Speeches

Déclaration de la Directrice Exécutive à la Conférence Mondiale du Réseau et des Prix des OPC 2016

24 novembre 2016
ITC Nouvelles
Déclaration de la Directrice Exécutive Arancha González à la Conférence Mondiale du Réseau et des Prix des OPC 2016
Marrakech - 24 Novembre 2016

Excellences,
Honorables invités,
Mesdames et Messieurs,

Bienvenue à l’édition 2016 de la Conférence mondiale du Réseau et des Prix des Organisations de Promotion du Commerce!

J’aimerais adresser mes remerciements à Sa Majesté, le Roi Mohammed VI du Maroc, pour avoir gracieusement accepté de parrainer cet événement.

Je remercie par ailleurs notre hôte, Maroc Export, pour son excellente collaboration.

L’Afrique est l’endroit idéal pour accueillir cette édition de la Conférence mondiale du Réseau des Organisations de promotion du commerce. Nous rassembler ici au Maroc, qui demeure une économie dynamique et novatrice, est d’autant plus approprié. Le thème de cette conférence – « Le Futur de la Promotion du Commerce et de l’Investissement » - ne relève pas du hasard.

Nous avons opté pour un thème visuel et dynamique qui reflète une vérité certaine à propos de ce continent : la croissance et le pôle d’investissements du futur.

L’Afrique regorge de richesses. Sa population jeune et croissante offre des opportunités de nouveaux marchés mais également des sources d’innovation et de technologie. Au cours de mes voyages sur le continent, et plus particulièrement au Maroc, j’ai été témoin de cette innovation. Depuis les start-ups dans le secteur de l’informatique au Kenya, à l’énergie solaire au Maroc, en passant par l’utilisation des savoirs et techniques traditionnels dans l’industrie textile au Burkina Faso, ou encore le tannage du cuir sans chimie en Ethiopie, j’ai été témoin, sur le terrain, de la transformation des idées en petites industries.

Et bien au-delà de l’Afrique. Au cours de ces deux journées, vous entendrez parler de la promotion de dégustations gastronomiques en tant que politique d’investissements à Ste Lucie, de l’exploitation des universités et de la promotion du commerce au service du développement des PME au Brésil, ou encore de l’intégration de la transformation numérique dans les modes de fonctionnement et de prestation de services des Organisations de promotion du commerce et de l’investissement en Suisse.

Je me dois également de saluer Maroc Export qui a soutenu les entreprises marocaines et leur a facilité l’accès et le succès dans des nouveaux marchés et chaînes de valeur. Il y a deux ans, le Réseau mondial des OPC a reconnu ces réussites en confiant l’organisation de cette conférence à Maroc Export. Ayant déjà fait ses preuves, Maroc Export a démontré un réel engagement envers l’apprentissage et le progrès: tant et si bien qu’à l’occasion d’un récent exercice de benchmarking de l’ITC, l’organisation a doublé son score d’il y a trois ans. Elle est alors devenue l’une des deux organisations les plus performantes d’Afrique. Cette conférence est une plateforme d’apprentissage – et nous avons tous beaucoup à apprendre de Maroc Export !

Mesdames et Messieurs, les Organisations de promotion du commerce et de l’investissement sont des partenaires de terrain essentiels, facilitant l’internationalisation des PME. Votre rôle est vital pour soutenir et amplifier l’impact de l’assistance technique liée au commerce. Vous êtes tels des adaptateurs électriques : vous permettez aux PME de se connecter et d’assurer leurs tâches en toute confiance, quel que soit l’endroit où elles souhaitent s’établir.

Tandis que les plus grandes entreprises peuvent s’en sortir seules, les PME – étant la plus grande source inexploitée de croissance inclusive – ont besoin des OPCI pour accéder aux informations et contacts nécessaires et atténuer les perceptions de risques sur les marchés étrangers. L’ITC travaille avec les OPCI depuis plus de 50 ans. Nous comprenons pleinement les environnements complexes dans lesquels vous opérez. C’est pourquoi nous vous proposons des solutions sur mesure pour quantifier et optimiser vos capacités managériales, opérationnelles et de prestation de services. Toutefois, notre produit n’a de valeur que celle que vous lui attribuez. Le partage de vos expériences permet à l’ITC de vous proposer – ainsi qu’à vos entreprises – une meilleure offre de services.

Nous sommes conscients de l’importance des performances des OPCI. Et nous savons par ailleurs qu’investir dans ces organisations, produit de généreux dividendes : une étude – que nous avons publiée cette année – indique que chaque dollar investi dans les Organisations de promotion du commerce et de l’investissement génère 87 USD supplémentaires de recettes d’exportations et 384 USD en PIB. Certes, cette étude concernait les OPCI européennes mais je crois sincèrement qu’une grande partie des orientations et des éléments de preuve sont pertinents pour chacun d’entre vous.

Les OPCI, comme leurs clients, opèrent dans une économie mondiale qui évolue rapidement. C’est pourquoi cette conférence se penchera sur le futur et la manière dont les OPCI et les PME peuvent affronter au mieux les défis et tirer pleinement parti des nouvelles opportunités prometteuses. Nous allons nous pencher sur les changements démographiques et sociaux, les redistributions du pouvoir économique mondial, l’urbanisation, le changement climatique et les avancées technologiques. En ce moment-même, ces tendances globales redéfinissent le monde, et continueront de le modeler dans les années à venir.

