Stories

Story : Le Myanmar se tient prêt à recevoir des touristes post COVID-19

15 avril 2020
ITC Nouvelles
Les petites entreprises liées au tourisme dans le sud de l'État de Shan se préparent à recevoir des clients très prochainement. Découvrez comment elles rattrapent leur retard.

Depuis plus d'un mois, il n’y a plus de touristes, et cela affecte gravement tous ceux qui dépendent du tourisme dans le sud de l'État Shan du Myanmar.

Dans leurs efforts pour réduire l’impact de la crise COVID-19, l'équipe du Centre du commerce international (ITC) qui promeut le tourisme inclusif dans le sud de l'État Shan, a immédiatement commencé à identifier des moyens efficaces pour se rapprocher d’une centaine de micro, petites et moyennes entreprises (MPME) avec lesquelles elle travaille dans la région.

La plupart de ces acteurs majeurs de l'écosystème touristique proposent des circuits de tourisme rural ou d'agrotourisme, gèrent des hôtels ou des maisons d’hôtes, des petits cafés, des boutiques d'artisanat et assurent le transport des touristes.

Alors que 80 % d'entre eux dépendent d'internet et des plateformes en ligne pour se faire connaître, les réseaux sociaux ont permis le partage d’informations et de recommandations sur les stratégies à adopter pour aller de l’avant.

Des publications Facebook, régulièrement diffusées, partagent des conseils pratiques adaptés aux MPME du tourisme de l'État Shan.

Les réseaux sociaux permettront aux entreprises de rester en contact avec leurs clients actuels et potentiels. Le partage de contenu attrayant, tel que des mises à jour d'informations, des statistiques et des vidéos, encouragent les entreprises touristiques à produire du contenu innovant, tel que des visites virtuelles de destinations touristiques dans la région.

Ces publications sur les réseaux sociaux permettent également de partager des informations sur des formations en ligne et des conseils sur diverses stratégies de relance. Vous pouvez consulter le groupe Facebook Myanmar Inclusive Tourism ITC, qui depuis 2015 compte environ 11 000 abonnés, principalement des acteurs du tourisme dans le pays.

Ce groupe Facebook permet à la fois de maintenir un contact étroit entre les entreprises, mais également d'évaluer la stratégie des MPME du tourisme qui opèrent dans l'État Shan et dans d'autres régions du Myanmar.

Le projet d’amélioration de l'offre horticole et du tourisme inclusif pour développer des liens commerciaux vise à améliorer la situation économique dans la région de Inle Lake, dans le sud de l'État Shan au Myanmar. Financé par le Secrétariat d'État suisse à l'économie (SECO), le projet est mis en œuvre par un groupe d'agences des Nations unies, dont l’ITC, la CNUCED, l'OIT et l'ONUDI, avec un fonds d'affectation spécial géré par l'UNOPS.