Stories

Aider l'environnement pour aider les pauvres dans le monde

10 juillet 2013
ITC Nouvelles

Prêter une plus grande attention à l'environnement serait un scénario gagnant pour l'initiative Aide pour le commerce et pour les pays bénéficiaires.

Apporter une réponse aux questions environnementales à travers l'Aide pour le commerce est une manière réussie d'atteindre des résultats dans le domaine de la réduction de la pauvreté et de la protection de l'environnement. En effet, en intégrant l'environnement dans les projets d'Aide pour le commerce, les effets négatifs souvent associés au développement du commerce tels que l'épuisement des ressources naturelles, la pollution et le changement climatique pourraient être renversés. 


Ces messages figuraient parmi ceux de la session parallèle « Intégrer l'environnement dans l'aide pour le commerce: améliorer la durabilité des chaînes de valorisation au niveau mondial", évènement parallèle co-dirigé par le Centre du commerce international (ITC) et l'Examen global de l'Aide pour le commerce de l'OMC le 9 juillet.

‘Intégrer l'environnement dans l'aide pour le commerce veut dire deux choses, a dit Jean-Marie Paugam, Directeur exécutif a.i. de l'ITC, en ouvrant le débat. "Exploiter les opportunités de commerce pour les produits et services verts et améliorer la durabilité de l'environnement et la résistance climatique du commerce".

De nouvelles opportunités de marché voient le jour qui soutiennent le commerce vert et améliorent les incitations pour que les entreprises assurent compétitivité et durabilité environnementale, a-t-il dit, ajoutant que les acteurs du développement "doivent utiliser ces opportunités pour intégrer la durabilité environnementale dans l'Aide pour le commerce ».

Biotrade a joué un rôle important dans la diversification des exportations au Pérou, a dit Luis Enrique Chávez Basagoitia, Ambassadeur du Pérou et Représentant permanent du Pérou auprès de l'OMC et des organisations des Nations Unies à Genève. "Le développement d'une industrie de produits naturels durables a grandement contribué à la croissance économique du Pérou au cours des dix dernières années. Avec le soutien de l'Aide pour le commerce, le Pérou a pu développer une industrie compétitive qui utilise notre biodiversité de manière durable", a affirmé M. l'Ambassadeur Chávez Basagoitia en ajoutant que l'industrie a géré plus de 10'000 emplois.

Repenser l'Aide pour le commerce

L'institut international pour le développement durable (IISD) a lancé une publication durant l'évènement, laquelle offre des conseils pratiques sur comment inclure des questions environnementales dans les projets de développement. « Intégrer l'environnement dans l'Aide pour le commerce: un guide » aborde aussi la raison pour laquelle l'environnement compte pour l'Aide pour le commerce.

L'environnement peut être essentiel pour l'initiative Aide pour le commerce,’ a dit Chris Beaton, analyste de recherche à l'IISD. "Une bonne performance en matière d’environnement peut augmenter les exportations et il existe aussi une demande croissante pour des produits respectueux de l'environnement. Cependant, l'Aide pour le commerce doit aussi réfléchir à la manière dont elle peut réduire son impact négatif."

Les participants de l'évènement ont partagé plusieurs exemples d'initiatives d'Aide pour le commerce réussies dans les secteurs de l'alimentation, de l'énergie et du commerce d'espèces sauvages, qui intègrent également un programme environnemental parallèlement à la promotion do commerce et créent des liens avec les chaînes de valeur mondiales.

Stefan Maard, conseiller principal, secteur des affaires et du développement chez Novozymes, entreprise danoise de biotechnologie, a partagé l'expérience réussie de son entreprise au Mozambique dans le lancement de technologies innovantes et évolutives en matière de combustibles à base d'éthanol. Ces technologies ont permis de modifier l'habitude des ménages de brûler le charbon pour de l'énergie - une source majeure de déforestation, d'émission de gaz à effet de serre et de pollution de l'air ambiant. Conjointement avec d'autres partenaires internationaux, Novozymes a également développé une usine de traitement d'aliments qui produit de l'éthanol combustible à partir de déchets alimentaires. Cette technologie a déjà créé des emplois à l'échelle locale, amélioré les revenus des ménages et permis la réduction de la déforestation et des émissions de gaz à effet de serre.

Sauvegarder la biodiversité et les moyens de subsistance

Alex Kasterine, Responsable du secteur Commerce et développement à l'ITC, a dit que le commerce d'espèces sauvages a fourni des moyens de subsistance à des milliers de ménages en Asie du Sud-Est, mais sa durabilité et donc sa viabilité économique future était menacée par des systèmes de traçabilité inadéquats. "L'Aide pour le commerce peut collaborer avec le secteur privé et la communauté scientifique pour renforcer la durabilité de l'approvisionnement et par conséquent sauvegarder la biodiversité et les moyens de subsistance", a-t-il dit.

Le département Commerce et développement de l'ITC est en train de développer un partenariat public-privé avec Kering, la société mère de Gucci, et l'Union internationale pour la conservation de nature en vue d'améliorer la durabilité de l'approvisionnement en peaux de serpent utilisées par l'industrie de la mode de luxe, a dit M. Kasterine.

Les intervenants ont discuté l'impact du changement climatique dans les pays en développement et le besoin de soutenir les commerces et les exportateurs dans la gestion des défis en matière d'adaptation. Vinaye dey Ancharaz, économiste en chef, développement, auprès du Centre international de commerce et de développement durable (ICTSD), a suggéré que l'Aide pour le commerce devait jouer un rôle plus important dans l'adaptation au changement climatique et dans l'atténuation de celui-ci.

"Il y a plus a gagner en apportant un complément aux fonds destinés aux changement climatique avec un financement spécifique pour l'Aide pour le commerce", a dit M. Ancharaz, "ce qui comprend des flux commerciaux plus résistants et durables."

L'évènement a été dirigé conjointement par l'ITC, les gouvernements du Danemark, du Canada, l'IISD et L'ICTS.