Press releases

L’ITC met l’accent sur les partenariats, l'innovation et la satisfaction des besoins individuels des pays 1

21 mai 2012
ITC Nouvelles
S’exprimant lors de la réunion annuelle du Groupe consultatif commun (GCC) du Centre du commerce international (ITC), Mme Patricia R. Francis, Directrice exécutive de l’ITC, a parlé de l’accent mis par l’ITC sur la création de partenariats avec les bénéficiaires et d’autres agences d’assistance technique liée au commerce, et sur le développement d’innovations pour offrir des services adaptés aux besoins des pays au profit des petites et moyennes entreprises exportatrices. Mme Francis ajoute que ces initiatives sont prises alors que l’ITC continue à améliorer son efficacité.

Mme Francis a également souligné qu’en 2011, l’ITC a dépassé son objectif de $E.-U. 44 millions pour l’assistance technique liée au commerce et a débloqué $E.-U. 47,8 millions. ‘L’intensification de nos prestations s’est essentiellement faite via nos grands programmes, qui ont un impact potentiel plus important sur le terrain tout en abaissant les coûts de transaction,’ a déclaré Mme Francis. Elle a notamment mentionné le Programme EnACT, axé sur l’emploi des jeunes et des femmes de la région arabe; le PACCIA II (Programme d’appui au renforcement des capacités de commerce international au service de l’Afrique) qui entend améliorer l’intégration régionale via le commerce en Afrique subsaharienne; le programme NTF II (Programme du fonds d’affectation spéciale des Pays-Bas) qui développe des secteurs dans cinq pays; et le AAACP (Programme tous ACP relatif aux produits de base agricoles) qui renforce les institutions d’appui au commerce (IAC).

La création de partenariats est essentielle à la réussite des projets et des programmes, selon Mme Francis. Elle ajoute que l’ITC travaille avec l’Organisation mondiale du commerce (OMC), la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), la Banque mondiale et le Forum économique mondial pour étendre ses activités relatives aux biens publics mondiaux et promouvoir une meilleure transparence des informations commerciales en vue de bâtir la confiance et de comprendre les marchés. Mme Francis a également évoqué les partenariats noués par l’ITC avec le Cadre intégré renforcé (CIR), le Centre néerlandais de promotion des importations (CBI) et des agences des Nations Unies pour fournir des prestations dans les secteurs du tourisme, de l’agriculture/de l’agroalimentaire et de l’économie verte.

Les innovations de l’ITC sont nécessaires pour relever les défis et exploiter les opportunités du contexte économique instable, a déclaré Mme Francis. ‘L’ITC continue de réinventer ses services pour offrir la meilleure réponse aux besoins de ses clients dans cet environnement en mutation,’ a-t-elle ajouté. L’ITC va notamment développer des solutions novatrices concernant le commerce des services; les programmes de lutte contre le chômage des jeunes; la prochaine génération de programmes concernant l’intégration régionale et le commerce intrarégional; les droits de propriété intellectuelle et l’image de marque comme moyen d’ajouter de la valeur; et l’expansion de l’e-apprentissage pour bâtir les capacités à distance avant de fournir des services à valeur ajoutée au plan local.

Mme Francis a ajouté que pour maintenir sa prestation du précédent biennium, l’ITC a besoin d’un soutien à hauteur de $E.-U. 14 millions pour 2012 et 2013 afin de contribuer au financement des projets d’envergure et que, au fil du temps, l’ITC devra mobiliser $E.-U. 50 millions ou plus par an. Mme Francis a également remercié les membres du GCC pour leur soutien sans faille.

M. Pascal Lamy, Directeur général de l’OMC, a mis l’accent sur quatre secteurs prioritaires dans lesquels, selon lui, l’ITC peut jouer un rôle majeur au cours des prochaines années: la facilitation du commerce; l’Aide pour le commerce et les chaînes de valeur régionales et mondiales; les problèmes des pays les moins avancés; et l’intégration régionale. M. Lamy a également parlé de deux thèmes qu’il a qualifiés d’intersectoriels; il a dit ‘L’ITC poursuit son travail exemplaire sur les femmes et le commerce international, thème qui doit être considéré comme recouvrant toutes les facettes du travail de l’ITC.’ Le second thème mentionné par M. Lamy concerne l’accent mis par l’ITC sur l’amélioration de l’efficacité; il a déclaré: ‘Je tiens aussi à féliciter l’ITC pour le travail accompli au plan international en vue d’améliorer la fixation des priorités et l’exécution du programme.’

Dr. Supachai Panitchpakdi, Secrétaire général de la CNUCED, a estimé que les temps sont durs à la fois pour les pays développés et en développement, et il a souligné la nécessité de changer notre façon de penser pour trouver des solutions alternatives. Se référant au plan stratégique de l’ITC, il a déclaré être particulièrement satisfait de l’accent mis par l’ITC sur l’intégration du développement inclusif et durable, ajoutant, ‘la croissance des exportations n’est pas une fin en soi.’

Le Président du 46ème GCC, S.E. M. Francisco Pirez Gordillo, Ambassadeur, Représentant permanent auprès de l’OMC, Mission permanente de l’Uruguay, a déclaré que l’ITC a un rôle important à jouer pour aider les pays les moins avancés à relever les défis tout en fournissant une assistance aux pays à moyens revenus. Il a ajouté: ‘J’espère qu’en cette période de bouleversements économiques, la communauté internationale apportera à l’ITC l’appui dont il a besoin pour poursuivre son important travail dans le cadre de l’agenda mondial de l’Aide pour le commerce.’

La réunion de deux jours du GCC passera en revue les programmes et les priorités de l’ITC et fera le point sur les résultats obtenus par l’ITC en 2011. Une réunion-débat sera également organisée sur le programme institutionnel d’évaluation comparative de l’appui au commerce de l’ITC.  L’ITC est l’agence conjointe de l’OMC et des Nations Unies chargée d’aider les petites et moyennes entreprises des pays en développement à améliorer leur compétitivité sur les marchés mondiaux en accélérant leur développement économique et en contribuant à la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement.

Pour lire le PDF cliquer ici.