Stories

Story : Accélérer la Stratégie nationale d’exportation de l’Iran

4 juin 2020
ITC Nouvelles
Les associations d'entreprises iraniennes et les décideurs sont clairs sur leurs priorités futures en dépit de l'incertitude ambiante.

Les effets de la COVID-19 sont évidents dans la plupart des régions de l'Iran. Comme ailleurs, la propagation rapide du coronavirus a affecté toutes les facettes de la vie dans le pays.

Le ralentissement du commerce et de l'activité commerciale a créé une incertitude quant aux perspectives de croissance. Cependant, cette période difficile est mise à profit pour l'élaboration de stratégies et l'établissement d'un agenda.

Il faut mettre la priorité sur la stratégie nationale d'exportation d'Iran afin de donner une nouvelle impulsion au développement durable à travers le commerce. Conscient du besoin urgent et réel de poursuivre les travaux pour aider le pays à élaborer sa stratégie d'exportation, l'expertise internationale a été transmise aux associations professionnelles et aux décideurs.

Grâce aux plates-formes en ligne, l'élan se développe pour formuler des stratégies claires pour les technologies de l'information et de la communication et les pièces automobiles - deux des secteurs prioritaires dans le cadre de la stratégie nationale d'exportation.

Technologies de l'information et des communications (TIC)

Plus de 15 500 membres à l'échelle nationale de la corporation des TIC d'Iran ont récemment bénéficié d'une session de réflexion stratégique en ligne. Un expert international a dirigé cette initiative. La discussion a permis d'évaluer la compétitivité, les forces et faiblesses de l'Iran dans le commerce international.

La consultation a également permis de déterminer les segments qui présentent la compétitivité de l'Iran, notamment les systèmes logiciels pour les sociétés pétrolières et gazières, les devises de la chaîne de blocs, les transactions de troc, les logiciels de recherche et développement en biotechnologie et nanotechnologie. Dans le contexte de la COVID-19, cet échange d'idées a été particulièrement utile pour se concentrer sur la base de compétences iraniennes qui pourrait être particulièrement demandée.

Pièces automobiles
  
Une session consultative similaire a récemment eu lieu pour explorer le secteur des pièces automobiles en Iran. Un expert allemand de l'industrie automobile est déjà en contact avec ses homologues iraniens pour aider à déterminer les domaines stratégiques permettant de garantir la compétitivité à l'exportation dans le secteur des pièces automobiles en Iran.

Le Centre du commerce international a facilité ces consultations en ligne grâce à son projet « Union européenne (UE) - Développement du commerce en Iran : Assistance technique liée au commerce, renforcement des capacités et développement de la chaîne de valeur pour une croissance inclusive et durable tirée par le commerce en Iran ». Le projet quinquennal financé par l'UE vise à soutenir le développement et la diversification du commerce de biens et de services.