Press releases

L’ITC s’associe à Sucafina et Jacobs Douwe Egberts pour autonomiser les femmes productrices de café au Rwanda

14 novembre 2017
ITC Nouvelles
La nouvelle collaboration vise à renforcer la participation des femmes à la chaîne d’approvisionnement du café.

(Genève) - Le Centre du commerce international (ITC) et Sucafina et Jacobs Douwe Egberts (JDE) ont annoncé aujourd'hui un nouveau partenariat pour soutenir les exportateurs, les transformateurs et les agriculteurs du café au Rwanda. La collaboration portera particulièrement sur l’autonomisation économique des femmes et sur une participation accrue des femmes à la chaîne d’approvisionnement du café.

Au cœur du nouveau partenariat, il y a le renforcement de la participation des femmes à tous les niveaux de la chaîne d’approvisionnement du café et l’amélioration du traitement dans le secteur du café au Rwanda.

Le partenariat permettra d’améliorer les capacités de traitement du café des exportateurs rwandais et d’autonomiser les femmes dans la chaîne d’approvisionnement. L’amélioration du traitement maximise la qualité du café, augmente les prix et réduit la pollution et l’utilisation de l’eau. Les interventions concernant la prestation des services renforceront les relations de la chaîne d’approvisionnement afin que les agriculteurs puissent mieux bénéficier de la formation pour améliorer la productivité, la qualité des cultures et la diversification économique, en particulier chez les femmes.

Les trois organisations formeront les agronomes de l’unité de traitement et les chefs d'agriculteurs afin qu'ils soient mieux en mesure d’évaluer les besoins des agriculteurs et disposent d’outils pour les conseiller et les guider. Il sera également fondamental d’améliorer les flux de communication et d’information le long de la chaîne d’approvisionnement. Dans le cadre du nouveau partenariat, l’ITC, Sucafina et Jacobs Douwe Egberts collaborent avec l’Alliance Internationale du Café des Femmes (IWCA), dont les membres rwandais comptent 13 entreprises exportatrices et coopératives agricoles indépendantes. Par l’entremise des membres de l’IWCA, ainsi que des stations de lavage déjà détenues ou soutenues par Rwacof, l’unité rwandaise de Sucafina, plus de 75 000 petits agriculteurs rwandais bénéficient directement ou indirectement du partenariat.

La directrice exécutive adjointe de l’ITC, Dorothy Tembo, a déclaré : « Ce nouveau partenariat avec Sucafina et JDE changera la donne pour le secteur du café rwandais. En améliorant la qualité tout au long de la chaîne de valeur du café, tous les acteurs : des agriculteurs aux exportateurs pourront vendre leur café à des prix élevés et réguliers. ». «Générer de nouvelles ouvertures de marché permettra d'améliorer les moyens de subsistance de milliers de personnes, en particulier des femmes chefs d'entreprises », a-t-elle ajouté.

David Behrends, Associé actif et responsable du commerce chez Sucafina, a déclaré : « Les projets comme notre collaboration avec l’ITC sont au cœur de la Stratégie de durabilité de Sucafina visant à améliorer la vie de plus de 400 000 producteurs de café tout en respectant les normes environnementales en permanence.

L’augmentation de la productivité des petits exploitants et la possibilité pour tous les participants de la chaîne d’approvisionnement du café de gagner leur vie est fondamentale pour notre modèle d’entreprise. »

Le partenariat englobera également les partenaires opérationnels de Sucafina, notamment Jacobs Douwe Egberts, l’une des plus grandes sociétés de café au monde et la Fondation Kahawatu, qui travaille pour l'autonomisation des caféiculteurs d'Afrique de l’Est. Jacobs Douwe Egberts a pris l'engagement d'apporter un soutien financier au projet et pourrait acheter du café auprès des agriculteurs du projet si les normes de qualité sont respectées. Sake Farm : une plantation de café appartenant à une femme, une unité de traitement et un exportateur qui soutient 1500 petits agriculteurs environnants, sera un point focal du projet et de l'apport de Jacobs Douwe Egberts.

Nadia Hoarau-Mwaura, Directrice chargée de la durabilité chez Jacobs Douwe Egberts, a déclaré : « Nous collaborons fièrement avec l’ITC et Sucafina pour améliorer directement la vie des petits exploitants et de leurs familles en fournissant une assistance technique et des améliorations de qualité. »

Grâce à la participation de Jacobs Douwe Egberts, L’ITC et la Fondation Kahawatu réhabiliteront l’unité de plantation et de traitement de Sake Farm, augmentant la quantité et la qualité de sa production, tout en améliorant les services au profit des petits exploitants environnants. Le soutien commun va générer des marchés à long terme pour le café de Sake Farm, rapprochant l'investissement de la plantation et créant un écosystème convivial pour les petits agriculteurs qu’elle soutient.

Le Rwanda est un partenaire de longue date de l’ITC en matière de soutien à l’autonomisation économique des femmes ; cette collaboration sera élargie avec le lancement à Kigali de SheTrades Rwanda en mars, l’édition nationale de l’initiative mondiale de l’ITC visant à connecter les femmes aux marchés.

Notes à l'éditeur :

Les interventions de l'ITC pour autonomiser les femmes du secteur du café au Rwanda ont été soutenues par le Programme de renforcement du rôle des femmes dans le commerce et le projet de Soutien au commerce et à l’investissement indien en Afrique (SITA). Au rang des donateurs figurent le Département britannique pour le développement international, le ministère des Affaires étrangères de Finlande et le ministère des Affaires étrangères de Norvège.

Sucafina est une société mondiale de commercialisation de café vert et torréfié fondée en 1977 et établie à Genève, en Suisse, avec une tradition familiale dans le commerce qui remonte à 1905. 2017 est une année spéciale pour Sucafina, car l’entreprise fête ses 40 ans.

JDE est une société mondiale de production de café et de thé, qui dessert les consommateurs dans plus de 100 pays grâce à des marques emblématiques, notamment : Jacobs, Tassimo, Moccona, Senseo, L’OR, Douwe Egberts, Kenco, Pilao et Gevalia.

Pour plus d’informations, s'adresser au :
Centre du commerce international
M. Jarle Hetland
Responsable des médias
Bureau de la Directrice exécutive
Téléphone fixe : + 41 22 730 01451
Téléphone portable : + 41 79 582 9180
Courriel : hetland [at] intracen.org