Nous nous intéresserons également à la manière dont les OPCI peuvent aider leurs entreprises à naviguer dans le monde de plus en plus complexe des normes. ‘Se mettre aux normes pour échanger’, le thème de l’édition 2016 du rapport ‘Perspective de la compétitivité des PME’ de l’ITC, est bien plus qu’un slogan. C’est une orientation politique. Pour devenir ou rester compétitives, les PME doivent disposer des connaissances, de l’expertise et des ressources nécessaires pour répondre au nombre croissant de normes publiques et privées qui font partie intégrante du paysage commercial du 21e siècle.

Une augmentation de 10 % des réglementations techniques affecte les recettes d’exportations des petites entreprises deux fois plus fort que celles des grandes firmes. Cette seule observation suffit à démontrer la pertinence de l’investissement dans ces capacités. Et votre appui est essentiel pour aider les PME à privilégier la qualité des échanges commerciaux à leur volume.

La révolution numérique, facilitée par les innovations technologiques, est une des tendances globales les plus percutantes du moment. Elle ouvre non seulement la voie à de nouveaux types d’innovation et de créativité, mais également à des activités économiques, des nouveaux modèles de gestion et moyens novateurs d’atteindre des clients lointains.

L’e-Commerce – un volet déterminant de cette révolution numérique – placera les PME sur le même pied d’égalité dans le commerce mondial. Mais à la seule condition qu’elles disposent des infrastructures matérielles et immatérielles requises. La connectivité Internet, l’accès aux systèmes de paiements internationaux, les services logistiques et la lourdeur des procédures douanières sont autant de conditions indispensables pour connecter ceux qui ne le sont pas.

Au sein de l’ITC, nous avons embrassé la révolution numérique, à la fois dans nos propres opérations et notre portefeuille de services. Ici, au Maroc, notre programme de solutions digitales a transformé un groupe croissant de PME en ‘micro-multinationales’– vendant de l’huile d’argan, des bijoux, des vêtements et j’en passe… à des clients d’Europe et d’ailleurs via Internet.

A présent, nous envisageons de reproduire cette expérience au Rwanda, au Sénégal, en Syrie et en Jordanie. Les membres de l’OMC étudient comment la politique commerciale peut mieux soutenir le commerce en ligne au profit des PME. Vous pouvez – nous pouvons – les aider en recueillant les points de vue des PME sur le terrain et en les informant des expériences utiles et des obstacles qu’ils pourraient adresser. Nous vous distribuerons un questionnaire pour nous aider à rassembler des données concrètes.

Le commerce en ligne comporte une importante dimension du genre, qui sera illustrée au cours de ces deux journées autour de l’Initiative SheTrades. Aujourd’hui, j’exhorte chacun d’entre vous à devenir des ambassadeurs de l’autonomisation économique des femmes et à faire de SheTrades votre cri de ralliement pour l’intégration croissante des entreprises détenues par les femmes sur la route du numérique. Non seulement par ce que nous vivons au 21e siècle, mais aussi parce que la levée des barrières en faveur des femmes entrepreneurs consisterait à ajouter l’équivalent d’une nouvelle Chine ou de nouveaux Etats-Unis à l’économie mondiale. Vous voudriez renoncer à cela ?

La technologie a renforcé l’émergence des chaînes de valeur régionales et mondiales. Ce phénomène offre aux PME des nouvelles opportunités de tirer parti du commerce et des investissements internationaux. Aujourd’hui, les OPCI font face à un double défi : premièrement, comment habiliter les PME de leur pays à tirer parti de ces chaînes de valeur de façon bénéfique et durable. Deuxièmement, comment mettre à profit les initiatives économiques régionales pour favoriser le développement de chaînes de valeur régionales.

Il est important que les OPCI coopèrent davantage entre elles et qu’elles se constituent en groupes régionaux. Pas plus tard qu’hier, des OPCI des pays arabes ont donné le ton en créant un réseau régional, ‘ACTION’ (que l’on traduit par le Réseau des organisations de promotion du commerce des pays arabes). Je tiens à vous assurer que nous vous soutiendrons. Et j’espère que des groupements régionaux africains leur emboîteront le pas.

Un ancien proverbe d’Afrique centrale dit ceci: « Si vous rêvez de déplacer des montagnes demain, vous devez commencer à soulever des pierres dès aujourd’hui ». Au cours des deux prochains jours, vous entendrez des témoignages de montagnes déplacées, et de pierres soulevées. Mais surtout, vous apprendrez comment passer d’une étape à l’autre. Et c’est bien là votre rôle : Etre un multiplicateur, un enseignant, un partenaire pour les PME de vos pays afin de déplacer ces montagnes ensemble.

Je vous encourage à profiter pleinement de cette occasion pour renouer avec vos anciennes connaissances et forger de nouveaux partenariats afin d’aider vos clients à prospérer dans le commerce.

Merci pour votre attention.