Stories

La filière mangue sénégalaise, relancée par un projet d’exportation

3 décembre 2014
ITC Nouvelles

Le Sénégal a lancé aujourd’hui (1er décembre) son premier projet catégorie 2 du Cadre Intégré Renforcé « CIR » visant le renforcement de la compétitivité de la mangue sénégalaise et l’amélioration des capacités de la filière mangue et de ses produits dérivés sur le marché international, en vue de diversifier les marchés d’exportation tout en renforçant les capacités de production, de transformation et de commercialisation.

ITC a travaillé en étroite coopération avec l’Unité Nationale de Mise en Œuvre du Programme CIR, l’Agence sénégalaise de promotion des exportations (ASEPEX) et les institutions partenaires afin de mettre en œuvre le projet. Celui-ci a été lancé dans le cadre de la Journée nationale de la mangue sénégalaise.

Avec près de 15 000 tonnes exportées, le Sénégal occupe désormais la deuxième place parmi les pays ouest-Africains. Néanmoins il y a encore beaucoup plus à faire.

Arancha González a déclaré : « ce projet le Sénégal et l’ITC, nous y tenons particulièrement. Au-delà de la qualité excellente de la mangue sénégalaise, celle-ci connaît une saison d’exportation plus longue que ses voisins avec une situation géographique optimale vers son principal marché - 6 heures d’avion à peine et 6 jours de bateau de l’UE. Mais aussi vers les marchés des Amériques et le reste de l’Afrique du nord et du Moyen-Orient qui sont en forte croissance. »

Le marché de la mangue croît de 8% en moyenne depuis 2008, ce dernier offre des nombreuses opportunités pour les exportateurs horticoles du Sénégal. A titre d’exemple :

  • Une mangue expédiée par avion pour le marché haut de gamme des consommateurs à la recherche de fraîcheur se vend 5 à 10 fois plus que celle transportée par bateau.
  • Le marché de la "mangue bio" pour satisfaire les consommateurs soucieux de leur santé et de l’environnement croit deux à trois fois plus vite en Europe, mais aussi en Amérique du Nord et de nouveaux marchés apparaissent en Asie.
  • Une mangue d’un degré de maturité inférieur et d’une variété plus charnue est parfaite pour la transformation en salades de fruits en conserve, en jus, en confiture ou en purée – le Maghreb est le premier consommateur de purée de mangues.

Cliquez ici pour voire le discours intégral de Mme González.