Stories

Un tournant dans l'e-commerce pour les entreprises dirigées par des femmes en Tunisie

3 juin 2021
ITC Nouvelles

L'établissement d’un bon état d'esprit est la clé de la transformation numérique

«Le défi le plus important en matière de commerce électronique, auquel les femmes entrepreneures sont confrontées en Tunisie, est celui de trouver le bon état d'esprit quant à la transformation numérique », déclare Samia Ben Abdallah, conseillère e-commerce en Tunisie. «Le programme ecomConnect du Centre de Commerce International (ITC) sensibilise les femmes face à l'importance de passer au numérique et de planifier stratégiquement, ce qui est essentiel pour générer des revenus stables. Le projet arrive à point nommé ».

Samia, qui est également la fondatrice de AwA - une entreprise tunisienne qui produit de magnifiques bijoux faits main, est l'une des conseillères qui a été formée par l'équipe ecomConnect de ITC pour aider les entreprises dirigées par les femmes en Tunisie à vendre en ligne. Cet accompagnement est financé par la banque mondiale et assuré par l’Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneures (Women Entrepreneurs Finance Initiative – We-Fi) des régions du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord (MENA).

Avoir le bon état d’esprit est essentiel, et ce, malgré les obstacles

Le projet vise à utiliser le e-commerce comme un moyen d'atténuer certaines des contraintes auxquelles les femmes entrepreneures de la région MENA sont confrontées. En effet, plus de 100 PME reçoivent une formation approfondie pour sélectionner et référencer le marché en ligne de leur choix. Bien que le commerce électronique ait déjà montré son potentiel pour les petites entreprises, celui-ci s'accompagne néanmoins de ses propres défis, tels que le niveau des frais d'expédition, la disponibilité et le coût des solutions de paiement à l’international, l'absence de droits de douane et de procédures de dédouanement rationalisés pour les articles de faible valeur, ainsi que le manque d'informations et de capacités concernant les plateformes disponibles. Dans la région MENA, les femmes ont un accès encore plus limité à la technologie que dans d'autres régions, ce qui peut également rendre le commerce électronique difficile. 

Suite à l'expérience de Samia avec les bénéficiaires du programme, elle souligne ; "le défi supplémentaire que représente le manque de planification et de vision stratégique, est que la plupart des femmes tunisiennes, n'osent pas prendre les risques qui leur permettrait de bien progresser. Le principal problème ici est de ne pas connaitre les réels enjeux du e-commerce. Par exemple, les entrepreneures avec lesquelles je travaille, ont tendance à sous-estimer les efforts à fournir en matière de marketing numérique, par conséquent, elles ne savent pas comment créer un contenu numérique de qualité". 

Lutter contre le manque de connaissances

Hajer Aissi, bénéficiaire du programme et fondatrice d'Art Artisanat en Tunisie, voit dans ce projet une opportunité d'accroître la visibilité de son entreprise et d'accéder aux marchés internationaux. « La formation m'aide à mieux connaître les différentes plateformes en analysant les préférences de ma cible pour mieux l’atteindre. J'apprends également à créer de belles photos pour mes produits mais aussi, à rédiger des descriptions complètes et impactantes afin d’attirer de nouveaux clients ».

Le projet s'attaque à ce manque de connaissances en renforçant les capacités et en fournissant des outils en ligne. ITC forme les conseillers qui, à leur tour, forment les entreprises dirigées par des femmes à travers des formations de groupe et les conseillent individuellement grâce à des séances de coaching individuelles.

Après avoir examiné leur étude de marché et leur stratégie de commerce électronique, les bénéficiaires ont pu appliquer les résultats de leurs recherches pour créer un contenu sur mesure pour les marchés cibles et les canaux de vente sélectionnés. Maintenant que le contenu est prêt, les conseillers aident les entreprises à sélectionner le marketplace le plus approprié pour chacune d'entre elles.