Stories

La société informatique bangladaise, Primetech, décroche un contrat au Nigéria, et fait son entrée dans le marché africain

23 janvier 2018
ITC Nouvelles
Les réunions entreprise-à-entreprise organisées pendant l’événement phare du Centre du commerce international, le Forum mondial pour le développement des exportations, servent de porte d’entrée au marché africain.

Mirza Rashedul Amin aime penser grand. Mais parfois, les premiers pas sont déterminants, a déclaré le directeur général de la société bangladaise d’externalisation à l’étranger Primetech.

Primetech a fait ces premiers pas en Afrique, en décrochant récemment un contrat au Nigeria avec Swiftbeds, un grossiste en matériel électronique dans le secteur touristique, pour développer une plateforme des services touristiques, tels que les hôtels et les transports. Le projet, qui a été lancé en avril, était d’une valeur de $8 000, selon M. Amin. Cependant, le contrat valait bien plus que cela, a-t-il expliqué, parce qu’il a permis à Primetech de pénétrer le marché africain.

« J’ai la chance d’ouvrir un nouveau marché en Afrique, qui plus est, un énorme marché, » a déclaré M. Amin. « Vous ne pouvez pas imaginer combien ce marché est important pour mon entreprise. Ici, nous pouvons réaliser un important pourcentage de bénéfices. »

S’adapter aux nouveaux besoins

Swiftbeds et Primetech organisent actuellement la seconde phase du projet, qui est indispensable selon M. Amin parce que le « tourisme évolue de jour en jour, et nous devons donc opérer des changements de logiciel et des applications ». Il s’attend à ce que le projet soit d’une valeur nettement supérieure à $8 000.

En octobre dernier, M. Amin a rencontré son partenaire nigérian lors d’une réunion entreprise-à-entreprise (B2B) pendant l’événement phare du Centre du commerce international (ITC), le Forum mondial pour le développement des exportations (WEDF), à Doha au Qatar.

Ce n’est pas la première fois qu’il participe à ce type de réunion. En tant que bénéficiaire du projet du Fonds d’affectation spéciale des Pays-Bas (NTF) III de l’ITC au Bangladesh, qui soutient les entreprises des technologies de l’information (TI) et des services se servant de ces technologies dans le pays en vue d’améliorer leur compétitivité d’exportation, Primetech a participé à de nombreux événements entreprise-à-entreprise (B2B). Toutefois, selon M.Amin, le WEDF2015 a été l’une des plus belles réussites de la société de Dhaka.

« Les réunions entreprise-à-entreprise sont éprouvantes » a déclaré M. Amin. « Vous avez seulement 30 minutes, et la démarche est assez longue pour convaincre quelqu’un en Europe. Cependant au WEDF, nous avons rencontré des représentants du marché africain, qui est en pleine croissance et recherche des solutions à des prix concurrentiels. C’est un marché très favorable pour nous. » 


Primetech entend créer davantage de réseaux avec de nouveaux marchés. Le contact nigérian de M. Amin lui a permis de rencontrer un autre client à Nairobi, pays dans lequel Primetech prévoit de démarrer des travaux en septembre. L’entreprise développe un système de logiciel pour gérer les réservations de safaris. Alors qu’il est trop tôt pour prédire l’évolution du projet, M. Amin s’est déclaré optimiste, d'autant que les interventions de Primetech au Kenya et au Nigeria serviront d’arguments solides de vente lorsque l’entreprise recherchera de nouveaux contrats dans d’autres pays africains.

Au mois d’avril prochain, M. Amin se rendra à Cape Town en Afrique du Sud, pour la foire du World Travel Market Africa, un événement commercial et touristique pendant lequel il envisage entrer en contact avec des entreprises africaines à la recherche du type de services offerts par Primetech.
« Il est très important de rencontrer les personnes physiquement », a-t-il déclaré. Il est vraiment difficile de convaincre, sur Skype, une personne qui veut dépenser 10 000 dollars que nous sommes la bonne entreprise de développement des produits. Une rencontre physique permet de tirer parti de tous les aspects de la communication y comprise la gestuelle. ainsi que de s’adresser directement aux clients. »

Projet des partenariats à long terme

Cette démarche est particulièrement importante lorsqu’il s’agit de grands projets à long terme, déclare M.  Amin. C’est un domaine dans lequel la participation de Primetech au programme NTF III s’est avérée indispensable, a-t-il déclaré. Le NTF III a permis à l’entreprise de développer un plan de marché d’exportation et a assuré la formation, mais selon Amin, ce sont les réunions entreprise-à-entreprise qui ont été déterminantes pour le succès de Primetech.

« Il est très important de rencontrer les personnes physiquement », a déclaré Amin. « Il n’est pas possible de réaliser de grands projets, des projets à long terme sans rencontres entreprise-à-entreprise. Pour le type de projets que nous voulons vraiment réaliser, les réunions entreprise-à-entreprise sont une obligation. ».

En savoir plus sur le programme du Fonds d’affectation spéciale des Pays-Bas III de l’ITC, financé par le Centre néerlandais pour la promotion des importations en provenance des pays en développement (CBI), affilié au ministère néerlandais des Affaires étrangères.