Press releases

Le Centre du commerce international lance la phase pilote de son programme « Jeunesse et commerce » en faveur des jeunes entrepreneurs marocains

14 janvier 2015
ITC Nouvelles

Rabat le 14 janvier 2015

Le Centre du commerce international (ITC) a lancé en partenariat avec le Ministère délégué chargé du commerce extérieur du Maroc, le 14 janvier 2015 à Rabat, la phase pilote de son nouveau programme « Jeunesse et commerce ».

Le programme a pour ambition de mettre en place un incubateur du commerce pour les jeunes entrepreneurs marocains afin de leur servir d’accélérateur d’affaires à
l’international. Ce programme a pour objectif de soutenir l’indépendance économique des jeunes et leur insertion dans les chaînes de valeurs mondiales.

Le choix du Maroc comme pays pilote a été motivé par le développement de la Stratégie nationale intégrée de la jeunesse 2015-2030 dont un des axes essentiels est le développement de l’entreprenariat. Fort du soutien du Centre marocain de promotion des exportations (CMPE-Maroc Export) et de l’ITC, amener les jeunes à développer leurs affaires à l’international est une manière efficace de créer des opportunités de revenus et d’emplois de façon pérenne.

Le Ministre délégué chargé du commerce extérieur, M. Mohammed Abbou à l’occasion de la cérémonie de lancement a présenté cette nouvelle initiative comme « un nouveau jalon à même de soutenir l’indépendance économique des jeunes et la création d’emplois par le biais du développement de l’entreprenariat et une meilleure participation dans les chaines de valeur mondiales. »

Mme Arancha González, Directrice exécutive de l’ITC, a, quant à elle, déclaré que « plutôt qu’incubateur, je serai tentée d’utiliser le terme d’accélérateur d’opportunités au commerce pour les jeunes entrepreneurs marocains en tablant sur la mise en réseau et l’innovation qui créent la valeur ajoutée à l’international. »

Le programme vise concrètement à créer un écosystème offrant un dispositif complet de soutien en conseils, formations sur la planification des affaires, le développement de la clientèle, l’accès au financement et la commercialisation des produits et services sur les marchés à l’export.

L’initiative « Jeunesse et commerce » vient également en complémentarité avec le programme de développement des exportations pour la création de l’emploi (EDEC), un projet de développement des exportations dans trois secteurs-clefs de l’agroalimentaire, la pêche et le cuir qui porte sur la création d’emplois durables pour les jeunes et les femmes. A cet égard, la cérémonie a été l’occasion de remettre les certificats aux 28 nouveaux Conseillers export (CTAP) marocains, qui se sont constitués en association et auront pour mission de guider les entreprises marocaines à l’internationalisation de leurs affaires. Le dispositif se veut innovant et sera complété par le projet des « Places de marchés virtuelles » financé par le partenariat de Deauville, qui a également été lancé à cette occasion au Maroc.

Veuillez cliquer ici pour en savoir plus.