Features

50 ans de commerce et développement

1 juillet 2014
ITC Nouvelles
Comptant initialement quatre employés et un budget de $E.-U. 50 000, l'ITC emploie aujourd'hui près de 300 personnes et prévoit des dépenses pour plus de $E.-U. 90 millions.

Cette année, le Centre du commerce international (ITC) fête son 50ème anniversaire. Depuis sa création en 1964, le rôle de l'ITC a considérablement changé pour s'adapter au contexte du commerce mondial, en constante évolution. D'un bureau avec cinq personnes, l'ITC est passé à une équipe de presque 300 personnes travaillant partout dans le monde avec les pays en développement (PED), leurs petites et moyennes entreprises (PME) et les institutions de promotion du commerce et des investissements, afin de renforcer les capacités productives et doper la compétitivité en matière de commerce.

En 1964, le commerce mondial était estimé à $E.-U. 175 milliards et la participation des PED représentait moins de 20%. Aujourd'hui, le commerce mondial est estimé $E.-U. 18 000 milliards, la participation des PED s'élevant maintenant à 45%. Même s'il est vrai que cette participation est répartie de manière inégale, la plupart des PED ont connu une augmentation du commerce au cours des dernières décennies.

Le commerce mondial va continuer à évoluer ces prochaines années. L'émergence des chaînes de valeur internationales continuera à affecter les modèles d'échanges commerciaux. Des nouvelles formes de régionalisme ont vu le jour et on s'attend à une croissance considérable du commerce des services. On devrait s'attendre aussi à une incidence plus marquée des mesures non tarifaires (MNT), à des prix plus élevés et plus volatiles des matières premières, et au changement climatique, facteurs qui continueront à affecter les échanges commerciaux. Ces tendances vont accroître de manière significative les défis que l'ITC et ses partenaires devront relever ces prochaines années et décennies.

La plus grande partie de ce numéro du Forum du commerce international sera consacrée au 50ème anniversaire de l'ITC. Nous ferons un retour au passé, nous regarderons ce qui nous attend, nous parlerons avec deux anciens Directeurs exécutifs et nos partenaires partageront leur expérience de travail avec l'ITC au fil des ans. Nous jetterons un regard rétrospectif à 50 ans de Forum du commerce international, et à la manière dont cette revue a évolué en parallèle à l'ITC.

L'ITC et le Forum du commerce ne sont pas les seuls à marquer des jalons cette année. Nos organisations soeurs, la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) et l'Organisation mondiale du commerce (OM C) commémorent aussi leurs anniversaires. Le Secrétaire général Mukhisa Kituyi fait une rétrospective des 50 ans de la CNUCED et envisage les défis à venir, alors que le Directeur général adjoint Yonov Frederick Agah se penche sur les 20 années qui ont suivi la signature des Accords de Marrakech, qui ont institué l'OMC.

En avril, le Libéria a lancé sa Stratégie nationale d'exportation et sa Politique commerciale nationale, deux instruments élaborés avec l'aide de l'ITC. Dans les pages 12 à 14, nous parlons avec quelques hommes et femmes d'affaires auxquels la stratégie et la politique tentent de venir en aide. Et dans les pages 36 et 37, nous faisons un compte-rendu d'un projet conjoint de l'ITC et du PNUD, lancé en Palestine en début d'année afin d'améliorer les capacités commerciales des entrepreneurs, et nous interviewons quelques femmes d'affaires palestiniennes sur les défis qu'elles rencontrent pour exporter leur marchandise.

Les anniversaires sont une bonne occasion pour faire le point sur les évènements passés, mais ils nous rappellent aussi qu'il reste encore beaucoup à faire. À l'ITC, ce que nous célébrons, en fait, c'est la réussite de nos partenaires. Lorsque les entreprises au Libéria réussiront leurs exportations ou lorsque les femmes entrepreneures palestiniennes surmonteront les obstacles au commerce qu'elles rencontrent, nous aurons alors de véritables raisons de commémorer. Rejoignez-nous en nous souhaitant plus de commerce pour le bien de tous à l'avenir!