Press releases

L'ITC annonce les Principes du commerce pour le développement durable

2 octobre 2014
ITC Nouvelles

(Genève) – Les petites et moyennes entreprises (PME) ainsi que les multinationales sont mises au défi de comprendre et de mettre en œuvre les normes de durabilité. Le Centre du commerce international (ITC) travaille à accroître l'harmonisation et la transparence des normes pour tous les acteurs de la chaîne d'approvisionnement, des consommateurs aux entreprises en passant par les responsables politiques, en particulier en ce jour où elle lance les Principes du commerce pour le développement durable.

Ces principes ont été lancé lors de l'inauguration du Forum du commerce pour le développement durable qui s'est tenu à Genève, en Suisse, les 1er et 2 octobre. Les quatre principes sont axés sur : l'appui aux pratiques commerciales durables dans la production, la transformation et le commerce des biens et services ; la transparence des chaînes globales d'approvisionnement à travers le partage des meilleures pratiques ; l'harmonisation des ressources afin d'éviter la duplication des audits, des codes et des initiatives ; et l'alignement des activités sur l'agenda de développement des Nations Unies pour l'après 2015.

S'exprimant lors du Forum, la Directrice exécutive adjointe de l'ITC, Mme Dorothy Tembo, a déclaré : « Nous devons trouver les moyens de maintenir la nature dynamique de ces initiatives de durabilité tout en rendant leur adoption par l'ensemble des acteurs – des consommateurs et gouvernements aux PME et multinationales – plus efficiente et transparente. »

De nombreuses entreprises suivent déjà les « consommateurs consciencieux » en assumant davantage de responsabilités sociales et environnementales dans les conditions de production et de transformation de leurs chaînes d'approvisionnement. Toutefois, comprendre et se conformer aux normes de durabilité, codes de conduite et protocoles d'audit, constituent un processus complexe, surtout pour les PME qui manquent parfois de l'accès à l'information ou des moyens de se conformer aux normes.

Mme Tembo a ajouté : « C'est pourquoi nous pensons que tout le monde va adopter, soutenir et appliquer les Principes du commerce pour le développement durable. Ils représentent un ensemble de valeurs fondamentales destinées à promouvoir un commerce plus équitable et ayant davantage d'impact. »
Les Principes du commerce pour le développement durable

Principe premier : Durabilité



Soutenir et promouvoir les pratiques de commerce durable, c'est à dire celles qui prennent en compte dans la production, la transformation et la commercialisation des biens et services les aspects sociaux, environnementaux, économiques, éthiques, de gestion et de qualité.



Principe deuxième : Transparence

Améliorer la transparence en partageant les meilleures pratiques et stimuler la confiance et l'intégration entre les acteurs du commerce à tous les niveaux de la chaîne globale d'approvisionnement.

 

Principe troisième : Harmonisation

Partir des ressources et méthodologies existantes, de manière collaborative, en favorisant l'efficience, et en évitant la duplication des efforts qui pourraient créer des obstacles inutiles au commerce, comme la prolifération des normes, des méthodologies d'audit et d'évaluation.

 



Principe quatrième : Objectifs de développement durable

Agir en accord avec l'agenda de développement des Nations Unies pour l'après 2015, qui prolonge les objectifs du Millénaire pour le développement, avec l'intention de développer un ensemble d'objectifs de développement global et durable.

Téléchargez ici la version PDF

 

Note à l'éditeur :

L'ITC est l’agence conjointe de l’Organisation mondiale du commerce et des Nations Unies. L'ITC aide les petites et moyennes entreprises dans les pays en développement et les économies de transition à devenir plus compétitives sur les marchés mondiaux, contribuant ainsi à un développement économique durable dans le cadre du programme Aide pour le commerce et les Objectifs du Millénaire pour le développement.