Features

Empretec: promouvoir l'entreprenariat

15 avril 2013
ITC Nouvelles
Le guichet unique de la CNUCDE pour l’information et la formation commerciale fournit aux entrepreneurs prometteurs une motivation supplémentaire pour atteindre le succès.

Alors que le monde est confronté à des défis tant sociaux, qu'économiques et environnementaux, la créativité, la technologie et l'innovation sont plus que jamais nécessaires pour lancer de nouvelles idées sur le marché pour favoriser le changement social et économique. L'entreprenariat améliore la productivité et peut faciliter l'élaboration de solutions professionnelles pratiques pour résoudre les problèmes sociaux et environnementaux. Il peut aussi contribuer à la réalisation d'objectifs de développement durable précis tels que l'emploi des femmes, des jeunes et des groupes défavorisés. Il favorise ainsi la réduction des inégalités économiques et sociales, de même que des écarts de salaires qui persistent dans de nombreux pays.

Les programmes de développement de l'entreprenariat qui fonctionnent le mieux sont ceux qui s'inscrivent dans un cadre de politiques générales hollistique et cohérent qui tienne compte de la complémentarité entre gouvernement, secteur privé et donateurs. Les décideurs politiques souhaitent adopter une approche politique globale, mais nombre de PED éprouvent des difficultés à concevoir et mettre en œuvre des politiques d'entreprenariat cohérentes et coordonnées.

En réponse à cela, la CNUCED a élaboré le Cadre directeur pour l'entreprenariat et sa mise en œuvre qui vise à aider les décideurs politiques des PED et économies en transition à élaborer des initiatives, mesures et institutions de promotion de l'entreprenariat. Le cadre recense les domaines d'action clés qui ont une incidence directe sur l'entreprenariat:

  • élaborer une stratégie nationale de l'entreprenariat
  • optimiser le cadre réglementaire
  • renforcer l'éducation à l'entreprenariat et la mise en valeur des compétences entreprenariales
  • faciliter l'échange de technologies et l'innovation
  • améliorer l'accès au financement
  • promouvoir la sensibilisation et la constitution de réseaux

Certes, les stratégies nationales de l'entreprenariat doivent être adaptées à la situation propre à chaque pays et les mesures nécessaires doivent être élaborées en tenant compte du niveau d'entreprenariat existant et des caractéristiques du pays.

Les conditions préalables à tout programme en faveur de l'entreprenariat sont l'existence de conditions macro-économiques solides, un environnement d'affaires favorable et un climat d'investissement positif. L'État de droit et la bonne gouvernance sont souvent des contraintes dans les PED et l'ampleur des problèmes rencontrés est illustrée dans le rapport de la Banque mondiale Doing Business 2013. Selon le rapport, pour les entreprises la charge de la réglementation est trois fois plus lourde dans les PED que dans les pays développés. Plusieurs gouvernements de PED ont donc pris des mesures pour y faire face. Le rapport relève que 201 réformes réglementaires ont été menées en 2011 et 2012, qui ont permis de faire plus facilement des affaires dans 108 économies. Neuf économies, dont celles du Burundi, du Costa Rica, de la Grèce, du Kazakhstan, de la Mongolie, de la Serbie, du Sri Lanka, de l'Ukraine et de l'Ouzbékistan, ont enregistré d'importantes améliorations dans plusieurs domaines de la réglementation mesurés dans le rapport. Dans l'ensemble, les efforts de réforme ont visé à faciliter la création de nouvelles entreprises, à améliorer l'efficacité de l'administration fiscale et les échanges transfrontières. Sur les 201 réformes réglementaires recensées dans le rapport de la Banque mondiale, 44% se sont concentrées sur ces trois domaines d'intervention.

Outre un environnement propice, l'entreprenariat exige des idées, des opportunités et un 'esprit d'entreprise'. Dans les PED, plusieurs personnes réunissent souvent ces caractéristiques mais n'ont pas les connaissances nécessaires pour exploiter leurs idées. Empretec est un des programmes pionniers de l'ONU pour le développement de l'entreprenariat, un programme qui vise à faire changer les comportements d'un groupe d'entrepreneurs prometteurs choisis. Le programme a été lancé en 1988 en partenariat avec le PNUD. Sous la direction de la CNUCED, de ses partenaires publics, privés et des donateurs, dont les Gouvernements de l'Italie, de l'Allemagne, de l'Espagne et des Pays-Bas, le programme Empretec a engagé plus de 600 formateurs locaux certifiés pour former plus de 300 000 entrepreneurs dans 34 PED et économies en transition.

Empretec est un guichet unique fournissant informations et formation commerciale. En encourageant les partenariats public-privé et en créant des institutions dotées de conseils consultatifs tournés vers l'avenir, Empretec jette des ponts entre entrepreneurs et institutions. Les ateliers de formation organisés permettent de tisser d'indéfectibles liens essentiels à la croissance des entreprises qui constituent une masse critique d'entrepreneurs qui réussissent, s'engagent et deviennent le moteur du projet.

L'approche comportementale d'Empretec

Empretec insiste beaucoup sur l'identification, la sélection et le recrutement des participants aux ateliers. Il recourt pour cela à des tests, à un entretien axé sur le comportement et à un entretien plus axé sur le commerce. L'atelier de formation Empretec Training Workshop comprend des modules axés sur les 10 compétences entreprenariales personnelles notées en 1987 par David McClelland dans le Journal of Creative Behavior. Le programme comprend un apprentissage par l'expérience, fondé sur un enseignement interactif conjuguant expérience pratique et encouragement de l'apprentissage sur le tas contrairement aux enseignements plus traditionnels.

