre du NTF III, mis en œuvre en collaboration avec le Centre pour la promotion des importations en provenance des pays en développement (CBI) et financé par le gouvernement néerlandais.

Slush, l’événement annuel qui réunit les nouvelles entreprises et les investisseurs finlandais, se déroule pendant la période la plus sombre de l’année à Helsinki. Mais ces quelques jours d’hiver n'ont en rien constitué un obstacle pour les dix sociétés de technologie est-africaines et bangladaises qui ont récemment assisté à l’événement, à travers le Programme du Fonds d’affectation spéciale des Pays-Bas (NTF III) .

Le Centre du commerce international (ITC) a parrainé les entreprises parmi lesquelles deux nouvelles entreprises du secteur des technologies de l’information du Bangladesh, deux de la République Unie de Tanzanie et de l’Ouganda, une du Rwanda et trois du Kenya, plus le responsable exécutif de KITOS, une association du secteur informatique du Kenya ; pour encourager l’innovation et conclure des partenariats.

Un projet financé par le gouvernement finlandais a également parrainé quatre nouvelles entreprises est-africaines ayant participé à Slush. Les dix entreprises ont été sélectionnées dans le cadre d’un processus compétitif organisé par l’ITC au titre du NTF III, mis en œuvre en collaboration avec le Centre pour la promotion des importations en provenance des pays en développement (CBI) et financé par le gouvernement néerlandais.

Rencontre avec de potentiels partenaires Quelques 17 500 personnes, dont 2 300 venant de nouvelles entreprises et 1 100 investisseurs en capital risque, ont assisté à l’événement de deux jours qui a débuté le 30 novembre. Les dix nouvelles entreprises parrainées par l’ITC ont eu de nombreuses occasions d’explorer des opportunités d’investissement et des partenariats innovants, et d’en apprendre davantage sur l’exportation vers les pays européens.

L’événement, présenté comme le plus grand pour les nouvelles entreprises et les investisseurs en Europe, leur a également permis de rencontrer des pairs pour renforcer leur compréhension du secteur numérique, renforcer leur vision de l’évolution du monde des nouvelles entreprises et assister à des conférences directement liées à leurs activités.

« Slush a été une excellente occasion de rencontrer de potentiels partenaires, d’apprendre de nouvelles idées pour améliorer mon offre, et d’identifier des partenaires d’investissement potentiels et des fonds de capital-risque », a déclaré Grace Achire, Directrice générale de Vantage Communications en Ouganda.S’associer avec des investisseurs Avant d’aller à Helsinki, Achire et d’autres entrepreneurs ont organisé des réunions, en moyenne trois par nouvelle entreprise, avec de potentiels investisseurs. Elles se tenaient aux moyens d’une plate-forme de mise en relation en ligne, rendue disponible par Slush. La veille de l’ouverture de Slush, un consultant finlandais les a encadrés sur la façon de vendre leurs concepts et leurs plans d’affaires, afin de maximiser leurs chances d’attirer des investissements.

Achire a prévu quatre réunions au cours de Slush et deux d’entre elles pourraient déboucher sur des partenariats avec une université finlandaise et Structured Data Systems, un bénéficiaire bangladais du NTF III, qui fournit des services spécialisés de génie logiciel et de recherche à des sociétés internationales. Achire a également participé à une session de lancement qui lui a montré comment redéfinir son plan d’affaires et mieux présenter Vantage à de potentiels investisseurs.

Slush a également permis à Wilberforce Seguton, Directeur général de Bunifu à Nairobi de glaner des informations sur l’exportation vers l’Allemagne ; des solutions et outils mobiles, de bureau, et Internet et ainsi que des solutions d’ingénierie que son entreprise propose. Seguton a rencontré un dirigeant d’une société allemande et envisage de collaborer avec les représentants de W3 Engineers du Bangladesh et du Fonds finlandais de coopération industrielle qu’il a rencontrés.

« La participation à cette rencontre m’a permis de mieux connaître le monde des nouvelles entreprises en Europe, m'informer des dernières tendances, créer de nouveaux réseaux et relations d’affaires, notamment avec de potentiels investisseurs, ainsi que d'identifier des domaines de partenariat avec d’autres nouvelles entreprises ».Nouvelles ouvertures Valerian Sanga, ingénieur à STICLab, a déclaré que l'expérience acquise à Helsinki a non seulement permis à la nouvelle entreprise établie à Dar es-Salaam de gagner de potentiels partenaires, mais lui a également donné une nouvelle perspective du secteur informatique.

« Slush a vraiment changé ma façon de voir et de penser dans l’ensemble, en ce qui concerne l’innovation et la technologie, » a-t-il déclaré.

Sanga s’est rendu dans les bureaux d’une nouvelle entreprise high-tech finlandaise et a appris comment la technologie d’impression 3D peut être appliquée dans le secteur de l’éducation. Le travail de l’entreprise est similaire à celui de STICLab, qui a développé des machines allant des distributeurs d’eau à pièces et des imprimantes 3D recyclées aux ruches « Queen Maker » alimentées à l’énergie solaire. Les deux sociétés étudient actuellement une éventuelle collaboration sur le recyclage des filaments d’impression 3D.

W3 Engineers du Bangladesh a quitté Slush avec un nouveau client important, a déclaré le Directeur général AKM Rakibul Islam, qui a qualifié cette rencontre de « grand événement » qui plus que les autres foires de la même nature, offre un environnement plus accueillant pour établir des relations d’affaires. Il a rencontré des entrepreneurs pendant un dîner de réseau lors de son premier jour à Helsinki, puis les a rencontrés à plusieurs reprises lors de soirées organisées par Slush.

« Mon plus grand gain a été la rencontre avec une nouvelle entreprise à la recherche d’opportunités d’investissement stratégique et de sous-traitance, » a déclaré Islam. « Nous les aidons à présent à créer leur application mobile et leur site internet ».

L’un des temps forts pour Angela Nzioki, Directrice nationale de Pluspeople Kenya, une société informatique du secteur de l’inclusion financière, a été celui des exposés à Founder Stage. Pour elle, « les conférenciers ont humanisé le processus d’entrepreneuriat, les processus de financement et les défis que les entrepreneurs traversent ». « En un sens, [cela] m’a donné un aperçu de l’aspect que les gens n’abordent pas ; celui selon lequel l’entrepreneuriat n’est pas facile et qu’il est impératif de maintenir le flambeau allumé, continuer d'innover et, par-dessus tout, savoir qu'on a des concurrents. »