Stories

Projets de développement du commerce dans le secteur artisanal et stratégie nationale de création des emplois à Djibouti et en Algérie

2 novembre 2017
ITC Nouvelles
Projets dans le cadre de l’Initiative « Aide pour le commerce » pour les États arabes visant à stimuler les revenus et la création d’emplois

(Jeddah-Genève) - La Corporation islamique internationale de financement du commerce (ITFC) et le Centre du commerce international (ITC) ont annoncé deux nouveaux projets de développement à Djibouti et en Algérie dans le cadre du programme « Aide pour le commerce » pour les États arabes (AfTIAS). L’annonce a été faite par la directrice exécutive de l’ITC, Arancha González, le président du groupe de la Banque islamique de développement (BID), le Dr Bandar M.H Hajjar, et M. Hani Salem Sonbol, DG de l’ITFC, à la suite d’une réunion à Jeddah le 1er mai.

L’étude de faisabilité pour la mise sur pied du projet « Handicrafts Export Village » à Djibouti permettra aux ministères du Commerce, de l’Artisanat et de la Consommation de Djibouti de créer un « Handicrafts Export Village » pour stimuler les revenus et la création d’emplois, y compris à travers l’analyse des paramètres juridiques et réglementaires, ainsi que des infrastructures institutionnelles.

M. Sonbol a déclaré : « La mise sur pied du « Handicrafts Export Village » de Djibouti permettra au gouvernement de promouvoir l’artisanat local et de créer une nouvelle orientation stratégique pour le tourisme ».

Le projet conduira à la diversification des sources de revenus et permettra de consolider le secteur artisanal en fournissant des outils appropriés et en soutenant les artisans dans le développement d’activités plus durables.

Stratégie nationale de Commerce en Algérie

En même temps en Algérie, la Stratégie nationale de Commerce (NTS) visant à soutenir les projets de diversification de l’économie fournira une assistance technique et le renforcement des capacités des principaux acteurs et institutions dans la conception et la mise en œuvre d’une Stratégie nationale de Commerce.

Le projet fait suite à une demande du Gouvernement algérien destinée à l’ITC et l’ITFC de fournir une assistance technique pour la diversification de son économie et de permettre au pays de profiter des retombées du commerce régional et international.

Madame González a déclaré :« L’objectif ultime du projet de Stratégie nationale de Commerce est de soutenir l’économie algérienne et les exportateurs du pays afin de stimuler la compétitivité, de soutenir la diversification des exportations, de créer des emplois et de promouvoir un développement économique durable et inclusif ».

Une fois ce projet réalisé, la Stratégie nationale de Commerce va concourir à la diversification de l’économie algérienne et permettre de réduire sa vulnérabilité aux chocs du marché des produits de base, en bénéficiant des opportunités commerciales et en améliorant la compétitivité dans les secteurs prioritaires.

Depuis sa création en 2013, lele programme AfTIAS s’attèle à améliorer le développement axé sur le commerce dans le monde arabe. La région dispose du plus bas niveau de commerce intra-régional dans le monde malgré les conditions de marché préférentielles. Au cours des deux dernières années, le programme AfTIAS a travaillé en étroite collaboration avec un ensemble de partenaires pour accélérer le rythme des réformes commerciales et renforcer la compétitivité sur les marchés mondiaux et régionaux.