Stories

L'ITC et le Libéria entament un travail sur deux stratégies de développement du commerce.

11 novembre 2015
ITC Nouvelles
Dans le cadre de la Stratégie national d'exportation, le Ministre du commerce du Libéria souhaite développer des stratégies sectorielles pour le tourisme et l'ameublement en bois.

Le Centre du commerce international (ITC) et le gouvernement du Libéria sont appelés à travailler conjointement pour promouvoir le tourisme et l'ameublement, et ce afin de stimuler la croissance et la création d'emplois dans ce pays d'Afrique de l'Ouest, l'un des plus touchés par l'épidémie d'Ébola qui a ravagé la région l'année dernière.
Dans le courant du mois, le gouvernement et l'ITC pourront lancer l'élaboration de stratégies de développement du commerce pour les secteurs du tourisme et du mobilier en bois, grâce à des financements du Cadre intégré renforcé (CIR). Des consultations conjointes avec les parties prenantes de l'industrie doivent démarrer en janvier.
Les deux stratégies sectorielles spécifiques trouvent leur origine dans la Stratégie nationale d'exportation (SNE) du Libéria, facilitée par l'ITC, qui consiste en une feuille de route sur cinq ans pour développer le commerce, en identifiant les interventions spécifiques qui permettront de stimuler les exportations des secteurs à fort potentiel.
Lors des étapes finales du processus d'élaboration de la SNE, lancée en avril 2014, le Ministère du commerce et de l'industrie du Libéria (MoCI) a demandé le rajout des deux stratégies sectorielles spécifiques afin d'accroître la valeur ajoutée par transformation et de renforcer la contribution à l'économie des services de ces secteurs.
La Directrice exécutive de l'ITC, Mme Arancha González, s'est réjouie du démarrage du travail sur les stratégies des secteurs du tourisme et de l'ameublement, qu'elle considère comme un signal fort de l'engagement du Libéria envers les petites entreprises, car celles-ci jouent un rôle crucial dans la reconstruction des moyens de subsistance et la garantie d'une stabilité économique pour la majorité des libériens.
« Les micros, petites et moyennes entreprises (MPME) du Libéria ont été durement touchées par la crise, et l'ITC est fier de pouvoir se joindre aux efforts du gouvernement pour construire un avenir meilleur pour tous les libériens », a-t-elle expliqué. « Je suis persuadée que la mise en œuvre de la SNE et de ces stratégies sectorielles va contribuer aux objectifs nationaux de réduction de la pauvreté, de développement rural et favoriser une croissance générale des revenus. »
La stratégie de développement du secteur du mobilier en bois cherchera à promouvoir une valeur ajoutée bien plus forte au sein du pays, en se fondant sur un large réservoir de savoir-faire traditionnel au Libéria. Même si le potentiel touristique des plages de sable blanc des côtes du Libéria a longtemps été miné par l'instabilité, les coûts d'entrée relativement réduits de ce secteur et les liens étroits avec le reste de l'économie offrent de larges possibilités pour la création d'emplois. (Pour de plus amples informations sur ce sujet, voir Tourism and Trade: A Global Agenda for Sustainable Development – Tourisme et commerce : un Programme mondial pour le développement durable, un rapport conjoint de l'ITC et de l'Organisation mondiale du tourisme.)
La SNE du Libéria vise cinq autres secteurs – le manioc, le cacao, les poissons et crustacés, l'huile de palme et le caoutchouc – avec l'objectif de faire des exportations des moteurs en matière de création d'emplois, de diversification et de valeur ajoutée dans cette économie d’après conflit. La volonté de porter une attention particulière sur les MPME, qui comptent pour la plus grosse partie de l'emploi au Libéria, doit se traduire par des politiques et des investissements afin d'accroître l'accès aux financements, améliorer le contrôle de la qualité des produits, et accélérer la logistique commerciale afin de stimuler la compétitivité générale des exportations, tous secteurs confondus.
La SNE a été lancée en parallèle avec la Politique nationale en matière de commerce (PNC), également facilitée par l'ITC, qui vise à aligner les politiques nationales du Libéria, et en particulier le processus en cours d'adhésion à l'Organisation mondiale du commerce, avec les objectifs généraux de commerce et de développement du pays.