Stories

La Jordanie célèbre le lancement de sa Stratégie nationale d'exportation

15 juillet 2014
ITC Nouvelles
Les secteurs clefs de l'économie seront renforcés grâce à l'amélioration de la compétitivité des PME

Amman, 27 mai – Le gouvernement jordanien lance aujourd'hui sa Stratégie nationale d'exportation (SNE). Elle vise à renforcer les fondations du secteur privé et à s'assurer que le pays reste sur la bonne voie pour devenir un des premiers exportateurs de biens et services au Moyen Orient et dans le monde. Le lancement à Amman intervient après plusieurs consultations entre les parties prenantes, sous la houlette du Ministère de l'Industrie, du commerce et de l'approvisionnement (site en arabe et en anglais), et avec la collaboration du Centre international du commerce (ITC).


La SNE (document en anglais) servira de compas au gouvernement, au secteur privé et aux partenaires de développement de la Jordanie, dans leurs efforts conjoints pour aider les petites et moyennes entreprises (PME) du pays à élever le niveau de leur compétitivité et de leur valorisation. Elle pourra guider les efforts de la Jordanie à générer des opportunités d'emplois, améliorer son environnement des affaires, et explorer les moyens d'assurer une croissance durable.

Le Ministre jordanien de l'Industrie, du commerce et de l'approvisionnement, Dr Hatem Al-Halawani, explique que « la Jordanie figure parmi les économies les plus ouvertes de la région, et elle est décidée à tirer les bénéfices d'un commerce international mieux établi. La Stratégie nationale d'exportation que nous lançons aujourd'hui servira de guide à la Jordanie pour y parvenir. »

Pour la Directrice exécutive de l'ITC, Arancha González, « cette stratégie d'exportation fournit à la Jordanie une vision nationale pour les exportations, qui permettront aux secteurs public et privé, ainsi qu'à la société civile, de tirer tous les avantages du commerce. Le potentiel est énorme, mais les profits ne seront réalisés que lorsque la Stratégie sera mise en pratique. »


Mme González précise que « la Stratégie offre à la Jordanie une opportunité unique d'aider ses entreprises à prospérer, maintenir leurs relations à l'export, et s'approprier de nouvelles technologies, ce qui leur permettra d'améliorer leur compétitivité. »

La SNE cible le développement de six secteurs prioritaires : les fruits et légumes frais ; les préparations et conserves de viande ; les peintures ; les fils et câbles électriques ; les services de conseil en gestion ; et les services d'architecture et d'ingénierie. La Stratégie vise également quatre fonctions transversales prioritaires : la facilitation des échanges et la logistique ; la gestion de la qualité ; l'emploi (enseignement et formation technique et professionnelle) ; et l'information et la promotion du commerce. Pour ce faire, la SNE veut s'assurer que tous les secteurs, et pas seulement les secteurs identifiés comme prioritaires, puissent en bénéficier et voir leur compétitivité stimulée.

Pour le Dr. Al-Halawani, « la mise en œuvre efficiente de la SNE est cruciale, et va nécessiter la volonté et la persévérance de tous, afin de résoudre pour de bon les problèmes qui affectent les exportations. Il n'y a que la coopération entre les secteurs public et privé qui puisse le permettre, et ce pour le plus grand bénéfice de toute la société jordanienne. » En favorisant une relation équilibrée entre l'intégration commerciale, le développement durable et l'inclusion sociale, la SNE vise à stimuler la création d'emplois, l'amélioration des conditions de vie et la réduction de la pauvreté pour le peuple jordanien.

Cliquez ici pour consulter la Stratégie nationale d'exportation de la Jordanie (document en anglais).

Note à l'éditeur : L'ITC est l’agence conjointe de l’Organisation mondiale du commerce et des Nations Unies. L'ITC aide les petites et moyennes entreprises dans les pays en développement et les économies de transition à devenir plus compétitives sur les marchés mondiaux, contribuant ainsi à un développement économique durable dans le cadre du programme Aide pour le commerce et les Objectifs du millénaire pour le développement.