Press releases

L’ITC clôture son Programme inaugural pour les hauts responsables du commerce

24 janvier 2011
ITC Nouvelles

Le Centre de commerce international (ITC) a clôturé avec succès son Programme inaugural pour les hauts responsables du commerce, sponsorisé par l’Agence canadienne de développement international (ACDI). Trois hauts responsables du commerce du Burkina Faso, du Malawi et du Kenya ont pris part au programme de formation et de travail qui s’est déroulé sur six mois à Genève.

Ce programme approfondi a été conçu de façon que les participants puissent diriger des initiatives de développement commercial en cours dans leurs pays en utilisant leurs connaissances récemment acquises, leurs réseaux de contacts et leur expérience professionnelle. Les participants seront les ambassadeurs de la mission de l’ITC qui consiste à faciliter ‘des exportations pour un développement durable’ et à construire des partenariats à long terme entre l’ITC et les institutions nationales partenaires.

Les hauts responsables du commerce ont travaillé dans la Section d’analyse et d’études des marchés de l’ITC, mais ils étaient également impliqués dans d’autres programmes de l’ITC, y compris des programmes concernant les femmes dans le commerce. Les hauts responsables ont reçu une solide formation sur les bases fondamentales de l’analyse en matière de commerce, y compris l‘identification des opportunités pour améliorer l’efficacité des exportations nationales au moyen de la diversification des produits et des marchés et de l’analyse des opportunités d’accès aux marchés et des obstacles limitant l’accès aux marchés.

La Chef du programme, Helen Lassen, a déclaré: ‘Le Programme de l’ITC pour les hauts responsables du commerce est destiné à exercer un effet profond sur un petit groupe d’individus influents, qui peuvent alors agir en tant que multiplicateurs au niveau national, aidant leurs pays à créer un impact social, environnemental et économique durable à partir de leurs exportations.’

L’ITC vise à fournir aux participants un mentorat régulier continu et un appui pour le suivi. Dans 12 mois, ils devront faire un rapport sur la manière dont la formation et la mise en pratique ont contribué à l’obtention de capacités renforcées pour procéder à l’analyse des marchés et aux études de marché dans leur pays, et sur la façon dont ceci s’est traduit au niveau de l’impact des exportations.

Une des participantes, Catherine Kithinji, a déclaré: ‘Les connaissances et l’expérience acquises sont immenses et vont me permettre de mieux contribuer au commerce et au développement du Kenya à l‘avenir. Travailler dans l’environnement multiculturel et international des Nations Unies a été une expérience intéressante et très positive.’
Au cours des six mois passés à l’ITC, les participants ont contribué à la mission de l’ITC ‘Des exportations pour un développement durable’ en travaillant sur des projets spécifiques, et en utilisant leurs connaissances spécifiques sur le potentiel de leur pays ou de leur région en matière d’expansion du commerce, ainsi que les obstacles à cette expansion.

Suite à un programme d’initiation de cinq semaines, chaque haut responsable du commerce a reçu un programme de travail personnalisé en fonction de ses compétences particulières et de sa propre expérience. Chacun s’est concentré sur des domaines liés au potentiel et aux stratégies d’exportation, à l’analyse des mesures non tarifaires et à la formation sur les outils d’accès aux marchés de l’ITC.

Mondher Mimouni, Chef par intérim de la Section d’analyse et d’études des marchés a déclaré: ‘En plus de la formation reçue, nos hauts responsables du commerce 2010 ont grandement contribué à l’analyse de l’ITC sur les obstacles non tarifaires à l’accès aux marchés auxquels doivent faire face les exportateurs dans leurs pays. Leurs connaissances et leurs réseaux de contacts ont mis en évidence l’importance des études, de la propriété au niveau national par les parties prenantes des secteurs public et privé, et par conséquent, la possibilité d’un véritable suivi.’

En septembre, les hauts responsables du commerce ont voyagé à Chongqing en Chine pour participer au Forum mondial de développement des exportations de l’ITC, où ils ont eu l’opportunité de travailler avec d’autres professionnels du commerce et du développement et de partager leurs connaissances sur les stratégies de croissance dépendant des exportations.
Suite au succès du programme inaugural, la Directrice exécutive de l’ITC, Mme Francis, a déclaré: "Le Programme pour les hauts responsables du commerce est un bon exemple de la direction que nous voulons prendre dans le renforcement des capacités. Grâce à une formation approfondie de ce type, nous renforçons nos capacités et les relations à long terme présentant le plus grand potentiel pour générer un développement durable. Nous mettrons à nouveau le programme en œuvre en 2011 si le financement est disponible."

Informations sur les participants:

Catherine Kithinji

Responsable du développement du commerce, Ministère du commerce du Kenya 
Mme Kithinji a participé aux négociations des accords commerciaux bilatéraux entre le Kenya et le Moyen-Orient et a travaillé dans des projets en faveur du renforcement des droits des femmes dans le secteur agricole. Suite à sa formation à l’ITC et à son retour au Ministère du commerce du Kenya, Mme Kithinji vise à former les femmes kényanes entrepreneurs et exportatrices sur les outils d’analyse des marchés de l’ITC.

Paulin Gueswinde Zambelongo
Conseiller en affaires économiques, Ministère du commerce , Burkina Faso 
M. Zambelongo a contribué à la stratégie de promotion des exportations et est un membre fondateur du Réseau des experts en commerce de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Il a joué un rôle clé à l’ITC dans un rapport d’analyse centré sur les problèmes non tarifaires d’accès aux marchés pour le Burkina Faso. A son retour au Ministère du commerce, il jouera un rôle actif dans la mise en œuvre d’un programme sur le commerce du Cadre intégré renforcé.

 Max John Wengawenga
Economiste principal, Ministère du commerce et de l’industrie du Malawi 
M. Wengawenga est le conseiller des hauts responsables en matière de promotion des exportations du Malawi et a formé les responsables en marketing, en salubrité des aliments et en analyse de la vulnérabilité. A l’ITC, il a joué un rôle dans l’obtention d’un engagement au niveau national pour une analyse des mesures non tarifaires d’accès aux marchés du Malawi, rôle qu’il continuera à jouer à son retour. Il réalisera également une étude sur le potentiel d’exportation du Malawi.