Features

Réaliser le potentiel des femmes commerçantes

14 janvier 2013
ITC Nouvelles
Les achats des gouvernements du monde atteignent $E.-U. 11 milliards par an et pourtant seul 1% de ces contrats de vente sont décrochés par des femmes.1 Deux manifestations ont été organisées sous l'égide de la Plate-forme mondiale pour l'approvisionnement auprès des femmes commerçantes à Mexico du 5 au 7 novembre 2012 dans le but d'augmenter ce pourcentage de 1% en intégrant davantage d'entreprises de femmes aux chaînes de valeur mondiales.

L'Exposition et le Forum des femmes commerçantes (WVEF) 2012 a permis des progrès modestes mais importants, alors que la 4ème Table ronde de haut niveau sur l'approvisionnement auprès de femmes commerçantes s'est interrogée sur la façon d'accroître la part de ces femmes dans les marchés publics.

Pour la première fois, parallèlement au WVEF, a été organisé un atelier APEC sur l'accès aux marchés. Les participants se sont demandés comment faire en sorte que les femmes puissent participer aux marchés publics pour le bien de leurs familles, de leurs communautés et de l'économie nationale.

Au WVEF, les séances de jumelage entre vendeurs et acheteurs ont permis de conclure plus de 60 accords portant sur des débouchés estimés à $E.-U. 6 millions et bien d'autres devraient suivre dans les mois à venir. Parmi les 350 délégués se trouvaient quelque 150 vendeurs et 40 acheteurs de multinationales et de moyennes entreprises ainsi que des représentants de gouvernements et d'IAC. Le forum a permis de s'écarter des sentiers battus, les délégués ayant débattu jusque tard dans la nuit du potentiel commercial des femmes commerçantes. À titre d'exemple, Enrique Hidalgo, Président d'Exxon- Mobil Ventures Mexique et Felipe Gonzáles, Directeur achats et Amérique latine de Pfizer, ont réorganisé leur agenda pour rencontrer des femmes commerçantes, jeter des ponts en vue d'une coopération future dans l'intérêt de tous.

Patricia Francis, Executive Director of ITC, said: ‘The women vendors and companies that attended this year’s Women Vendors Exhibition and Forum are setting examples for others to follow. Both vendors and buyers have shown how important it is to move out of your comfort zone to seek and achieve success.’ One example of such success was the decision by the delegations from India and South Africa to enter into a joint agreement to develop electrical wiring products.

Patricia Francis, Directrice exécutive de l'ITC a déclaré: 'Les femmes commerçantes et les entreprises qui ont assisté au WVEF de cette année sont des exemples à suivre. Acheteurs et vendeurs ont montré combien il était important d'oser pour réussir.' À cet égard, la décision prise par les délégations de l'Inde et de l'Afrique du Sud de conclure un accord de conception de produits de câblage électrique est un premier exemple de réussite. Nathán Wolf, Directeur général coopération et promotion économique internationale du Ministère des affaires étrangères du Mexique, s'est fait l'écho des remarques de Mme Francis: 'Cette édition du WVEF a permis d'intégrer des femmes d'affaires et des entreprises appartenant à des femmes aux chaînes d'approvisionnement d'entreprises mondiales.'

Table ronde de haut niveau sur l'approvisionnement auprès de femmes commerçantes

La 4ème Table ronde de haut niveau sur l'approvisionnement auprès de femmes commerçantes a eu lieu le 5 novembre et attiré plus de 100 délégués représentant les secteurs public, privé et les IAC pour débattre de la question de savoir comment accroître la part des marchés revenant aux femmes commerçantes. Un délégué d'un groupe pharmaceutique mondial a déclaré que la décision prise par son entreprise de décentraliser ses opérations avait permis d'augmenter les achats auprès de femmes commerçantes à l'échelle régionale.

Présidant la première partie de la table ronde, Mme Francis a déclaré: 'Augmenter les achats auprès de femmes commerçantes est essentiel non seulement à l'augmentation du nombre de femmes dans le monde des affaires et du revenu des femmes dans les chaînes de valeur mondiales, mais aussi à la reprise de la croissance mondiale. Tel est aussi l'objectif des ministres des finances du G20 également réunis à Mexico aujourd'hui même.'

Un autre délégué a insisté sur le fait qu'alors que 39% des entreprises d'Amérique latine appartiennent à des femmes, elles sont moins de 5% à occuper des postes de direction. Il a souligné que les études révèlent que les entreprises dans lesquelles la mixité est plus grande affichent de meilleurs résultats, ajoutant qu'en termes d'achats, une meilleure représentation des femmes aux postes de direction dans les grands groupes pouvait favoriser la participation des femmes à la chaîne de valeur de l'entreprise.

Les participants à la table ronde sont convenus que les entreprises devraient redoubler d'efforts pour travailler avec des femmes commerçantes et que les IAC devraient faire davantage pour recenser les entreprises appartenant à des femmes et intensifier le renforcement des capacités dans ce sens. Ils sont aussi convenus que les gouvernements devraient adopter des politiques préférentielles dans le cadre de l'Accord sur les marchés publics de l'OMC pour s'approvisionner davantage auprès d'entreprises appartenant à des femmes. Les participants ont cependant aussi exhorté les femmes d'affaires à être plus proactives pour décrocher davantage de marchés publics et auprès d'entreprises et ce en comprenant mieux leurs clients et en tirant davantage parti de l'avantage compétitif qu'elles offrent en tant que femmes.

Augmenter les achats auprès d'entreprises appartenant à des femmes exige plus que de faire en sorte que les femmes aient des chances équitables de prendre part à l'économie et aux chaînes de valeur mondiales. Les gouvernements peuvent notamment faire en sorte que la richesse soit plus équitablement répartie dans les sociétés en orientant le revenu vers les femmes. 'Les femmes dépensent plus pour leurs familles, l'éducation, la santé et leurs communautés. Investir dans les femmes est économiquement judicieux' a déclaré Elizabeth Vazquez, Directrice générale de WEConnect International.

La 4ème Table ronde de haut niveau sur l'approvisionnement auprès de femmes commerçantes et le WVEF 2012 ont été organisés conjointement par l'ITC et WEConnect International, en coopération avec ProMéxico et le Ministère des affaires étrangères du Mexique. Parmi les autres partenaires ayant organisé le WVEF figuraient l'Association mexicaine des femmes entrepreneurs, la Fédération internationale des femmes de carrières libérales et commerciales, Vital Voices Global Partnership, l'Alliance internationale des femmes pour le café, Full Circle Exchange, SPINNA et Quantum Leaps.

Atelier bijouterie

Dans le cadre d'un atelier de trois jours organisé du 7 au 9 novembre, plus de 70 femmes entrepreneurs du Mexique se sont formées à la bijouterie.

L'atelier a clôturé un projet de 18 mois de l'ITC mis en oeuvre en étroite collaboration avec le Ministère de l'économie du Mexique et le FONAES (Fonds national d'appui aux entreprises solidaires). Le groupe a bénéficié d'une formation sur l'accès au marché des États-Unis et a pu se familiariser avec les tendances actuelles en matière de conception de bijoux.

Plus de 40 femmes entrepreneurs du Mexique ayant pris part à l'atelier ont aussi présenté leurs lignes de bijoux et vendu des produits aux participants à la manifestation.