Stories

Maintenir le cap en temps de crise

3 avril 2020
ITC Nouvelles
De l’avocat, en passant par le café et les épices, les petites entreprises et les institutions publiques et privées des pays de la Communauté de l'Afrique de l'Est continuent de bénéficier du soutien de MARKUP pendant la période du COVID-19.

Mambo Coffee est un exportateur de café biologique de Tanzanie. Ils exportent des variétés de café Arabica et Robusta. À l'exception d'un acheteur en Afrique du Sud, leurs clients sont établis en dehors du continent africain.

C'était inévitable. Les restrictions de voyage, une conséquence du COVID-19, ont commencé à avoir des répercussions sur leurs activités. Ils ne peuvent plus expédier leurs produits comme auparavant. Les restrictions affectent leur capacité à rencontrer des acheteurs et à les recevoir sur le terrain.

La fermeture des frontières avec les pays voisins limite davantage tous les déplacements. La plupart de leurs homologues basés en Europe et en Asie travaillant depuis leur domicile, les communications se sont considérablement réduites et il est devenu difficile de poursuivre les activités habituelles.

Cette situation aurait pu causer un certain nombre de torts à Mambo Coffee, ainsi qu’à d'autres entreprises. Toutefois, le Centre du commerce international, dans le cadre de l'initiative MARKUP, poursuit ses efforts pour contribuer à de meilleurs résultats, réduire les pertes et améliorer les échanges commerciaux entre les marchés et l'accès au financement.

Les petites et moyennes entreprises et les institutions de commerce dans les cinq pays de la Communauté de l'Afrique de l'Est, notamment le Burundi, le Kenya, le Rwanda, la Tanzanie et l'Ouganda, bénéficient de conseils à distance.

Le suivi et la communication des résultats, ainsi que la préparation et la planification des activités futures sont en cours.

L'assistance à distance, via Internet et les appels téléphoniques, se poursuit. Les entreprises bénéficient d’une aide en vue d’obtenir des certifications. Des formations virtuelles sur l'emballage et le marquage des produits dans les secteurs de l'avocat, du café, de l'horticulture, des épices et du thé se maintiennent.

Les experts de l'industrie du café contribuent à la préparation de matériel de formation adapté sur le commerce et la gestion des risques.

Les efforts fournis en cette période difficile permettent aux entreprises et aux institutions d’exploiter le potentiel de nouveaux marchés et d'accroître les opportunités d'amélioration des moyens de subsistance dans la région.

Le programme d'amélioration de l'accès aux marchés (MARKUP) est une initiative de développement régional visant à contribuer à la croissance économique de la Communauté de l'Afrique de l'Est (EAC). Conçue conjointement par l'Union européenne, le secrétariat de la EAC et les gouvernements des cinq pays, l'initiative est mise en œuvre par le Centre du commerce international (ITC), la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ), l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI) et d'autres partenaires nationaux.