Press releases

Nouvelle Directrice exécutive de l'ITC souhaite 'accélérer' les opérations

2 septembre 2013
ITC Nouvelles
Selon Mme Arancha González, les liens privilégiés de l'ITC avec le secteur privé et sa capacité de travailler directement avec les acteurs sur le terrain sont quelques uns des principaux atouts de l'organisation et devraient favoriser son développement.

Le Centre du commerce international occupe une position "unique" lui permettant de contribuer à l'agenda de l'après-2005 des Nations Unies et d'aider les petites et moyennes entreprises a devenir les agents d'une croissance inclusive, a déclaré Mme Arancha González, récemment nommée au poste de Directrice exécutive du Centre du commerce international, entrée en fonction aujourd'hui.

Le "programme met une grande responsabilité sur les petites et moyennes entreprises en tant que moteurs de la réduction de la pauvreté", a déclaré Mme González. Pour y répondre, l'ITC devra "accélérer ses opérations" et développer de meilleurs instruments afin de planifier, mettre en œuvre et contrôler les résultats.

Avant de rejoindre l'ITC, Mme González a occupé le poste de Chef de cabinet du Directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), Pascal Lamy, qu'elle a également secondé (en tant que sherpa) aux réunions du G-20 à partir de 2005.

Mme González a été nommée à ce poste par le Secrétaire-général des Nations Unies, Ban Ki-moon, le 15 août dernier. Elle apporte à l'ITC 17 ans d'expérience en matière de commerce international et de développement, ainsi qu'une connaissance des secteurs public et privé, dans le but de conduire l'organisation à une nouvelle étape de son développement. Selon elle, l'"immense valeur" de l'ITC repose sur le fait qu'il travaille directement avec les personnes sur le terrain, faisant une vraie différence dans la vie des gens.

"Nous devons penser le commerce comme un instrument permettant un développement global", a-t-elle dit. "Le commerce fait partie intégrale des politiques économiques et favorise la croissance, la réduction de la pauvreté et la création d'emplois - et c'est essentiellement en cela que consistent les Objectifs du millénaire pour le développement et l'Aide pour le commerce.

La clé du succès de l'ITC, selon Mme González, consiste en sa coopération avec les organisations dont il est issu, qui ont également de nouveaux dirigeants à partir de ce jour. Roberto Carvalho de Azevêdo (Brésil), est le nouveau Directeur général de l'OMC. Mukhisa Kituyi (Kenya) est le nouveau Secrétaire-général de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCDE).

"Ces trois organisations doivent travailler en étroite collaboration", a déclaré Mme González. "Elles répondent à différents besoins d'une même réalité".

"Je souhaite la bienvenue à Mme González et je me réjouis de collaborer étroitement avec elle", a déclaré M. Azevêdo. ‘L'ITC joue un rôle essentiel en aidant le secteur privé des pays en développement à tirer profit des opportunités offertes par le système commercial multilatéral.’

Mme González remplace Mme Patricia Francis, Directrice exécutive de juin 2006 à juin 2013. Mme González a rendu hommage à Mme Francis et à Jean-Marie Paugam, qui a occupé les postes de Directeur exécutif adjoint depuis mars 2011 et Directeur exécutif a.i de juin à août de cette année avant de quitter l'ITC à la fin août. "Je me réjouis de donner suite au travail accompli par Mme Francis et M. Paugam", a déclaré Mme González.

Le Centre du commerce internationale est l’agence conjointe de l’Organisation mondiale du commerce et des Nations Unies L'ITC aide les petites et moyennes entreprises dans les pays en développement et les économies de transition à devenir plus compétitives sur les marchés mondiaux, contribuant ainsi à un développement économique durable dans le cadre du programme de l'Aide pour le commerce et des Objectifs du millénaire pour le développement.

Cliquez ici pour télécharger le PDF.