Features

Doper la croissance régionale à travers le commerce mondial

1 octobre 2013
ITC Nouvelles
Aider les pays en développement et les pays les moins avancés à avoir un meilleur accès aux marchés mondiaux en améliorant la logistique.

En tant que plus grande entreprise de logistique du monde, DHL relie les fournisseurs et les consommateurs partout dans le monde. L'expérience des entreprises a démontré l'importance de ce lien pour la croissance économique, surtout dans les marchés émergents. Mais comment les PED et les PMA peuvent-ils accéder aux chaînes de valeur mondiales? Quelles sont les conditions nécessaires pour qu'ils en profitent? Et une fois que les pays sont connectés aux chaînes de valeur, quelles en sont les conséquences pour l'avenir du commerce mondial?

Le transport et la logistique sont des principaux avantages en termes de compétitivité et jouent un rôle clé dans le commerce international car ils englobent tout, du transport à l'entrepôt et à la douane, à la sécurité et aux assurances. Par conséquent, l'efficacité de la logistique détermine la bonne santé des entreprises individuellement; les économies entières sont donc en compétition au niveau mondial. Les résultats de l'indice de connectivité mondiale 2012 de DHL montrent clairement que la performance de la logistique d'un pays donné prédit de manière significative le niveau d'intensité de ses échanges commerciaux avec le reste du monde, la 'profondeur du commerce': une augmentation de la profondeur du commerce amène à une augmentation du niveau de prospérité du pays.

L'importance du rôle du commerce dans le développement économique d'un pays est évidente dans des pays tels que le Viet Nam. De 1989 à 2011, le PIB par habitant a augmenté de $E.-U. 94 à $E.-U 1 400. Cette évolution positive a été possible principalement grâce à la libéralisation des politiques commerciales telles que la levée des restrictions sur les matières premières que les entreprises sont autorisées à exporter, ainsi que la suppression des quotas à l'importation. La conclusion d'une série d'accords commerciaux multilatéraux tels que l'accord conclu avec l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est, et une collaboration plus étroite avec l'OMC sont des facteurs importants ayant contribué à la croissance économique du Viet Nam et ont permis d'attirer les investissements étrangers.

Mais pour favoriser le développement économique à travers le commerce, les pays nécessitent une logistique efficace, qui dépend des services publics, des politiques gouvernementales et de l'investissement public. La création d'une infrastructure fiable, le développement d'un régime réglementaire pour les services de transport, l'élaboration et la mise en œuvre de procédures de dédouanement sont des domaines dans lesquels le gouvernement joue un rôle important. Les gouvernements nationaux peuvent faciliter le commerce à travers les investissements dans l'infrastructure matérielle, comme les ponts, les routes et les communications, et dans l'infrastructure immatérielle, comme les lois, le système financier, les soins de santé et le bien-être social. La mise en œuvre d'interventions stratégiques et durables, la mobilisation d'acteurs des secteurs traditionnels et l'implication du secteur privé sont autant d'étapes qui aident les pays à améliorer la performance de leurs services logistiques. La priorité donnée par les gouvernements aux investissements et la sauvegarde de la collaboration entre les pays ont pour résultat la baisse des coûts et une plus grande efficacité des chaînes de valeur, ce dont bénéficient les consommateurs.

L'avenir a l'air prometteur: alors que les sociétés multinationales continuent à étendre leurs réseaux internationaux de production, les PED et les PMA ont des occasions sans précédent de se relier au système de commerce mondial et d'en bénéficier. A l'heure actuelle, de nouvelles formes de coopération multilatérale avec une portée plus étendue pourraient aider les PED et les PMA à mieux se connecter aux chaînes de valeur de la logistique.