Press releases

Nouveau rapport : Amener les PME sur l’autoroute du commerce électronique

5 janvier 2018
ITC Nouvelles
La publication de l’ITC explore l’effet transformateur du commerce électronique et présente les défis et les opportunités pour les PME

Le commerce électronique transfrontalier transforme le monde des affaires dans les pays développés - une tendance qui pourrait galvaniser les petites entreprises dans les pays en développement et les aider à se lancer dans les marchés mondiaux. Mais si ces PME souhaitent saisir les opportunités, plusieurs défis politiques clés doivent être relevés, comme l’indique le nouveau rapport du Centre du commerce international (ITC) qui sera publié en Chine cette semaine.

Le rapport, Amener les PME sur l’autoroute du commerce électronique, sera lancé le samedi 28 mai lors de la Foire internationale de la Chine sur le commerce dans le secteur des services (CIFTIS), au cours d’un forum de haut niveau sur le thème Commerce électronique : Les options de politique du G20, que l’ITC a organisé avec le Conseil chinois pour la promotion du commerce international (CCPIT) et China B20.

Le rapport examine les défis dans les quatre composantes du commerce électronique : établir des affaires en ligne, le paiement électronique international, la livraison internationale, et l’après-vente. Il donne des exemples de meilleures pratiques et fournit une liste de contrôle pour le succès.

« Les nouvelles règles et réglementations au niveau national exigent des solutions internationales lorsque le commerce électronique franchit les frontières, » a déclaré Arancha González, Directrice exécutive de l’ITC. « Et tandis que le commerce électronique offre des opportunités pour l’inclusion des PME des pays en développement dans les marchés mondiaux, un soutien est souvent nécessaire pour les traduire en faits réels. Il est essentiel de combler le fossé numérique entre le monde riche et le monde pauvre, et entre les PME et les grandes entreprises - en particulier dans les pays en développement. »

« Cette publication est conçue comme un point de départ pour le dialogue entre les entreprises et les gouvernements afin de résoudre les goulots d’étranglement du commerce électronique, en particulier pour les petites entreprises des pays en développement », a ajouté Mme González.

Au niveau de l’entreprise, le rapport constate que la compétitivité dépend de la technologie et de la relation directe avec les clients étrangers. Un environnement commercial compétitif dépend de l’accès à Internet abordable, de l’accès aux plateformes de commerce électronique en ligne, de l’accès aux services de paiement électronique internationaux et de l’accès aux services de livraison express.

Tant au niveau national qu’international, la reconnaissance de la signature électronique est cruciale, tout comme la protection des consommateurs et des données. Ces points sont exprimés par quatre jeunes entrepreneurs en ligne de pays en développement, qui décrivent en leurs propres mots comment leurs entreprises ont été soutenues ou menacées par les politiques de commerce électronique nationales et internationales. Ces entrepreneurs, dont les histoires ont contribué à leur victoire à un concours ITC pour les exportateurs du commerce électronique des pays en développement, sont parrainés pour participer à la foire au cours de laquelle a été rendu public le document de l’ITC.

Le rapport se referme sur un aperçu global du commerce électronique transfrontalier et des profils détaillés des pays du commerce électronique dans les BRICS et dans trois marchés émergents. Bien que les caractéristiques principales de chaque marché varient, tout comme l’environnement réglementaire, les principaux défis - de la protection de la propriété intellectuelle et de la fiscalité aux obstacles logistiques et aux restrictions sur les paiements électroniques à l’étranger - sont largement partagés.

Un autre point commun est la dépendance vis-à-vis des plates-formes nationales, par opposition aux plateformes internationales, qui se sont avérées beaucoup plus lucratives ailleurs. Dans de nombreux cas, l’accès aux dernières est entravé par des restrictions sur les paiements électroniques internationaux imposés par les plates-formes internationales elles-mêmes, ainsi que par les réglementations financières nationales.

Notes aux éditeurs

Le rapport, Amener les PME sur l’autoroute du commerce électronique, est disponible sur le site Internet de l’ITC à l’adresse http://www.intracen.org/publication/Bringing-SMEs-onto-the-e-Commerce-Highway/