Features

Propulser le Maroc vers de nouveaux marchés

7 mars 2016
ITC Nouvelles
À la tête de Maroc Export, Zahra Maafiri traverse les frontières et touche
aux groupes de la société pour aider les petites entreprises à exporter

De l'aéronautique aux fruits de mer, Maroc Export aide les petites et moyennes entreprises dans de nombreux secteurs à accéder à de nouveaux marchés.

En tant qu'organisation nationale de promotion des échanges du Maroc, Maroc Export aide les entreprises à vendre leurs produits et services dans 40 marchés dans le monde en offrant des services tels que l'information sur les marchés et l'opportunité de participer à des évènements business-to-business et business-to-consumer.

En 2015, près de 800 entreprises ont rencontré de nouveaux clients et vendu à des marchés internationaux grâce aux services offerts par Maroc Export.

Selon sa Directrice générale, Zahra Maafiri, la clé de cette réussite, c'est de rester flexible en périodes de changements.

'Maroc Export cherche toujours à adapter ses services aux entreprises et à l'environnement dans les marchés internationaux', a-t-elle déclaré. 'Et elle collabore étroitement avec le secteur privé. Nous devrions toujours tenir compte des attentes du secteur privé, des gouvernements et des marchés internationaux.'

UN ÉVÈNEMENT 'POUR L'AFRIQUE'

En collaboration avec la communauté des affaires et les décideurs politiques, Maroc Export oeuvre afin de créer un environnement favorable aux affaires pour les entreprises locales, leur offrant les bases pour qu'elles puissent développer leurs relations avec les clients, accéder à de nouveaux marchés et accroître leurs exportations.

Dans le courant de l'année, Maroc Export élargira ses activités en offrant une plateforme aux organisations de promotion du commerce (OPC) dans le monde pour améliorer leurs services, en tant que hôte de la Conférence et Prix mondiaux du réseau des OPC de 2016 à Marrakech.

'Nous partagerons nos réussites et nous accueillerons les expériences des autres qui ont réussi, afin de créer un échange positif et un avantage mutuel pour tous les participants de ce réseau', a déclaré Mme Maafiri.

Cette conférence biennale, organisée conjointement par l'ITC, facilite le partage et l'apprentissage des meilleures pratiques, les discussions sur les questions les plus récentes affectant les OPC, et les opportunités de collaboration entre organisations pour renforcer et élargir leur offre de services.

'Cet évènement ne sera pas seulement un évènement pour le Maroc, mais un évènement pour l'Afrique', a-t-elle ajouté. 'Nous travaillons avec notre réseau d'OPC africaines pour montrer au monde le potentiel de l'Afrique en tant que continent exportateur.'

NOUVEAUX MARCHÉS

Dans une perspective d'avenir, Maroc Export cherche à élargir sa base d'entreprises exportatrices afin d'atteindre l'objectif national de doubler, voire tripler les exportations d'ici à 2018. L'une des façons d'atteindre cet objectif, c'est d'encourager plus d'entreprises appartenant à des femmes à exporter.

'Nous n'avons pas beaucoup d'administratrices d'entreprises d'exportation', a déclaré Mme Maafiri. 'Simplement leur faire savoir qu'il existe des OPC qui peuvent les aider à lancer leurs entreprises vers des marchés internationaux et à faire un pas de plus dans ce type d'activité.'

Maroc Export s'associe à la communauté des affaires pour explorer de nouveaux marchés d'exportation et des opportunités commerciales, y compris au Brésil et au Viet Nam.