Stories

Analyse comparative : aider les IACI à viser plus haut

23 novembre 2015
ITC Nouvelles

En partant de la théorie selon laquelle on ne peut améliorer que ce que l'on mesure, l'ITC travaille depuis de nombreuses années avec les institutions d'appui au commerce et à l'investissement (IACI) du monde entier pour les aider à identifier leurs forces et leurs faiblesses – et voir comment elles se situent par rapport à leurs consœurs.

L’analyse comparative complète attribue aux IACI une note comprise entre 0 et 100, sur la base de 225 indicateurs de performance couvrant tous les domaines, de leur gouvernance aux services offerts. Ceci a aidé les agences, et en particulier les organisations de promotion du commerce (OPC), à comprendre les points qu’elles doivent améliorer afin de respecter les bonnes pratiques mondiales.

Pamela Coke-Hamilton, Directrice exécutive de l’Agence de développement des exportations des Caraïbes, a travaillé à l’analyse comparative avec cinq organisations de promotion du commerce dans la région caribéenne. Selon elle, « cette analyse a non seulement permis d’identifier des points forts mais également de mettre le doigt sur des domaines spécifiques d’amélioration sur la base des bonnes pratiques internationales ».

Le Programme « Assess, Improve, Measure (AIM) for Results » (évaluer, améliorer, mesurer pour VISER de meilleurs résultats) dépasse la seule analyse comparative pour aider les OPC à s'attaquer concrètement à leurs faiblesses identifiées. Grâce à cette analyse, l'ITC travaille avec l'IACI concernée pour développer un plan personnalisé, appelé Feuille de route pour l'amélioration des performances, afin de remédier à ces faiblesses. Ce plan vise à résoudre les problèmes de gestion et d'opérations, ainsi qu'à formuler et établir un portefeuille de services pour chaque IACI. Il est élaboré sur mesure pour répondre aux grandes différences d’expériences des IACI dans le monde. La phase « d'évaluation » utilise des informations et des solutions techniques conseillées afin de produire des améliorations durables.

Pour finir, une phase de « mesure » détermine le succès que les changements ont apporté et dans quelle mesure les capacités de l'organisation ont été améliorées. Une priorité essentielle à cette étape est de garantir que l’organisation mesure effectivement ce qui est important pour lui permettre de mettre à niveau ses services en continu.

En résumé, le programme AIM for Results aide les IACI à saisir leurs propres performances de gestion et d'opération, de manière à ce que la fourniture de services à leurs clients fasse l'objet d'améliorations mesurables, en particulier pour les PME qui aspirent ou commencent à se relier aux chaînes de valeur internationales.

À la fin de 2014, douze IACI avaient mis œuvre le programme AIM for Results, en Arabie Saoudite, au Bangladesh, au Bénin, au Burkina Faso, au Cambodge, à Maurice, au Maroc, au Nicaragua, au Sri Lanka, en Zambie et au Zimbabwe. Par ailleurs, cinq pays des Caraïbes – la Barbade, le Belize, la Jamaïque, la République dominicaine et la Trinité-et-Tobago – ont fait l'objet d'une étude comparative, en prévision d'une initiative AIM for Results centrée sur la région Caraïbe.

L'agence du Costa Rica, PROCOMER, a également bénéficié d'une étude comparative et montré les scores les plus hauts dans tous ses domaines d'opération. Même si ces scores font de PROCOMER un modèle pour les organisations du monde entier, l'agence travaille à la mise en œuvre de plusieurs recommandations de l'ITC afin de devenir encore plus efficace.

Jorge Sequeira, qui était le Directeur général de PROCOMER à l'époque du processus de réforme, avait témoigné : « Nous travaillons d'arrache-pied tous les jours pour améliorer nos performances et la qualité des services que nous fournissons à nos clients. Exporter au sein d’une économie compétitive et mondialisée est une tâche difficile, qui exige le meilleur de nous-mêmes. Le rapport d’analyse comparative de l’ITC est un outil puissant qui nous aide à déterminer si nous évoluons dans la bonne direction pour devenir une organisation hautement performante. »

Cet article est tiré de la publication de l'ITC, les Perspectives sur la compétitivité des PME 2015.