Press releases

Créer des emplois par le développement des exportations au Maroc

24 novembre 2014
ITC Nouvelles
À travers des études sur le potentiel d’exportation des secteurs performants, les emplois en faveur des jeunes et des femmes sont visés.

Cette semaine, trois ateliers de restitution sont prévus à Casablanca, avec comme objectif de créer des emplois durables et de qualité au Maroc, en faveur des jeunes et des femmes, par la promotion et le développement des exportations. Les ateliers ont lieu sous l’égide du Centre du Commerce International et du Ministère chargé du Commerce Extérieur, dans le cadre du programme de développement des exportations et de la création de l’emploi « EDEC ».

Le projet « EDEC », financé par le gouvernement canadien, souhaite contribuer à l’identification des opportunités et des actions nécessaires pour améliorer l’accès au marché d’exportation aux entreprises marocaines.

Cette action se réalisera à travers différents secteurs identifiés par le gouvernement marocain comme étant des secteurs clés et prometteurs, à savoir le secteur de l’agroalimentaire, le secteur du cuir et le secteur des produits de la mer.

Les ateliers de restitution, du 20 au 27 novembre, s’effectueront sur la base d’une analyse sectorielle exécutée pour chaque secteur. L’analyse comprend des études réalisées au niveau de la chaine de valeur, du marché, de l’environnement mais également de l’aspect genre et jeune. Suite à ces études, l’analyse sectorielle fera office d’un rapport unique, une feuille de route, incluant les résultats et les recommandations, des contributions des acteurs principaux des secteurs choisis ainsi qu’un plan de mise en œuvre pour les actions de soutien aux secteurs et à leurs acteurs.

Les activités mises en œuvre sont portées sur le développement des exportations et leur renforcement, mais varieront selon les marchés. L’approche employée permet de consolider les secteurs en développement, de sorte à ce que les entreprises puissent aboutir sur les marchés locaux, régionaux et internationaux.
Le programme de restitution est organisé en deux parties, à savoir un atelier par secteur.

Les experts nationaux et internationaux présenteront les résultats de la chaine de valeur issus des études effectuées. Par la suite, Ils interagiront avec les acteurs du secteur présent, pour discuter des opportunités et des défis de chaque secteur et ainsi définir les besoins de renforcements de ces secteurs. Les ateliers prévoient également une activité « focus marché porteur », à travers laquelle seront exposée les caractéristiques de marchés cibles pour les compagnies marocaines. Des discussions seront tenues concernant les diverses actions à déployer pour les entreprises du secteur visé, afin de leur permettre d’atteindre et/ou d’améliorer efficacement leurs positions existantes sur les marchés cibles.

Une feuille de route résultera de ce programme de restitution qui comprendra les propositions des activités à mettre en œuvre pour les différents secteurs. Elle présentera également les problématiques identifiées via l’analyse sectorielle de la chaine de valeur encline à mener vers des solutions profitables.