Features

L'importance des coûts du commerce: le 5ème Examen global de l’Aide pour le commerce

14 janvier 2015
ITC Nouvelles

Les coûts élevés du commerce freinent la croissance économique de plusieurs PED en les empêchant de tirer pleinement profit des marchés mondiaux. Cela est particulièrement vrai pour les 49 PMA, qui ne représentent que 1,23% du commerce mondial.
Grand nombre de ces coûts prennent la forme de dépenses fixes qui touchent en général les PME assez durement lorsqu'elles essaient de commercialiser de petites quantités. S'agissant des coûts à l'unité, les coûts du commerce pèsent plus lourd pour les PME exportatrices que pour leurs concurrentes qui exportent des volumes plus importants.


Une étude de la Banque mondiale fait état d'une tendance vers une réduction des coûts du commerce dans les PED, même si à la base ils sont plus élevés que dans les pays développés et la réduction se fait plus lentement.
Afin de résoudre ces contraintes et assurer la croissance inclusive et durable qu'envisage le Programme de développement de l'après-2015, des mesures visant à réduire ces coûts s'imposent. C'est dans ce contexte qu'aura lieu le 5ème Examen global de l'Aide pour le commerce de l'OMC. Cet évènement aura lieu du 30 juin au 2 juillet à Genève sur le thème 'Réduire les coûts du commerce pour une croissance durable et inclusive'.

Répercussion des coûts du commerce
Le 5ème Examen global est fondé sur un exercice de suivi et d'évaluation, dont le but est de déterminer l'incidence des coûts du commerce sur la compétitivité des PED et leur capacité à se connecter aux chaines de valeur régionales et mondiales. Il examinera également les mesures prises pour résoudre ce problème et la façon dont l'APC peut aider à réduire les coûts du commerce et leurs répercussions afin de favoriser une croissance durable et inclusive.


Pour recueillir ces renseignements, des questionnaires d'auto-évaluation et une invitation à présenter des cas d'expérience sont diffusés auprès des donateurs, des communautés économiques régionales, des partenaires Sud-Sud, ainsi que des PED et PMA. En outre, une invitation à présenter des cas d'expérience est adressée au secteur privé, aux milieux universitaires et aux ONG (www.wto.org/aftmonitoring_f).
L'analyse des réponses à ces questionnaires et des renseignements issus des cas d'expérience et les conclusions tirées seront présentées dans la publication 'Panorama de l'Aide pour le commerce: réduire les coûts du commerce pour une croissance durable et inclusive'. Cette publication sera présentée et examinée à l'occasion du 5ème Examen global de l'Aide pour le commerce.

Exercice de suivi des OPC
Selon un premier sondage sur les OPC effectué lors de la Conférence mondiale et Prix du réseau des OPC début novembre 2014, les coûts du commerce pour les exportateurs sont principalement liés à trois facteurs: l'accès au financement du commerce, les frais engagés pour surmonter les MNT et le fardeau réglementaire et les coûts liés aux procédures douanières dans les pays partenaires. Lorsque l'échantillon est limité aux PMA, les MNT et les mesures réglementaires ne se trouvent plus parmi les trois principaux facteurs générateurs de coûts. L'infrastructure nationale et l'accès au commerce et aux renseignements sur les marchés passent à la troisième place des principales sources de coûts du commerce.

S'agissant du type de mesures de facilitation des échanges chez les pays partenaires qui pourraient profiter le plus aux exportateurs, la disponibilité des renseignements sur les procédures douanières pour l'importation et l'exportation de marchandises, la mainlevée et le dédouanement des marchandises à travers des procédures douanières simplifiées et harmonisées, et la complexité des formalités relatives à l'importation, à l'exportation et au transit figurent parmi les priorités des OPC ayant participé au sondage.