Stories

Story : Un rêve sri lankais qui devient réalité en temps de crise

12 mai 2020
ITC Nouvelles
Des entreprises sri lankaises gardent la tête haute et avancent main dans la main pour combattre le COVID-19

 

Sahan est un trentenaire qui a déjà accompli beaucoup pour son jeune âge. Ingénieur diplômé d'une université prestigieuse, il a choisi de rester dans sa ville natale, Galle, plutôt que de s'installer dans la capitale commerciale, Colombo.

Cela ne l'a pas empêché de poursuivre son rêve, devenir entrepreneur. Son entreprise a été créée en 2010 et compte aujourd'hui huit employés.

Son entreprise, Sanota (Private) Limited, fournit des solutions innovantes en matière d'automatisation, de biomédecine et de développement de logiciels.

Les projets de Sahan pour son entreprise vont au-delà des bénéfices. En début d'année, lorsque le coronavirus a menacé la vie de chacun, il a saisi l'occasion de réaliser son objectif : rendre à la société ce qu'elle lui a donné.

Il a produit divers types de dispositifs médicaux, dont cinq ventilateurs qu’il a fabriqués, avec ses amis de l'université. Il les a présentés au ministère de la santé afin qu'ils soient utilisés dans les hôpitaux publics.

La société n'a pas breveté le modèle pour permettre à d’autres de produire plus de machines pendant la crise, tout en économisant les coûts de recherche et de développement.

« Nous avons décidé de ne pas breveter le ventilateur afin d’encourager toute personne ayant la capacité d’en produire de se joindre à l'effort national pour sauver des vies », a déclaré Sahan.

Les innovations ne s'arrêtent pas là. La société a également développé un prototype breveté de salle de désinfection et en produira bientôt huit pour des hôpitaux et pour le secteur privé. Des salles de prélèvement, dotées d’une machine, seront également produits, en collaboration avec deux autres entreprises, afin de réduire au minimum les contacts physiques entre les patients et les médecins.

L’exportation constitue la prochaine étape pour Sanota (Private) Limited. Sahan relate la qualité des formations sur le marketing à l'exportation et les pratiques de gestion d’exportations qu'il a reçues du Centre du commerce international.

Un environnement institutionnel favorable à la politique et à la facilitation des échanges

Le Centre du commerce international, en collaboration avec le ministère du commerce du Sri Lanka, s'emploie activement à renforcer les capacités en matière de politique et de facilitation des échanges, afin de contrer les revers économiques du COVID-19. Cela comprend l'évaluation réglementaire du secteur du tourisme, gravement touché, la promotion et les réformes en matière d’investissements, et la défense des intérêts des entreprises concernant les effets de la crise sur le secteur privé.

Des études seront également menées sur l'impact du COVID-19 dans les zones rurales, pour les petites entreprises et sur la politique commerciale du pays.

Le projet financé par l'UE, en partenariat avec l’Institut national des exportateurs, prévoit également de publier une nouvelle édition de son programme de facilitation des échanges en ligne a l'intention des étudiants, des fonctionnaires et du secteur privé. Ainsi, les commerçants auront accès à de nouvelles opportunités d'apprentissage pendant cette période d'incertitude.

En outre, dans le cadre de son initiative d'encadrement des exportations des PME, le Centre du commerce international travaillera avec les PME les plus durement touchées.

Le projet d'assistance pour le commerce UE-Sri Lanka contribue à la croissance commerciale inclusive et à l'intégration régionale du Sri Lanka. Il soutient la compétitivité des exportations des PME et la valeur ajoutée dans les secteurs à fort potentiel de croissance économique et de développement.