McClelland a élaboré la méthodologie Empretec à l'Université de Harvard, partant de la conclusion des recherches menées qui indiquaient que chacun au fond de soi souhaite s'améliorer. Cette 'motivation pour agir' est divisée en trois catégories: recherche de réussite, recherche d'intégration et recherche de pouvoir. Les 10 compétences personnelles de l'entrepreneur qui sont à la base de l'Atelier sur l'entreprenariat sont:

1. Recherche d'opportunités et initiative
Les entrepreneurs cherchent les opportunités et prennent l'initiative de les transformer en activités rentables.
2. Persévérance
Là où la plupart abandonnent une activité, l'entrepreneur ne renonce pas.
3. Respect des engagements
L'entrepreneur tient toujours ses promesses, quels que soient les sacrifices personnels que cela implique.
4. Qualité et efficacité
Les entrepreneurs cherchent le moyen de faire les choses mieux, plus vite ou à moindre coût.
5. Prise de risques calculés
La prise de risques calculés est l'une des caractéristiques fondamentales de l'entreprenariat.
6. Fixation des objectifs
Cette compétence est la plus importante parce que sans elle rien d'autre ne peut fonctionner. L'entrepreneur fixe des objectifs qui sont importants et stimulants pour lui.
7. Recherche de l'information
Les entrepreneurs cherchent l'information sur leurs clients, leurs fournisseurs dans le domaine technologique et sur les opportunités offertes.
8. Planification et suivi systématiques
Un comportement systématique implique d'agir de manière logique. La planification consiste à décider ce que vous allez faire et le suivi consiste en une vérification.
9. Persuasion et travail en réseau
L’entrepreneur influence les autres pour les amener à le suivre ou à faire quelque chose pour lui.
10. Indépendance et confiance en soi
Cette compétence est celle de l’entrepreneur qui a confiance dans sa capacité ou sa possibilité de faire quelque chose.

Le programme Empretec au Brésil

Le Brésil est la figure de proue du programme Empretec. Depuis son lancement, il est un laboratoire d'innovation. Le programme est présent dans 27 États du Brésil grâce à un accord de partenariat conclu avec SEBRAE, l'agence nationale pour le développement des PME. Au Brésil, les nouveaux matériels de formation et les nouvelles versions de produits sont lancés à l'essai avant d'être reproduits dans d'autres pays. Le Brésil peut se targuer de compter le plus grand nombre de formateurs nationaux et de maîtres formateurs certifiés associés au programme Empretec. Sur plus de 300 000 personnes formées dans le monde, 185 000 se trouvent au Brésil.

SEBRAE a récemment procédé à une évaluation d'Empretec au Brésil, laquelle a confirmé que la moitié des participants aux formations Empretec qui n'avaient aucune expérience préalable du monde des affaires sont devenus entrepreneurs. Dans une étude distincte de SEBRAE, 73% des entrepreneurs qui avaient déjà créé des entreprises ont enregistré une augmentation de leurs ventes. Sur cet échantillon, 79% ont vu leurs bénéfices s'améliorer et 62% ont recruté davantage de personnel après l'atelier.

UNE RÉUSSITE TOUTE BRÉSILIENNE

Vanessa Vilela Araujo est fondatrice de Kapeh, une marque de cosmétiques innovants qui utilise de l'extrait de café certifié comme ingrédient principal de ses produits. Kapeh est basée dans le sud de l'État de Minas Gerais, une région connue pour sa production de cafés de qualité. Mme Araujo a été nommée pour le prix Empretec 2010 de la femme chef d'entreprise, ce qui l'a encouragée à lancer Kapeh en dehors du Brésil.

Outre la certification UTZ Certified Good Inside décrochée pour ses cosmétiques innovants, Mme Araujo a récemment obtenu les certificats nécessaires pour exporter vers le Portugal et les Pays-Bas. Son intention est à présent d'exporter vers l'ensemble de l'Union européenne. Ce qu'elle souhaite c'est 'faire de Kapeh une entreprise présente dans le monde entier et une référence en termes d'innovation et de qualité dans le secteur des cosmétiques'.

Les efforts de Mme Araujo ont été récompensés. En août 2011, Kapeh a remporté le Prix national de l'innovation de la Confédération de l'industrie du Brésil, du Mouvement Brésil compétitif et du Ministère brésilien de la science, de la technologie et de l'innovation. Elle raconte: 'La nomination au prix Empretec a profondément influencé ma façon de voir notre activité et les parties prenantes vis-à-vis desquelles nous sommes responsables. Cette nomination a été le point d'orgue de ma formation dans le cadre d'Empretec et c'est grâce à l'encadrement constant du programme que j'ai pu mettre en œuvre mon plan d'activité pour créer une activité viable et en expansion. Le processus a eu un effet secondaire positif en ce sens que le regain d'attention suscité a entraîné une augmentation de la demande de nos produits, à tel point que nous avons doublé nos ventes et notre revenu net en 2012.' Kapeh, qui employait une personne en 2007, compte aujourd'hui 10 salariés et assure le revenu de plus de 150 agriculteurs et récolteurs.