Press releases

Les conclusions d’un rapport révèlent que le commerce en ligne stimule le commerce et la compétitivité

18 avril 2018
ITC Nouvelles

(Genève) - Le commerce transfrontalier en ligne facilite de plus en plus la compétitivité des micros, petites et moyennes entreprises (MPME) sur les marchés internationaux. Mais pour que les entreprises tirent parti de ce potentiel, elles ont besoin de plus et de meilleurs renseignements sur les marchés relatifs au commerce en ligne.

Une nouvelle publication du Centre du commerce international (ITC) et AliResearch, What Sells in E-commerce : New Evidence from Asian LDCs, vise à fournir une partie de ces renseignements.

Publiée ce jour (16 avril) pour coïncider avec l’ouverture de la semaine du commerce en ligne de la CNUCED, « What Sells in E-commerce » recourt aux données de marché d’Alibaba.com, le plus grand marché inter-entreprises (B2B) en ligne du monde, pour évaluer les tendances de la demande en déterminant les produits des cinq pays les moins avancés d’Asie : Bangladesh, Cambodge, République démocratique populaire lao, Myanmar et Népal, qui attirent le plus grand nombre de demandes d’achat de l’étranger.

En comparaison avec le commerce hors ligne traditionnel, le rapport suggère que le commerce en ligne tend à se concentrer sur des produits à plus forte valeur ajoutée. Par exemple, au titre des exportations du Cambodge dans le commerce en ligne, les mangues fraîches et les noix de cajou remplacent les céréales comme principaux produits agricoles les plus demandés.

Le commerce en ligne permet également aux pays de diversifier leur base d’exportation. En effet, l'habillement et les accessoires vestimentaires représentent environ 86 % des exportations totales du Bangladesh, mais tout juste 47 % de la demande en ligne. Les produits agricoles, les aliments et les boissons et les produits électroniques grand public comblent le vide.

Les MPME font de plus en plus recours au commerce en ligne pour exporter. Les données extraites d’Alibaba.com à ce sujet révèlent une augmentation du nombre de vendeurs des cinq pays les moins avancés d’Asie de plus de 30 % par an, au cours des deux dernières années,. Le commerce en ligne, dans les secteurs des cadeaux et de l’artisanat, est de plus en plus peuplé par les MPME, qui attirent plus de demandes sur Internet que hors ligne.

« What Sells in E-commerce » établit en outre que la croissance du commerce en ligne stimule la demande dans de nouveaux secteurs. Par exemple, les produits de beauté et de soins personnels, pourtant insignifiants dans le commerce hors ligne, occupent une place prépondérante dans le commerce en ligne au Cambodge et au Myanmar, et constituent la catégorie à plus forte croissance au Bangladesh. Les extensions de cheveux, produit léger, de grande valeur et idéal pour le commerce en ligne, sont le principal produit de cette catégorie et sont exportés à travers le monde.

Les données montrent des évolutions dans la compétitivité d’une variété de secteurs. Par exemple, la demande de textiles et de produits en cuir de la République démocratique populaire lao a augmenté rapidement au cours des deux dernières années, ce qui suppose une augmentation rapide de la compétitivité des entreprises.

« What Sells in E-commerce : New Evidence from Asian LDCs » est la première publication de l’ITC qui utilise des données exclusives du commerce en ligne pour fournir aux MPME des renseignements sur les marchés, afin de déterminer la demande de leurs produits sur les marchés. internationaux. Elle donne l’exemple de la collaboration entre les institutions publiques et privées dans le partage des données et l’utilisation de l’analyse des données massives pour des politiques éclairées.

Télécharger What Sells in E-commerce : New Evidence from Asian LDCs.

En savoir plus sur les interventions de l’ITC concernant le commerce en ligne.

Note à l’éditeur :

À propos de l’ITC – Le Centre du Commerce international est l’agence conjointe de l’Organisation mondiale du Commerce et des Nations Unies. L’ITC aide les micros, petites et moyennes entreprises à devenir plus compétitives sur les marchés mondiaux, contribuant ainsi au développement économique durable dans le cadre des Objectifs de développement durable.

Pour plus d'informations, consulter le site : www.intracen.org.
Suivre l'ITC sur Twitter | Facebook |LinkedIn | Instagram

Veuillez contacter :

Centre du commerce international
Jarle Hetland
Responsable des médias
Bureau de la Directrice exécutive
Tél : +41 22 730 0145
Mob : +41 79 582 9180
Courriel : hetland [at] intracen.org