Press releases

La Palestine dévoile sa première Stratégie nationale d'exportation

1 juin 2015
ITC Nouvelles
La feuille de route sur cinq ans vise à accélérer les efforts pour intégrer l'État de Palestine dans l'économie mondiale.

(Ramallah) – La toute première Stratégie nationale d'exportation (SNE) de l'État de Palestine a été dévoilée aujourd'hui lors d'une cérémonie à Ramallah par le Premier Ministre, Dr. Rami Hamdallah, le Président du Centre du commerce de Palestine (PalTrade), M. Ibrahim Barham, la Directrice exécutive du Centre du commerce international (ITC), Mme Arancha González, et le Représentant de l'Union européenne, M. John Gatt-Rutter.

Consistant en une feuille de route sur cinq ans pour accroître les exportations palestiniennes, la Stratégie vise à mener le développement socio-économique et à mieux intégrer la Palestine dans l'économie mondiale. La SNE définit des interventions spécifiques pour accroître la compétitivité de neuf des principaux secteurs et sous-secteurs d'exportation. Par ailleurs, elle fournit un guide pour améliorer l'environnement des affaires afin de concrétiser la vision articulée par ses auteurs : une prospérité menée par l'export, Made in Palestine.

Pour le Dr. Hamdallah, « Cette première stratégie palestinienne d’exportation est l'aboutissement d'un effort national. Sa mise en œuvre doit mener à une croissance générale des secteurs d'exportation de 67 % au cours des cinq prochaines années, avec un taux annuel de croissance de 13 %. Cela va permettre d'améliorer l'accès des palestiniens aux matières premières, de réduire le déficit commercial, et de réduire la dépendance vis-à-vis du marché israélien en tant que principale destination des exportations palestiniennes. »

Afin d'étendre le commerce à de nouveaux produits et marchés – et ainsi stimuler la création d'emplois – la SNE propose des plans d'action détaillés pour les secteurs et sous-secteurs prioritaires suivants : viande transformée ; chaussures et cuir ; aromates, fruits et légumes frais ; ameublement ; technologies de l’information et de la communication (TIC) ; huile d'olive ; pierres et marbre ; textiles et vêtements ; et tourisme.

Pour que le secteur privé puisse pleinement participer à la transformation de l'économie palestinienne, la SNE inclue des stratégies intersectorielles afin de faire face aux contraintes de l'environnement des affaires. Elle souligne en particulier le besoin d'un meilleur accès au financement, d'une meilleure gestion de la qualité et de l'information commerciale, et une facilitation accrue des échanges.

Selon Mme González, « Grâce au lancement de cette Stratégie nationale d'exportation, les entreprises palestiniennes, les responsables politiques et les partenaires internationaux disposent à présent d'un outil qui leur permet de faire du commerce une plateforme de croissance et de placer le développement des PME au cœur de la future feuille de route économique. La stratégie identifie les secteurs qui pourraient permettre à la Palestine de renforcer sa compétitivité, contribuant ainsi à une indépendance économique plus grande et un meilleur niveau de vie pour la population palestinienne. »

La SNE a été officiellement adoptée par le Cabinet de l'État de Palestine en septembre 2014. Cette décision a également permis d'établir le Conseil palestinien des exportations (PEC), une plateforme publique-privée créée pour administrer et suivre la mise en œuvre de la SNE. Sous la direction du Ministre de l'économie nationale et de PalTrade, et en étroite collaboration avec les partenaires et donateurs, le PEC devra s'assurer que les actions identifiées par la Stratégie soient mises en pratique de manière efficace.

Pour M. Gatt-Rutter, « La stratégie elle-même définit le cadre pour accroître les exportations palestiniennes, grâce à la mise en place d'un ensemble de mesures qui devront être appliquées par l'Autorité palestinienne au sein des secteurs prometteurs. »

Selon M. Barham, « La contribution effective de la SNE au développement du commerce dépendra largement de la capacité de l'État de Palestine à planifier, mobiliser ses ressources, coordonner les projets et suivre leur mise en œuvre, à travers un effort concerté des parties prenantes des secteurs public et privé. »

« Il sera donc essentiel que les donateurs bilatéraux et multilatéraux de l'Aide pour le commerce alignent leurs interventions avec les besoins et priorités de la Palestine tels que définis par la SNE », a-t-il encore ajouté.

La Stratégie nationale d'exportation a été élaborée sous la direction du Ministère de l'économie nationale, avec l'appui administratif de PalTrade, et l'assistance technique et les conseils de l'ITC. L'Union européenne a fourni un appui financier pour la conception de la SNE dans le cadre de son Programme de diversification des échanges et de renforcement de la compétitivité.

La SNE fait partie des services d'évaluation des besoins fournis par l'ITC et PalTrade, qui ont également finalisé une enquête sur les mesures non tarifaires auxquelles font face les petites et moyennes entreprises palestiniennes impliquées dans l'export. Même si plus de 60 % des obstacles au commerce émanent hors de la Palestine, de nombreuses mesures clefs peuvent être prises en interne pour faciliter les échanges et promouvoir les exportations. La SNE intègre les principaux résultats de l'enquête sur les mesures non tarifaires et indique le large éventail des réformes nécessaires pour améliorer l'environnement des affaires.

Notes à l'éditeur

À propos du Centre du commerce international

L'ITC est l’agence conjointe de l’Organisation mondiale du commerce et des Nations Unies. L'ITC aide les petites et moyennes entreprises dans les pays en développement et les économies de transition à devenir plus compétitives sur les marchés mondiaux, contribuant ainsi à un développement économique durable dans le cadre du programme Aide pour le commerce et des Objectifs du millénaire pour le développement. L'ITC fait partie du Groupe inter institutions des Nations Unies sur le commerce et les capacités productives, ainsi que du Cadre intégré renforcé (CIR) ; il coopère avec l'Équipe de pays des Nations Unies ; et il est membre du Groupe de travail sur le secteur du commerce de Palestine.

À propos de PalTrade

Le Centre du commerce de Palestine (PalTrade) fournit un large éventail de services d'appui à l'export dans les domaines du développement des exportations et des renseignements commerciaux, la promotion des exportations, et œuvre en faveur de politiques d'exportation. Établit en 1998, PalTrade est une organisation à but non lucratif, formée de membres, dont le mandat national est de mener le développement des exportations en tant que moteur d'une croissance économique durable.


PalTrade
Mme Noura Abdulhadi
Responsable des relations publiques
Tél : +970 2 240 83
Mob : +970 5 99 397082
Courriel : nhadi [at] paltrade.org

Centre du commerce international
M. Jarle Hetland
Responsable des médias
Tél : +41 22 730 0145
Tél mobile : +41 789 277 406
Courriel : hetland [at] intracen.org