Stories

La société palestinienne Meera Soap stimule ses ventes en améliorant l’image de marque et l’accès au marché

6 février 2018
ITC Nouvelles
La société de savon détenue par une femme accède aux marchés internationaux, notamment à ceux de l’Allemagne et des États-Unis d’Amérique, après avoir bénéficié de l’assistance de l’ITC.

Howayda Abuyacoub a lancé son entreprise de fabrication de savon en petites quantités dans sa cuisine, juste après la naissance de sa fille Meera en 2012 (l’entreprise porte d’ailleurs ce nom). Après une formation offerte par le Centre du commerce international (ITC), elle a amélioré la qualité de ses produits pour attirer des acheteurs en Allemagne et aux États-Unis, ce qui a entraîné une augmentation exponentielle de ses ventes.

Ces ventes sont passées de 1 000 dollars en 2014, avant l’intervention de l’ITC, à 13 000 dollars à la fin de 2016.

« J’ai conçu un emballage pour le savon, mais il n’était pas attrayant pour les clients, en particulier ceux des marchés internationaux. Après avoir créé le nouveau logo et l’emballage et obtenu un meilleur accès aux marchés internationaux avec l’aide de l’ITC, j’ai réussi à atteindre de nouveaux clients et acheteurs internationaux », a déclaré Abuyacoub. Le savon Meera est fait à base du lait de chèvre, de l’huile d’olive et du miel de haute qualité, sans colorants artificiels ni conservateurs. Abuyacoub cultive le luffa pour ses éponges à usage de douche, des aromates et autres ingrédients et achète localement les composants qu’elle ne peut cultiver elle-même. Les savons sont fabriqués à la main dans l’État de Palestine grâce à des techniques modernes et au traitement à froid au cours duquel, comme lui a appris sa grand-mère, les matières grasses fondues sont traitées avec de la lessive sans chauffage supplémentaire.

Surmonter les défis Le parcours de son entreprise vers la croissance n’a pas toujours été facile. En raison de ressources financières et d’opportunités de marketing limitées, Abuyacoub a commencé son activité en produisant de petites quantités de savon. Elle a dû faire face aux difficultés d'approvisionnement en matières de base à cause des moyens limités, les ventes sur les marchés locaux étant plutôt maigres. Les magasins de produits cosmétiques et les pharmacies ont refusé d’acheter ses produits pour des problèmes d’emballage et de certification.

Pour venir en aide à Abuyacoub et à d’autres comme elle, le Programme Femmes et Commerce de l’ITC collabore avec le Forum des femmes entrepreneures de Palestine depuis 2014 afin de leur permettre de développer leurs compétences en affaires et d’améliorer leurs offres de produits.

Abuyacoub est l’une des bénéficiaires qui ont reçu des formations personnalisées et des conseils sur le développement des produits pour améliorer la compétitivité de leur entreprise. Dans le cadre du projet « Renforcer le développement des PME détenues par des femmes dans l’État de Palestine », l’ITC a travaillé avec elle pour construire la marque et le logo de son entreprise, résolvant l’un des principaux problèmes à savoir le manque d’emballages de qualité.

En 2015, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’ITC et ONU-Femmes ont lancé un programme complémentaire intitulé « Créer un guichet unique pour des entreprises durables », à travers lequel l’ITC a continué de renforcer les capacités des femmes d’affaires, en leur accordant en priorité, du soutien afin de faciliter leur prospérité sur les marchés internationaux. En facilitant leur participation aux expositions et foires commerciales internationales, l’ITC a également permis aux entreprises détenues par des femmes d’établir des contacts commerciaux et de se mettre en relation avec de potentiels acheteurs internationaux.Réussir dans l’exportation Comme beaucoup d’autres bénéficiaires du projet, la société d’Abuyacoub a surmonté plusieurs obstacles rencontrés dans l'entrepreneuriat.

En 2016, Meera Soap a vendu des produits à des acheteurs locaux et internationaux de Bahreïn, d’Allemagne, des États-Unis d’Amérique et du Royaume-Uni, de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord.

Dans le cadre du Fonds pour les objectifs de développement durable, l’ITC a facilité la participation d’Abuyacoub à Bazaar Berlin en Allemagne. La société a ainsi réussi à commercialiser 400 barres de savon et reçu deux commandes d'acheteurs Berlinois. À la suite des efforts de mise en correspondance de l’ITC, elle a reçu des commandes d’un acheteur d’une station de ski aux États-Unis d’Amérique, qui vendra ses savons dans une boutique de cadeaux et les utilisera dans des chambres d’hôtel.

Abuyacoub a déclaré que la demande croissante de ses produits lui permettra d’employer des femmes pour l’aider à augmenter sa capacité de production et ses ventes.