Press releases

Le commerce du quinoa profite aux communautés rurales du haut plateau péruvien

5 janvier 2018
ITC Nouvelles
Une nouvelle étude de l’ITC révèle que les achats de quinoa par les consommateurs profitent aux ruraux pauvres

L’achat de quinoa, une céréale originaire de la région andine, contribue à l’amélioration des conditions de vie des ruraux pauvres, en majorité des femmes, au Pérou. L’augmentation des prix entraînée par la demande des consommateurs en Europe et aux États-Unis au cours de la période 2013-2014 a profité aux petits exploitants et aux communautés rurales du Pérou. À l’inverse, la baisse des prix depuis 2014 a entraîné une baisse des revenus de ces ménages ruraux et même une réduction de leur consommation alimentaire.

Tels sont les résultats d’une enquête d’une durée d’un an menée en 2014-2015 auprès de 150 ménages péruviens par le Centre du commerce international (ITC). Le sondage et l’analyse ont été réalisés en partenariat avec l’agence de promotion du commerce du Pérou, PROMPERU, l’Université du Minnesota et l’Université Towson aux États-Unis.

L’étude de l’ITC présente également des résultats clés des données collectées par le gouvernement péruvien sur l’impact des fluctuations des prix du quinoa, confirmant également que les exportations de quinoa vers les pays développés contribuent positivement au bien-être des communautés rurales pauvres du Pérou.

La publication de l'ITC, Commercialisation de quinoa : l’impact sur le bien-être des communautés péruviennes présente une analyse des données recueillies dans les districts de Puno et Cusco du haut plateau péruvien (Altiplano) situé à environ 3 650 m dans le sud et le sud-est du pays. L’enquête a abordé des questions sur la production agricole, la consommation alimentaire des ménages, la composition des ménages, le stockage du quinoa et la biodiversité.

L’analyse révèle que la forte baisse des prix du quinoa observée en 2014-2015 s’est également répercutée sur le bien-être des familles péruviennes enquêtées sur le haut plateau. Les prix du quinoa ayant chuté de 40 % vers la fin de la récolte 2015, la consommation alimentaire totale des ménages a également diminué de 10 % et les salaires de 5 %.

« L’enquête montre que le commerce du quinoa a profité à certains des agriculteurs les plus pauvres du monde, dont la plupart sont des femmes. Cependant, l’étude montre également que le lien entre le commerce et les moyens de subsistance doit être soutenu, en particulier lorsque les conditions du marché deviennent difficiles comme elles le sont maintenant. L’ITC est prêt à jouer son rôle en fournissant le soutien nécessaire », a déclaré Arancha González, Directrice exécutive de l’ITC.

Depuis 2014, les prix ont baissé, principalement en raison de la concurrence des grandes exploitations dans les régions côtières du Pérou. Malgré la baisse actuelle des prix du quinoa, les coopératives et les petites et moyennes entreprises (PME) ont la possibilité de se faire concurrence en distinguant leurs produits comme étant issus de la biodiversité et produits par les petits exploitants. Cependant, un soutien est encore nécessaire pour encourager la construction d’installations de stockage et établir des marchés pour les services écosystémiques afin que les petits exploitants soient récompensés pour l’augmentation de la biodiversité du quinoa dans les Andes.

Vous trouverez ci-dessous un lien vers la publication :
http://www.intracen.org/publication/Trade-in-Quinoa-Impact-on-the-Welfare-of-Peruvian-Communities/

Note à l'éditeur À propos de l'ITC - L'ITC est l’agence conjointe de l’Organisation mondiale du commerce et des Nations Unies. L'ITC soutient les petites et moyennes entreprises des pays en développement et des économies de transition pour les rendre plus compétitives sur les marchés mondiaux, participant ainsi au développement économique durable dans le cadre du programme Aide pour le commerce et des Objectifs de développement durable des Nations Unies. Pour plus d’informations, consulter le site www.intracen.org. Suivre l'ITC sur Twitter : @ITCnews

Contact de l'ITC
Melinda Henry
Responsable, Communications et événements
Bureau de la Directrice exécutive
T : +41 22 730 0534
Courriel : mhenry [at] intracen.org