Features

Comment les entreprises peuvent nous aider à atteindre les Objectifs mondiaux

7 mars 2016
ITC Nouvelles
Les entreprises devraient envisager les Objectifs de développement durable comme des opportunités et non des obstacles

Pensez à l'état dans lequel le monde se trouve aujourd'hui. Une personne sur dix vit avec moins de $E.-U. 1,90 par jour et 20% de la population des PED vit en-dessous du seuil de pauvreté. Près de 800 millions de personnes souffrent de malnutrition et 57 millions d'enfants ne fréquentent pas l'école primaire. De plus, 2,5 milliards de personnes manquent d'installations sanitaires de base. Les femmes gagnent 24% de moins que les hommes. Si aucune mesure n'est prise s'agissant du changement climatique, la température dans le monde pourrait augmenter de 4,5°C à l'avenir.

Maintenant, imaginez notre monde en 2050. Deux tiers de la population mondiale vivra dans les villes, et une augmentation de 70% de la production agricole sera nécessaire. Un cinquième de la population sera âgé de plus de 60 ans et 80% de cette population vieillissante vivra dans les pays développés. La demande pour des ressources restreintes atteindra 130 milliards de tonnes (au lieu de 50 milliards aujourd'hui).

Ces scénarios représentent des défis considérables pour les gouvernements et le secteur du développement international. En septembre 2015, les 193 membres des Nations Unies ont adopté son programme de développement le plus ambitieux: les Objectifs de développement durable (ODD), un ensemble de 17 objectifs visant à éradiquer la pauvreté, réduire les inégalités et lutter contre le changement climatique.

Alors, qu’est-ce que cela a à voir avec le monde des affaires? Cela pourrait l’aider à remplir ses obligations sociales à travers la philanthropie pour trouver des solutions aux difficultés mentionnées plus haut, ou à voir les difficultés comme des opportunités.

Voyons le monde autrement. D’ici à 2020, le marché des fruits et légumes biologiques devrait représenter $E.-U. 62,9 milliards. Le marché de la télémédecine devrait représenter $E.-U. 34 milliards. Des solutions en matière de soins de santé pour la base de la pyramide attendront $E.-U. 87,7 milliards. Le revenus des micro-réseaux atteindront près de $E.-U. 20 milliards. Vingt millions de véhicules électriques seront sur les routes et une bonne moitié de la production mondiale de véhicules viendra des PED. Ceux qui cherchent des travailleurs compétents les trouveront dans les marchés émergents.

CADRE POUR LA CROISSANCE

Les grandes entreprises sont déjà en train de transformer les difficultés d’aujourd’hui en opportunités de demain. Le monde des affaires peut utiliser les ODD comme un cadre pour la croissance. Cela a été abordé dans un nouveau rapport d’Accenture Strategy intitulé 'Corporate Disruptors: How business is turning the world’s greatest challenges into opportunities,' élaboré en collaboration avec la Communauté des jeunes dirigeants mondiaux du Forum économique mondial.

Le rapport traite de la manière dont les grandes entreprises envisagent les ODD comme un moyen de passer de la responsabilité sociale des entreprises à l’opportunité sociale des entreprises, devenant donc plus compétitives et résilientes dans un monde de plus en plus volatile et complexe. Certaines entreprises vont jusqu’à considérer la responsabilité sociale comme leur raison d’être, développant de nouveaux modèles d’affaires pour capitaliser les opportunités offertes par les Objectifs mondiaux.

Par exemple, GlaxoSmith-Kline’s (GSK) a réinvesti 20% de ses bénéfices dans les PMA pour développer l’infrastructure de soins de santé à travers la formation de travailleurs de santé de première ligne. Depuis 2009, le programme a permis de former 40 000 professionnels de la santé qui ont soigné 11 millions de personnes dans 35 pays. Cela a eu un effet positif sur l’image de GSK comme un fournisseur de produits pharmaceutiques responsable et a permis de développer un futur marché pour des produits et services.

RECHERCHE DE TALENTS

Le groupe Dangote, le plus grand conglomérat de production de l’Afrique de l’Ouest, mérite aussi d’être mentionné. Il a investi près de $E.-U. 6,5 millions dans la Dangote Academy au Nigeria afin de palier à la pénurie d’employés possédant les compétences techniques requises. Cette initiative permet de réduire les coûts liés à la recherche de talents tout en offrant une formation professionnelle à la jeune population.

Ce ne sont que deux exemples parmi d’autres qui illustrent la manière dont les grandes entreprises innovatrices répondent aux défis mondiaux avec des opportunités qui favorisent leur croissance et protègent leurs activités commerciales. Cependant, ce n’est que la pointe de l’iceberg. Le potentiel pour les entreprises est énorme: nouveaux groupes de consommateurs, demande croissante de produits et services durables, technologies vertes qui réduisent les coûts, une force de travail nouvelle et compétente, etc. Les ODD offrent une ligne directrice ainsi qu’un cadre pratique aux entreprises désireuses de développer leurs affaires, accroître leur compétitivité et créer une valeur durable.

Bien sûr, certaines entreprises s’aligneront sur un ou deux objectifs, peut-être même plus. D’autres pourraient les aborder tous. D’autres encore pourraient choisir de tirer parti d’objectifs non alignés (ou de leurs opportunités commerciales sous-jacentes) pour accéder à de nouveaux marchés ou créer de nouvelles entreprises. L’important, c’est qu’il ne s’agit pas d’un scénario 'tout ou rien'.