Press releases

La Suisse et l’ITC lancent un programme pour stimuler les exportations de textiles et de vêtements de cinq pays

12 décembre 2017
ITC Nouvelles

L’Égypte, le Maroc, la Tunisie, le Kirghizistan et le Tadjikistan devraient bénéficier de l’accroissement de leurs exportations de vêtements et de textiles grâce à un programme conjoint lancé aujourd’hui par le gouvernement suisse et le Centre du commerce international.

Le programme quadriennal Global Textiles and Clothing (GTEX) est destiné à soutenir les cinq pays à bâtir des entreprises durables, concurrentielles et à créer des emplois durables, en particulier pour les femmes et les jeunes.

Mme Arancha González, Directrice exécutive de l’ITC a déclaré à cet effet : « Ce nouveau programme s’inscrit dans la continuité du partenariat déjà excellent entre l’ITC et la Suisse et nous permettra de mener avec succès nos interventions dans un secteur crucial qui emploie beaucoup de femmes et de jeunes dans les pays en développement. Tout en améliorant la durabilité sociale et environnementale des entreprises, le programme s’attaquera aux problématiques de compétitivité et aux nombreux obstacles auxquels les entreprises sont confrontées dans leurs efforts d’accès au marché. »

L’initiative est financée par le gouvernement suisse à hauteur de 9,5 millions de francs suisses (environ $9,3 millions) et sera mise en œuvre par l’ITC, en étroite collaboration avec le Secrétariat d’État suisse aux affaires économiques (SECO).

La Secrétaire d’État du SECO, Mme Gabriele Ineichen-Fleisch a déclaré: « Nous sommes heureux de lancer ce programme innovant en coopération avec l’ITC et les cinq pays bénéficiaires d’Afrique du Nord et d’Asie centrale ». Et d’ajouter que « le programme GTEX se servira de son approche globale de collaboration avec les entreprises et les institutions du secteur pour développer des capacités durables et des résultats viables dans les pays cibles. En outre, une liaison entre nos pays partenaires et les acteurs de l’industrie suisse présente un grand potentiel de bénéfices réciproques».

GTEX se focalisera sur le renforcement des capacités institutionnelles au niveau national et travaillera en étroite collaboration avec les entreprises locales, afin de garantir des progrès durables dans les secteurs du textile et de l’habillement des pays participants.

Le commerce mondial des textiles et des vêtements s’est établi à $728 milliards en 2016. Les cinq pays ciblés par le programme ont fourni $8,9 milliards d’exportations, les exportations égyptiennes et marocaines s’élevant respectivement à environ $3 milliards et $2,5 milliards. Bien que tous les pays bénéficiaires disposent d’une base de production fiable, la diversification des produits et des marchés, ainsi que l’orientation vers le service à la clientèle devraient être prises en compte pour maintenir et développer les exportations.

Une composante globale du programme «Gestion des connaissances et relations stratégiques» complétera les efforts au niveau national. Elle aidera les entreprises à s’inspirer des meilleures pratiques régionales et mondiales, y compris en matière de durabilité sociale et environnementale, leur permettant d’améliorer leurs opérations. De plus, cette composante encouragera l’apprentissage par les pairs et les réseaux régionaux et mondiaux, en liant les entreprises et les institutions à des initiatives qui façonneront l’avenir du secteur. Ces liens stratégiques renforceront les efforts au niveau des pays pour créer de la valeur et de l’emploi.

Le projet est en harmonie avec plusieurs des objectifs de développement durable des Nations Unies (ODD), notamment en contribuant à la participation pleine et effective des femmes dans les affaires, le commerce et l’égalité des chances (ODD 5), et l’intégration des petites et moyennes entreprises des pays en développement dans les chaînes de valeur et les marchés mondiaux (ODD 9).

Les ambassadeurs des cinq pays bénéficiaires étaient également présents lors du lancement.
from the five beneficiary countries.