Updates

Vers la création de sociétés coopératives pour redynamiser le secteur agricole sénégalais

20 décembre 2021
ITC Nouvelles

Des agriculteurs sénégalais des filières mangue et oignon se rassemblent en sociétés coopératives à vocation commerciale

Le Centre du commerce international (ITC), la Délégation de l’Union européenne au Sénégal et le Ministère du Commerce et des Petites et Moyennes Entreprises ont coorganisé un récent atelier sur la mise en place de sociétés coopératives agricoles au Sénégal.

L’atelier s’inscrit dans le prolongement de l’étude réalisée et publiée en novembre 2021 par le Programme d’Appui à la Compétitivité en l’Afrique de l’Ouest (WACOMP/PACAO) au Sénégal mis en œuvre par l’ITC, sur les enjeux de la mise en place de sociétés coopératives agricoles à vocation commerciale régies par l’Acte uniforme adopté par l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA). 

Cet atelier a permis aux producteurs de se familiariser avec les dispositions générales et les spécificités requises pour la création de sociétés coopératives à vocation commerciale. Il leur a également permis d’acquérir une meilleure compréhension de l’Acte uniforme OHADA, des opportunités et des obligations juridiques et financières qui en découlent.

« La société coopérative apparait comme l’entité juridique la plus appropriée pour permettre à nos producteurs d’atteindre collectivement des objectifs qu’il serait difficile, voire impossible, d’atteindre individuellement », déclara Aminata Assome Diatta, Ministre du Commerce et des Petites et Moyennes Entreprises au Sénégal.

« Notre ambition étant de faire de ces sociétés coopératives de véritables champions et modèles de réussite et de créer un effet multiplicateur dans tous les secteurs porteurs d’une croissance inclusive et durable », ajouta-t-elle.

« Le programme WACOMP/PACAO s’est fixé comme objectif de stimuler et de développer les chaînes de valeurs alimentaires afin de créer des emplois, à la fois par une meilleure structuration et un élargissement de leurs débouchés grâce à une meilleure connexion au commerce régional et mondial », affirma Irène Mingasson, Ambassadrice, Cheffe de la Délégation de l’Union européenne au Sénégal.

L’ouverture sur les marchés africains et internationaux va aider à améliorer les conditions de vie des producteurs ruraux et à augmenter la compétitivité du secteur agricole sénégalais.

Maguette Diop, agricultrice de Thiès, membre de la coopérative de Diogo expliqua : «Notre constitution en société coopérative à vocation commerciale nous renforce et nous permet d’obtenir des financements afin de stocker nos produits périssables pour les écouler sur les marchés des pays voisins, au lieu de tout jeter comme nous le faisions avant ».

Ruben Phoolchund, Chef de la Division Afrique de l’ITC, précisa quant à lui que « l'émergence de sociétés coopératives au Sénégal contribuera à structurer les chaînes de valeur agricoles, à mutualiser les ressources et à faciliter l'accès au financement des opérateurs agricoles ».

La constitution en société coopérative à vocation commerciale confère aux producteurs un statut juridique favorisant non seulement leur développement économique mais leur permettant également d’accroître la confiance des institutions financières. Les producteurs ont reçu des conseils sur les mesures d'accompagnement et les stratégies pour améliorer leur accès au financement.

L’atelier a présenté la plateforme e-RSCOOP d’enregistrement des sociétés coopératives, développée par le partenaire Gaïndé 2000, une entreprise sénégalaise leader dans le domaine des technologies de l'information et de la communication (TIC). Ruben Phoolchund décrivit l’opérationnalisation du registre d’immatriculation comme un actif durable qui bénéficiera à l’ensemble des filières.

Le programme WACOMP Sénégal a également souligné le rôle primordial des Directions Régionales de Développement Rural dans la mise en place d’un cadre structurel favorable. 

Le Programme d’Appui à la Compétitivité de l’Afrique de l’Ouest Sénégal

Le Programme d'Appui à la Compétitivité en l’Afrique de l’Ouest (WACOMP/PACAO) au Sénégal soutient et renforce la compétitivité des MPME des filières mangue, oignon et TIC sur les marchés régionaux et internationaux, contribuant ainsi à la création d’emplois durables au Sénégal. Le projet est mis en œuvre par le Centre du commerce international (ITC), en partenariat avec le Ministère du Commerce et des Petites et Moyennes Entreprises du Sénégal. WACOMP/PACAO Sénégal est financé par l’Union européenne à travers le onzième Fonds européen de développement (FED)