Stories

Commerce mondial du vin : qu'il en coule

25 octobre 2018
ITC Nouvelles
Les pays européens restent les principaux exportateurs de vin au monde, mais d'autres pays rattrapent leur retard

À travers l’hémisphère Nord, les vignobles regorgent aujourd’hui de vendangeurs. Malgré les problèmes causés par le changement climatique, beaucoup espèrent une récolte exceptionnelle en raison du temps chaud de cet été. Probablement la boisson la plus populaire au monde après l'eau, le vin s'est vendu pour plus de 35,5 milliards de dollars US en 2017 dans le monde. La part de l'Europe dans ces exportations était de 69 %, avec en tête la France, l’Italie et l’Espagne.

Les vins d'autres continents se portent également bien sur les marchés internationaux. L'Australie, par exemple, a exporté plus de vin que l'Espagne entre 2004 et 2006. En 2017, elle en a exporté pour 2,1 milliards de dollars US et, entre 2013 et 2017, ses exportations ont augmenté de 3 %. Les principaux marchés australiens ont été la Chine, les États-Unis et le Royaume-Uni, qui ont importé respectivement pour 655, 359 et 279 millions de dollars US de vin. L'Australie a toutefois un potentiel de croissance avec des ouvertures d'exportation de vin inexplorées d'environ 153,8 millions de dollars US.

Depuis 2010, le Chili est devenu un concurrent sérieux de l'Australie, dépassant ses exportations de vin entre 2013 et 2016 et exportant pour 2 milliards de dollars US en 2017. En outre, le Chili cible les mêmes marchés. En effet, en 2017, les trois principales destinations des vins chiliens ont été la Chine, les États-Unis et le Japon, avec des exportations respectives de 323, 248 et 207 millions de dollars US.

Outre l’Europe, l’Afrique du Sud est un pays à un fort potentiel vinicole, même si ce potentiel est peu exploité et que le pays ne figure pas parmi les dix premiers exportateurs mondiaux de vin et se classe derrière d’autres exportateurs du « nouveau vin mondial » tels que la Nouvelle-Zélande et l’Argentine. Actuellement, l'Afrique du Sud exporte du vin pour 717 millions de dollars, mais son potentiel non exploité se chiffre à environ 273 millions de dollars, tel que rapporte Export Potential Map.

Les marchés les plus importants pour le vin sont les États-Unis et le Royaume-Uni, qui importent respectivement pour 6,2 et 4,1 milliards de dollars US, suivis de l'Allemagne et de la Chine.
La Chine et Hong Kong ont enregistré entre 2013 et 2017 une croissance régulière de leurs importations de vin de 18 % et 12 % respectivement. Cette croissance ininterrompue pourrait être en partie due au fait que la Chine a considérablement réduit ses droits de douane sur le vin de certains pays au cours des dix dernières années, se classant ainsi en meilleure position pour devenir bientôt le deuxième importateur après les États-Unis.

Consulter TradeMap fopour plus de données sur les flux commerciaux, MacMap pour les données sur les droits de douane et Export Potential Map pour découvrir les ouvertures commerciales.

Top 10 des exportateurs de vin en 2017 (millions de dollars US)

  • France : 10,281.934
  • Italie : 6,761.266
  • Espagne : 3,255.166
  • Australie : 2,052.279
  • Chili : 2,018.132
  • US : 1,481.913
  • Nouvelle-Zélande : 1,198.281
  • Allemagne : 1,147.696
  • Portugal : 879.344
  • Argentine : 806.853

Top 10 des importateurs de vin en 2017 (millions de dollars US)
  • US : 6,172.101
  • RU : 4,118.905
  • Allemagne : 2,877.445
  • Chine : 2,797.589
  • Canada : 1,885.500
  • Japon : 1,616.706
  • Hong Kong : 1,534.274
  • Pays-Bas : 1,302.192
  • Suisse : 1,163.395
  • Belgique : 1,064.723