Features

Le secteur privé, vecteur de croissance économique et de bien-être

15 septembre 2014
ITC Nouvelles

Depuis l’élaboration des objectifs du Millénaire pour le développement en 2000, on a mieux compris le rôle clé du secteur privé dans le développement économique, social et environnemental. En fait, le secteur privé dans chaque pays n’est autre que la communauté qui travaille; les entreprises, en tant que parties de cette communauté, saisissent leurs impacts mieux que jamais. Leur influence sur le développement économique et social, sur le respect de l’environnement et sur la gestion efficiente et efficace des ressources représente une importante contribution au bien-être de leurs communautés.

Cependant, le secteur privé ne peut pas agir seul. Les gouvernements sont les principaux responsables du cadre législatif et réglementaire permettant aux entreprises de jouer leur rôle. Des questions essentielles telles que la politique du libre commerce, la gouvernance saine et stable, l’investissement dans les infrastructures, les politiques économiques et monétaires, les structures de protection sociale et fiscale et les coûts d’affaires doivent être équilibrées par les gouvernements de façon à donner au secteur privé la capacité d’agir et l’inciter à l’action.

Prenons par exemple la création d’emplois, l’une des principales difficultés partout dans le monde. Pour surmonter cette difficulté, il est nécessaire d’avoir plus d’employeurs. Les entreprises existantes ne peuvent pas absorber les nouveaux arrivants sur le marché aujourd’hui, encore moins à l’avenir. Il faut donc plus d’entrepreneurs, des personnes avec des idées, de la motivation et une envie de prendre des risques. Quel est le soutien apporté par le cadre économique et réglementaire de votre pays aux personnes désireuses de démarrer une nouvelle entreprise? Le processus juridique facilite-t-il l’enregistrement d’une entreprise et le soutien à celle-ci? Votre système éducatif est-il adapté pour fournir aux entrepreneurs en devenir les compétences nécessaires pour être des créateurs d’entreprises et d’emplois?

En réalité, peu sont les pays qui font bien les choses; en Afrique, en Asie du Sud, en Asie de l’Est et en Amérique latine l’environnement est plutôt hostile à ce type d’initiatives. Pour que l’un des objectifs du développement durable puisse avoir des chances de faire quelque chose pour notre population après-2015, le développement du secteur privé et la croissance des entreprises doivent également bénéficier du soutien des gouvernements. L’emploi est le meilleur billet de sortie de la pauvreté. Il nous faut de bons emplois, des emplois dans le secteur formel à travers les entreprises de ce secteur, des emplois qui répondent aux besoins de l’économie moderne, qui contribuent grâce à leurs impôts au développement des pays.

Si on pense aux objectifs qui ont été établis pour nos sociétés, le secteur privé est le meilleur moteur de la croissance économique. C’est sur lui que reposent le développement social, les soins de santé et les systèmes de sécurité sociale. Laissons le secteur privé faire son travail!