Press releases

Les femmes chefs d'entreprises se rassemblent à Istanbul pour parler affaires et faire des affaires

14 novembre 2017
ITC Nouvelles
Le Forum de développement des affaires pour les femmes chefs d'entreprises s’ouvre à Istanbul, en Turquie

(Istanbul) - Les dirigeants mondiaux, les gouvernements et le secteur privé doivent se mobiliser davantage pour que les femmes puissent participer au commerce mondial. C’est le message qu’ont délivré les conférenciers du Forum de développement des affaires pour les femmes chefs d'entreprises (WVEF) qui s’est ouvert ce jour à Istanbul. Plus de 400 participants de plus de 50 pays, représentant les gouvernements, les organisations internationales et le secteur privé, assistent à l'événement organisé par le Centre du commerce international (ITC) en collaboration avec KAGIDER.

Au lancement de l’événement, Mme Fatma Betül Sayan Kaya, ministre turque des Politiques familiales et sociales, a déclaré : « Les femmes d’aujourd’hui sont actives dans la politique, le monde des affaires et les organisations non gouvernementales. Compte tenu de l'évolution économique, culturelle et politique, la présence de femmes dans chaque domaine nous rend plus heureux et pleins d’espoir.

Nous apprécions nos femmes et voulons les voir plus actives dans les affaires. Nous avons donc mis en place des règlements et des pratiques juridiques pour soutenir l’inclusion des femmes dans les entreprises et augmenter le taux d’emploi des femmes turques. La Turquie ayant pris la résolution de se hisser au rang des 10 premières économies du monde d’ici 2023, l’augmentation de la participation des femmes à l’économie est cruciale », a déclaré la ministre.

Mme Arancha González, la directrice exécutive de l’ITC a ajouté à cet effet : « L’ITC est très heureux d’accueillir le WVEF ici à Istanbul en partenariat avec KAGIDER et de réunir ces incroyables femmes chefs d'entreprises du monde entier pour permettre les échanges commerciaux.

L’entrepreneuriat féminin est un élément essentiel de l'évolution de nos économies. Le WVEF fournit à ces femmes les outils, les connaissances et les contacts pour leur permettre de conclure des accords, d’améliorer leur compétitivité et leur commerce transfrontalier », a déclaré Mme González.

Sanem Oktar, Présidente de Kagider, a déclaré : « Nous devons renforcer le soutien aux entreprises appartenant à des femmes et faciliter leur croissance, innovation et ouverture à l’international. Et nous devons adopter et mettre en œuvre des politiques qui permettent aux entreprises de se procurer leurs biens et leurs services auprès des entreprises appartenant à des femmes.

Lors de ce WVEF, nous ferons croître nos activités en développant de nouveaux marchés, en gagnant de nouveaux clients, en trouvant de nouvelles ressources financières et en créant davantage d’affaires pour les femmes chefs d'entreprises de Turquie et d’ailleurs », a déclaré Mme Oktar.

Mehmet Büyükekşi, président de l’assemblée turque des exportateurs, a déclaré : « Les femmes dirigent la famille, dirigent le pays et sont la locomotive de la société. Au cours de la dernière décennie, nous avons augmenté la participation des femmes au marché du travail de 10 points de pourcentage à 33 %, mais il faut faire davantage.

Lors de l’assemblée des exportateurs turcs, nous nous résolvons de soutenir les initiatives visant à intégrer davantage de femmes dans la main-d’œuvre et à augmenter le nombre de femmes chefs d'entreprises qui ne représentent pour le moment que 10 % du nombre total d’entrepreneurs. »

En plus des tables rondes axées sur la recherche de solutions aux défis auxquels sont confrontées les femmes qui participent au commerce, plusieurs centaines de réunions entreprise à entreprise seront organisées entre les vendeurs et les acheteurs. Plus de 400 entreprises appartenant à des femmes et dirigées par des femmes chefs d'entreprises d’Europe, d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine assistent à l’événement. Elles rencontreront des représentants de plus de 50 acheteurs éventuels, y compris Axa Insurance, Garanti Bank, IKEA, Microsoft, Deloitte et UPS, en vue de conclure des accords commerciaux.

L’événement de deux jours a également comporté une série de séances motivantes couvrant des thématiques telles que le financement, l’attraction des investisseurs, la négociation des contrats et l'approche pour se servir des informations à des fins de prise de décision.

Le WVEF est un événement phare de l'initiative SheTrades de l’ITC, qui vise à connecter 1 million de femmes chefs d'entreprises aux marchés d'ici 2020 et concourt à renforcer la compréhension des sept interventions mondiales de l'initiative SheTrades. Grâce à des sessions de formation interactives, les femmes chefs d'entreprises sont mieux outillées pour faire des affaires, ce qui permet aux signataires de l’initiative SheTrades de respecter leurs engagements.

Le WVEF s’est auparavant tenu à São Paulo, au Brésil (2015), à Kigali, au Rwanda (2014), à Mexico, au Mexique (2012), à Istanbul, en Turquie (2011) et à Chongqing, en Chine (2010).

Pour plus d’informations concernant le WEDF 2016, consulter les sites http://www.intracen.org/wvef et www.SheTrades.com

Liens utiles :
Forum de développement des affaires pour les femmes chefs d'entreprises : http://www.intracen.org/wvef/
Initiative SheTrades de l’ITC : www.shetrades.com

À propos de l’ITC
L'ITC est l’agence conjointe de l’Organisation mondiale du commerce et des Nations Unies. L'ITC soutient les petites et moyennes entreprises des pays en développement et des économies de transition pour les rendre plus compétitives sur les marchés mondiaux, participant ainsi au développement économique durable dans le cadre du programme Aide pour le commerce et des Objectifs de développement durable des Nations Unies. Pour plus d’informations, consulter le site : www.intracen.org. Suivre l'ITC sur Twitter : @ITCnews

À propos de KAGİDER
L’Association femmes chefs d'entreprises de Turquie (KAGIDER) est une organisation non gouvernementale visant à renforcer les capacités des femmes chefs d'entreprises. Notre objectif n’est pas de renforcer les capacités des femmes uniquement sur le plan économique, mais aussi sur les plans social et politique. KAGIDER s’est donné pour mission de soutenir l’entreprenariat féminin, car elle estime que les femmes chefs d'entreprises peuvent fortement inverser les tendances d'inégalité entre les sexes et d’exclusion économique des femmes. En outre, l’objectif est d’attirer l’attention sur l'apport social des femmes chefs d'entreprises dans le maintien de l’égalité des sexes.

Pour plus d’informations, s'adresser au :

Centre du commerce international
M. Jarle Hetland
Responsable des médias
Bureau de la Directrice exécutive
Téléphone fixe : + 41 22 730 0651
Téléphone portable :+ 41 79 582 9180
Courriel : hetland [at] intracen.org

KAGIDER
Mme Esra Idris
Responsable événementiel
Téléphone portable : +90 532 514 77 15
Courriel : esraidris [at] kagider.org