Press releases

Le Népal dévoile ses Stratégies nationales sectorielles d’exportation et son enquête auprès des entreprises sur les mesures non tarifaires

20 mars 2018
ITC Nouvelles

(Katmandou/Genève) - Le gouvernement népalais a lancé aujourd’hui, lors d’une cérémonie à Katmandou, quatre Stratégies nationales sectorielles d’exportation et un rapport sur les mesures non tarifaires. Les stratégies couvrant les secteurs du café, du papier et des produits en papier faits à la main, de la grande cardamome et du thé visent à stimuler les capacités d’exportation du pays, à accroître la valeur ajoutée de ces exportations et à faciliter le commerce sur les marchés régionaux et mondiaux.

Le rapport sur les mesures non tarifaires (MNT), fondé sur une enquête à grande échelle menée auprès de plus de 500 entreprises népalaises, expose clairement les défis auxquels sont confrontés les exportateurs népalais en matière de mesures non tarifaires et définit les actions nécessaires pour surmonter ces contraintes.

Les stratégies sectorielles d’exportation serviront de plan directeur au gouvernement, au secteur privé et aux partenaires de développement du pays pour aider les petites et moyennes entreprises (PME) à améliorer leur compétitivité, améliorer la valeur ajoutée et assurer un commerce plus inclusif qui concourt à la création d’emplois de meilleure qualité au Népal.

Le lancement à Katmandou fait suite à une série de consultations multipartites menées par le ministère du Commerce en collaboration avec le Centre de promotion des exportations commerciales du Népal. Tout au long du processus, le Centre du commerce international (ITC) a fourni un soutien technique et spécialisé.

Annonçant la stratégie, le ministre népalais du Commerce Meen Bahadur Bishwakarma a déclaré : « Le Gouvernement népalais a sélectionné le café, le thé, la grande cardamome et le papier, ainsi que les produits faits à la main reconnus dans la Stratégie d’intégration du commerce du Népal (2016) comme pouvant réduire le déficit commercial du pays. »

Les Stratégies nationales sectorielles d’exportation mettent en évidence les contraintes de compétitivité dans le secteur tout en ciblant les opportunités de marché pour ajouter plus de valeur à ces produits. Des plans d’action détaillés fournissent des orientations dans les domaines de la production, de la transformation, de la commercialisation et de l’amélioration de la qualité dans le but de mettre en place des chaînes de valeur durables dans ces secteurs.

Les quatre stratégies recensent les contraintes du côté de l’offre et les possibilités de création de valeur ajoutée, de diversification et d’investissement propres à chaque secteur. Elles associent les enjeux commerciaux aux dimensions de développement plus globales, telles que le potentiel d’impact de chaque secteur sur la réduction de la pauvreté, la création d’emplois et le développement durable.

La Directrice exécutive de l’ITC, Mme Arancha González a déclaré, « Ces stratégies sont des feuilles de route pour créer de la valeur ajoutée dans tous ces secteurs et faciliter le développement de la « Marque Népal ».

La démarche importante consiste actuellement à passer à l’action dans le cadre de ces stratégies et assurer la coordination du financement et de l’assistance pour amorcer la transformation de ces secteurs. »

Mesures non tarifaires

Les quatre Stratégies nationales sectorielles d’exportation sont également alignées sur une enquête sur les mesures non tarifaires menée par le Centre du commerce international, qui détermine les principaux obstacles réglementaires et procéduraux au commerce auxquels font face les milieux des affaires népalais. En se fondant sur des entretiens avec 577 entreprises de 20 régions différentes du Népal, l’enquête révèle que 50 % des exportateurs rencontrent des difficultés en raison d’un éventail de réglementations et de procédures commerciales.

Près des deux tiers des difficultés rencontrées par les exportateurs népalais ont trait aux normes sanitaires et phytosanitaires et aux obstacles techniques au commerce, ainsi qu’à la réglementation et aux exigences connexes en matière d’évaluation de la conformité, telles que les essais et les certifications. Un autre problème défini est le manque de laboratoires d’essais accrédités au Népal.

« Les résultats de l’enquête sur les MNT mettent en lumière les goulots dans le système, qui doivent être desserrés si l’on souhaite que les entreprises exportent davantage et profitent au mieux des opportunités commerciales. Ils révèlent qu’une partie de la solution réside dans l’élimination des contraintes sur les marchés étrangers, mais que beaucoup reste encore à faire au niveau local, au Népal. L’ITC est prêt à soutenir le Gouvernement dans cet effort » a déclaré Mme González.

Notes à l'éditeur

Pour télécharger les Stratégies nationales sectorielles d’exportation du Népal, visiter le site : www.intracen.org/itc/trade-strategy/sector-strategies/
Pour télécharger Népal : Perspectives d’entreprise, une série de l’ITC sur les mesures non tarifaires, consulter le site : www.ntmsurvey.org/nepal
Pour plus d'informations sur les interventions de l’ITC dans le cadre des Stratégies nationales d’exportation, consulter le site : www.intracen.org/itc/trade-support/national-export-strategy-design
Pour plus d'informations sur les interventions de l’ITC sur les mesures non tarifaires, consulter le site : www.ntmsurvey.org/what-we-do/itc-programme-on-ntms/

À propos du Centre du commerce international

Le Centre du commerce international (ITC) aide les petites et moyennes entreprises des économies en développement et en transition à devenir plus compétitives sur les marchés mondiaux, contribuant ainsi au développement économique durable dans les cadres du Programme d’aide au commerce et des objectifs mondiaux pour le développement durable. L’ITC est l’agence conjointe de l’Organisation mondiale du commerce et des Nations Unies.

Pour plus d’informations, consulter le site www.intracen.org. Suivre l’ITC sur Twitter : @ITCnews