Press releases

Les membres de l’ITC approuvent les plans de l’organisation pour 2011

10 janvier 2011
ITC Nouvelles

À la fin de la 44ème réunion annuelle du Groupe consultatif commun (GCC) du Centre du commerce international (ITC), les pays membres de l’ITC ont approuvé les plans de l’organisation concernant la fourniture en 2011 de l’assistance technique liée au commerce aux pays en développement. 

Les délégués représentant un grand nombre des 192 pays membres ont débattu du Rapport annuel 2009, du Document de programme consolidé et du Plan opérationnel 2011 de l’ITC, et se sont largement accordés sur l’importance de développer la capacité des pays les plus pauvres à accroître leur part du commerce mondial. 

Les délégués ont été particulièrement satisfaits de constater que l’ITC a dépassé son objectif relatif à l’affectation de plus de la moitié des ressources extrabudgétaires aux projets et programmes mis en œuvre dans les pays les moins avancés (PMA), les pays en développement sans littoral (PDSL), les petits États insulaires en développement (PIED) et l’Afrique subsaharienne (ASS). 

Lors de la clôture de la réunion, Patricia R. Francis, Directrice exécutive de l’ITC, s’est félicitée de l’approbation des priorités de l’ITC par les membres. 'Nous devons nous focaliser sur l’augmentation de la valeur des exportations. Et cette valeur réside dans les solutions guidées par le marché. Nous travaillons avec le secteur privé pour déterminer où sont les opportunités avant d’entamer tout travail,' a-t-elle dit. 

L’ITC est l’agence conjointe des Nations Unies et de l’Organisation mondiale du commerce (OMC); M. Suchapai Panitchpakdi, Secrétaire général de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), et Pascal Lamy, Directeur général de l’OMC, se sont exprimés lors de la séance d’ouverture du GCC. 

L’ITC se focalise sur un appui aux petites et moyennes entreprises du secteur privé des pays en développement et cette approche a été approuvée par M. Supachai et M. Lamy. Les délégués se sont accordés pour reconnaître que cet appui confère à l’ITC son avantage comparatif et qu’il doit rester son objectif premier. 

Les membres ont apprécié les efforts déployés par l’ITC pour se focaliser sur l’agenda de l’Aide pour le commerce de l’OMC et se sont entendus pour reconnaître que le troisième Examen global de l’Aide pour le commerce prévu pour juillet 2011 serait l’occasion de prouver l’impact de son travail dans les pays en développement. La quatrième Conférence des Nations Unies sur les PMA organisée à Istanbul constituera un autre événement majeur en 2011. 

Les délégués ont également apprécié les progrès accomplis au plan de la réforme de l’ITC avec l’introduction des approches de la gestion axée sur les résultats (GAR), et le changement d’orientation qui délaisse les petits projets pour privilégier des programmes pluriannuels d’envergure aux plans national et régional. Ils ont également exprimé leur soutien  à l’investissement de l’ITC dans le projet de Planification des ressources de l’entreprise et la mise en œuvre  des Normes comptables internationales du secteur public, qui contribueraient ainsi à ancrer davantage l’efficacité et la GAR à l’ITC. 

L’aperçu financier a montré que le total des ressources/crédits budgétaires disponibles pour l’organisation au cours du biennium 2010-2011 s’élèvent à $E.-U. 157,7 millions contre $E.-U. 149,2 millions au cours du biennium précédent. Les pays en développement ont exhorté les pays donateurs à poursuivre leur soutien à l’ITC et à prolonger les accords administratifs tels qu’ils existent entre les Nations Unies et l’OMC. De nombreux pays ont saisi l’occasion offerte par la réunion du GCC pour annoncer leurs engagements financiers. 

Les délégués ont approuvé les efforts déployés par l’ITC pour se focaliser sur la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), notamment en ce qui concerne l’intégration du genre dans ses activités et les partenariats efficaces avec d’autres agences. Certains ont réclamé qu’une attention égale soit portée à la réduction de la pauvreté, à l’environnement et à la jeunesse. 

Le Programme consolidé pour 2011 s’articule autour de cinq prestations de programme telles que définies dans le plan stratégique de l’organisation. Elles mettent l’accent sur les PMA, les PDSL, les PIED et l’ASS; la création de capacités d’exportation au niveau de pays; l’adoption d’une approche régionale à la création de capacités; l’élargissement du nombre d’utilisateurs des biens publics mondiaux de l’ITC; et la réalisation des OMD. 

Le document de programme décrit également l’approche de l’ITC par région pour 2011, la fourniture des biens publics mondiaux et le développement continu de son expertise technique. 

Les délégués ont approuvé une proposition de gestion visant à décaler la prochaine réunion du GCC de décembre au second trimestre de l’année, afin de pouvoir présenter le rapport annuel de l’année précédente de manière plus opportune.