Press releases

Le Fonds africain de garantie et l’ITC souhaitent élargir l’accès au financement vert en Afrique

15 novembre 2017
ITC Nouvelles

(Genève - Nairobi) - Le Centre du commerce international (ITC) et le Fonds africain de garantie (AGF) ont annoncé un partenariat visant à élargir l’accès au financement axé sur le climat pour les petites et moyennes entreprises (PME) en Afrique. La nouvelle collaboration s’inspire de l’élan du Forum d’innovation durable de 2016 qui s’est tenu à Marrakech, au Maroc, et présente un instrument spécialisé de garantie verte destiné à débloquer le financement des PME pour un investissement dans un développement durable à faible teneur en carbone, à croissance verte et résilient au changement climatique.

L’accord s’inscrit dans le cadre du mécanisme d’assistance technique fourni par le Fonds nordique de développement (NDF) aux fins d’investissement en actions d’une valeur de 6 millions d’euros à l’AGF. L’investissement global du Fonds nordique de développement vise à débloquer jusqu’à 36 millions d’euros de capital commercial privé pour une croissance verte. Dans le cadre de son programme Accès aux finances pour les PME, l’ITC organisera des conférences et une formation sur le financement vert pour les hauts cadres et le personnel pertinent des banques commerciales en Côte d’Ivoire, au Ghana, au Kenya et en Zambie.

Dorothy Tembo, la directrice exécutive adjointe, a déclaré : « Ce nouveau partenariat sera un tremplin pour atteindre les quatre objectifs d’émissions de gaz à effet de serre et permettre un passage vers une économie verte. En partenariat avec le Fonds africain de garantie, nous allons doter les participants de connaissances sur le financement pour l’atténuation et l’adaptation au changement climatique, ainsi que sur les investissements conscients du climat et sur la façon dont les réglementations sur le changement climatique peuvent concourir à stimuler le développement de nouveaux produits et services. »

La collaboration portera sur les investissements des PME en matière d’énergie durable, de production plus propre, d’agriculture tenant compte du climat, de gestion des ressources naturelles et de services écologiques, visant l’amélioration de la durabilité globale des économies africaines et la croissance des emplois verts, du revenu et de la qualité de vie des communautés à faible revenu le continent.

« L’objectif ultime des séances de formation consiste à donner un appui aux institutions financières pour passer au vert et se préparer à soutenir les clients qui cherchent des produits dédiés à des investissements écologiques », a déclaré Felix A. Bikpo, Directeur général d’AGF. « La formation permettra aux participants de se mettre à niveau sur les conditions environnementales et les risques sociaux liés aux projets de prêt et d’investissement. Elle guidera également les participants à utiliser des stratégies et des outils pour détecter, réduire et évaluer ces risques environnementaux et sociaux », a-t-il déclaré.

Le partenariat est une réponse au programme Zambia Green Jobs, un programme commun des Nations Unies visant à générer des emplois verts dans le secteur de l’immobilier et de la construction. La première conférence et la formation se tiendront à Lusaka, en Zambie, du 2 au 7 mars 2017.

À propos du Fonds africain de garantie

Officiellement lancé le 1er juin 2012, le Fonds africain de garantie est une institution financière non bancaire panafricaine fondée par la Banque africaine de développement (BAD), en partenariat avec l’Agence danoise pour le développement international (DANIDA) et l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID). La mission première de cette institution est de permettre aux institutions financières en Afrique d’augmenter le financement de leurs PME par l’octroi de garanties partielles de crédit et l’aide au renforcement des capacités.

 
À propos du Fonds nordique de développement
Le Fonds nordique de développement est une institution multilatérale de financement du développement établie par le Danemark, la Finlande, l’Islande, la Norvège et la Suède en 1989 Depuis 2009, son mandat a été de se concentrer sur le climat et le développement. Depuis, il s’est avéré un outil efficace et un créneau à valeur ajoutée, en tant que composant entièrement opérationnel et fonctionnel de l’architecture mondiale du financement du climat.

Notes à l’éditeur À propos du Centre du commerce international
L'ITC est l’agence conjointe de l’Organisation mondiale du commerce et des Nations Unies. L'ITC soutient les petites et moyennes entreprises des pays en développement et des économies de transition pour les rendre plus compétitives sur les marchés mondiaux, participant ainsi au développement économique durable dans le cadre du programme Aide pour le commerce et des Objectifs de développement durable des Nations Unies.

Pour plus d’informations, s'adresser au :

Centre du commerce international
M. Jarle Hetland
Responsable des médias
Bureau de la Directrice exécutive
Téléphone fixe : + 41 22 730 0651
Téléphone portable :+ 41 79 582 9180
Courriel : hetland [at] intracen.org ( )

Centre du commerce international
Accès aux financements pour les PME
Compétitivité des secteurs et des entreprises
Téléphone fixe : +41 22 730 0380
Courriel : greenfinance [at] intracen.org