Features

Le pouvoir de la diversité

14 janvier 2013
ITC Nouvelles
Les entreprises appartenant à des femmes prospèrent. Selon le rapport sur l'état des entreprises appartenant à des femmes (State of Women-Owned Business Report) 2012 d'American Express Open, elles seraient plus de huit millions aux États-Unis, qui génèrent $E.-U. 1,2 trillions de revenus grâce au travail acharné de près de huit millions d'employés. Le rapport indique aussi qu'entre 1997 et 2012, alors que le nombre d'entreprises aux États-Unis augmentait de 37%, celui des entreprises appartenant à des femmes augmentait de 54%.

S'il semble que les entreprises de femmes soient passées maîtres dans l'art de réussir aux États-Unis, reproduire le phénomène sur les marchés émergents reste un défi de taille.

Les femmes ne se lanceraient pas dans les affaires si elles ne se sentaient pas de taille à se créer une clientèle et à dégager des revenus, ou si elles n'avaient pas de plans de développement. Même si l'instabilité politique et financière continue d'affecter plusieurs régions du monde, des débouchés commerciaux restent inexploités. Pour en tirer le plus grand parti, les entreprises doivent adopter des politiques de diversité, sachant que nombre d'entreprises du classement Fortune 500 estiment que la diversité est un atout. L'année dernière, le magazine Forbes est allé jusqu'à affirmer le rôle essentiel des partenariats reposant sur des ressources diverses pour garantir la croissance. Dans un article du magazine Forbes intitulé 'Diversity Management Is the Key to Growth: Make It Authentic', Ron Glover, responsable diversité d'IBM, affirmait: 'Depuis 100 ans la diversité permet à IBM d'innover, de réussir et de travailler dans 172 pays avec 427 000 employés'.

Les entreprises sont confrontées à des difficultés liées à la culture et à la réglementation locales, aux contraintes juridiques, à l'accès au capital et à la mise en valeur des compétences, mais ces obstacles ne sont pas insurmontables. Pour se développer, l'entreprise doit se poser les questions suivantes:

  • Objectif: vous souvenez-vous du plan d'activité initial de l'entreprise? Pour se développer et pénétrer de nouveaux marchés, il convient de revoir la feuille de route stratégique ou d'en établir une nouvelle. Pour se développer au plan mondial de nouveaux marchés doivent rapidement être trouvés. Des études de marché sont nécessaires pour recenser de nouveaux clients potentiels.
  • Culture: si la plupart des entreprises mondiales travaillent en anglais, il est essentiel de comprendre la culture et les langues locales et d'intégrer les principes locaux à une culture d'entreprise régionale.
  • Processus: les processus d'entreprise conçus de manière optimale et documentés peuvent aisément être reproduits ailleurs et adaptés aux coutumes, cultures et réglementations locales. Dès lors qu'ils sont optimisés et personnalisés, les nouvelles équipes nationales peuvent aisément les intégrer au modèle de production mondial.
  • Réseautage: recenser et exploiter les réseaux et médias sociaux réunissant des entreprises de femmes ayant déjà pénétré des marchés en développement. Ils peuvent être source d'informations et de contacts précieux pour l'amélioration des compétences, l'accès au capital et la réglementation locale. Tout cela permet de mettre rapidement les produits et services sur le marché. Les entreprises de femmes devraient en retour guider ceux qui suivent leur exemple et ainsi favoriser leur croissance.
  • Vulgarisation: l'entreprise doit se vendre, faire sa publicité dans des médias choisis sur les nouveaux marchés et les marchés émergents, de préférence là où la concurrence est minime pour obtenir une croissance plus marquée. En participant activement aux associations professionnelles et aux foires commerciales, l'entreprise peut se faire connaître.

Les entreprises veulent travailler avec des entreprises capables et diverses, de sorte qu'il est important non seulement de cultiver la diversité dans l'organisation au titre de la durabilité et de la responsabilité sociale d'entreprise, mais aussi pour s'assurer que les fournisseurs fassent de même. Enfin, une fois l'entreprise lancée, il est essentiel d'investir dans l'amélioration des procédés et technologie pour renforcer les compétences de base et d'externaliser les compétences non essentielles à des experts.