Stories

Le Sri Lanka organise un symposium sur l’élaboration d’une stratégie nationale d’exportation

3 novembre 2017
ITC Nouvelles
Les secteurs public et privé se réunissent pour examiner les moyens de stimuler les exportations srilankaises et de renforcer la compétitivité.

Le 6 avril, le ministère des Stratégies de développement et du Commerce international et la Société d’expansion des exportations (EDB) du Sri Lanka ont organisé le premier symposium national sur une stratégie nationale d’exportation (NES). Plus de 150 représentants des secteurs public et privé ont pris part à l’événement qui s’est déroulé à Colombo et dont l’objectif était de définir le prochain cycle de croissance des exportations du pays.

L’élaboration d’une Stratégie nationale d’exportation est une composante essentielle de l’aide liée au commerce entre l’UE et le Sri Lanka : Projet d’amélioration de la compétitivité commerciale des PME sur les marchés régionaux et européens, financé par l’Union européenne et mis en œuvre par le Centre du commerce international (ITC).

Le symposium a marqué le lancement du processus de conception de la Stratégie nationale d’exportation et a offert une plateforme aux acteurs du public et du privé pour débattre de leur vision stratégique sur la croissance des exportations du Sri Lanka. Les deux jours de consultation permettront de confirmer les diagnostics de performance à l’exportation et de définir les principales orientations stratégiques de la Stratégie, notamment les secteurs prioritaires et la sélection des fonctions d’appui au commerce. Après ce premier événement, d’autres réunions se tiendront à Colombo et dans les provinces régionales pour définir des plans d’action sectoriels spécifiques.

Renforcer la compétitivité

La Stratégie nationale d’exportation appuiera la vision économique du Sri Lanka qui vise à renforcer la compétitivité du secteur privé srilankais afin de parvenir à une croissance inclusive et durable. Le processus de consultation conduira les institutions et les entreprises du secteur privé à concevoir un plan commun et concerté destiné à la croissance et la diversification des produits d’exportation du Sri Lanka et à l’atteinte de nouvelles destinations cibles. La Stratégie mettra l’accent sur plusieurs secteurs prioritaires et sur les principales fonctions d’appui au commerce. Ces fonctions seront sélectionnées sur la base d’une analyse quantitative et qualitative de la compétitivité à l’exportation du Sri Lanka afin de mettre l’accent sur les secteurs qui offriront les plus grands avantages possible au pays.

Le gouvernement srilankais, par la déclaration de politique économique du Premier ministre Ranil Wickremesinghe, lue au Parlement le 27 octobre, a souligné que de nouvelles stratégies sont nécessaires pour entreprendre les réformes essentielles qui permettront d’accroître, de diversifier et d’introduire l’innovation dans le développement des exportations, en vue d’augmenter les recettes, de créer des emplois et de réduire le déficit commercial du pays.

Malik Devapriya Samarawickrama, ministre des Stratégies de développement et du Commerce international, a déclaré : Le Sri Lanka s’engage dans un ensemble ambitieux de changements économiques, dans lequel l’innovation et l’esprit d’entreprise seront les principaux moteurs de la compétitivité des exportations pour la croissance économique.

« La politique du pays vise à rééquilibrer son modèle de croissance économique pour qu’il soit davantage orienté vers l’extérieur, dirigé par le secteur privé et à haute intensité de connaissances, et qu’il soit axé sur le développement et la mise à disposition efficaces de biens et de services à plus forte valeur ajoutée. La stratégie nationale d’exportation veillera tout particulièrement à ce que ces priorités soient mises en œuvre rapidement par les institutions publiques et privées compétentes aux niveaux sectoriel et régional, et en étroite coordination avec les partenaires de développement.

Sujeewa Senasinghe, ministre d’État chargé du Commerce international, a déclaré : « Le Sri Lanka est devenu un nouveau pôle de croissance en Asie dans le contexte économique international actuel, disposant de l’une des économies les plus fortes et dynamiques de la région de l’Asie du Sud. Les politiques libérales axées sur le marché ont accéléré le processus de développement et ouvert de nouvelles perspectives à l’investissement et aux opportunités d’affaires dans le pays. L’approche du gouvernement s’appuie sur le principe selon lequel le secteur public facilite le développement du secteur de l’exportation en engageant le secteur privé dans des dialogues public-privé forts, tout en encourageant le secteur privé à s’approprier et à diriger le secteur de l’exportation. Ayant sondé de fond en comble le processus de la stratégie nationale d’exportation et ayant une influence directe et considérable sur la réussite du processus de la NES, je crois que la Stratégie servira de feuille de route pour l’augmentation des exportations et de la création de valeur, tout en reliant notre économie aux chaînes de valeur mondiales, ce qui garantit un développement durable et une plus grande prospérité pour la population du Sri Lanka. »

Indira Malwatte, présidente-directrice générale d’EDB, a déclaré : « La hausse constante des demandes de produits plus spécialisés sur le marché mondial, l’évolution des conditions d’approvisionnement et l’émergence de la technologie moderne soulignent l’importance de l'élaboration d’une vision stratégique pour le développement des exportations.

Le gouvernement srilankais s’est engagé à développer et à promouvoir les exportations du pays en lui accordant la plus haute priorité, afin d’accroître et de consolider les recettes en devises, ce qui créera de nouveaux emplois, renforcera les compétences et les capacités et attirera des investissements axés sur l’exportation, ceci se traduira par des avantages économiques et sociaux accrus et l'amélioration du mode de vie de tous les Srilankais. L’initiative de la stratégie nationale d’exportation appuiera la vision économique du Sri Lanka qui consiste à renforcer le dialogue public-privé et le partenariat avec le secteur privé, afin d’atteindre les objectifs et les buts économiques du pays. »

Harin de Silva, président de l’Association des exportateurs du Sri Lanka, a déclaré : « L’Association des exportateurs du Sri Lanka a fait campagne sans relâche pour un engagement accru entre le gouvernement et le secteur privé. Nous soutenons pleinement les efforts visant à élaborer et à mettre en œuvre une stratégie nationale d’exportation au Sri Lanka. Nous comptons développer une coordination durable entre les secteurs public et privé pour stimuler la croissance des exportations et assurer la réussite de la mise en œuvre de la stratégie nationale d’exportation qui sera également directement impulsée par les apports du secteur privé. »

Tung-Lai Margue, ambassadeur de l’Union européenne au Sri Lanka et aux Maldives, a déclaré : « Le Sri Lanka s'est avéré un « Marché de l’avenir » par Euromonitor et comme partenaire commercial clé en Asie du Sud-Est. La stratégie nationale d’exportation aidera à renforcer la capacité du Sri Lanka à maximiser les avantages d’une plus grande exposition commerciale sur les marchés régionaux et européens. L’aide liée au commerce entre l’UE et le Sri Lanka vise à renforcer la compétitivité commerciale du pays, tout en impulsant son développement socio-économique. »

Historique

« Aide liée au commerce entre l’UE et le Sri Lanka : Le projet Amélioration de la compétitivité commerciale des PME sur les marchés régionaux et européens » sera mis en œuvre sur une période de quatre ans par le Centre du commerce international (ITC) et l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), en collaboration avec le ministère srilankais du Commerce et d’autres institutions clés au Sri Lanka. L’objectif du projet est d’accroître la compétitivité commerciale des PME srilankaises sur les marchés régionaux et européens et de soutenir la croissance tirée par le commerce et l’intégration régionale, avec pour effet la réduction de la pauvreté.