Speeches

Allocution à la ceremonie du signature du projet COM-TEXHA, Phase I

3 octobre 2014
ITC Nouvelles

Allocution de Madame Arancha González, Directrice Exécutive du Centre du Commerce International (ITC) au 3 Octobre 2014, Tunis, Tunisie

Monsieur (Messieurs) le(s) Ministre(s),
Madame l’Ambassadeur,
Messieurs les Directeurs et Secrétaires Généraux,
Messieurs les Présidents des Fédérations industrielles,
Mesdames, Messieurs les Chefs d’entreprises,
Mesdames, Messieurs,
Honorables invités,

C’est un grand plaisir pour moi d’être parmi vous pour le lancement du « Projet d’appui à la compétitivité de la chaîne du secteur textile et habillement » en Tunisie (COM-TEXHA). Joie d'autant plus grande qu'elle me donne l'occasion de ma première visite en Tunisie depuis que je suis à la tête du Centre du commerce international (ITC) en septembre 2013. Mes liens avec la Tunisie remontent à ma vie professionnelle antérieure, à la Commission Européenne où j'ai beaucoup travaillé avec la Tunisie mais aussi avec la région de la Méditerranée à laquelle je me sens appartenir, de par mon origine espagnole. En Tunisie je me sens chez-moi.

Les perspectives de croissance socio-économique de la Tunisie sont prometteuses et je suis heureuse de constater que le pays manifeste un consensus pour soutenir davantage le secteur privé, en particulier les petites et moyennes entreprises (PME), dans le but de créer plus d’emplois et de soutenir le développement socio-économique du pays. Il s’agit maintenant de transformer ces opportunités en réalité, en comptant d’abord sur le dynamisme du peuple tunisien en matière d’entrepreneuriat, d'innovation et de compétitivité des entreprises.

Une fois encore, l’ITC se tient aux côtés de la Tunisie, afin de stimuler les progrès du commerce régional et mondial grâce à son assistance technique en faveur du développement des PME et de leur internationalisation.

Si vous le permettez, je voudrais aborder trois points lors de mon intervention:

  • Les relations récentes entre la Tunisie et l’ITC ;
  • L'importance du secteur Textile et Habillement en Tunisie ;
  • Enfin quelques mots sur le projet qui nous réunit aujourd’hui.
Les relations récentes entre la Tunisie et l’ITC

Depuis sa création, l’ITC a tissé d’excellentes relations avec le Ministère du commerce et de l’artisanat, le Centre de promotion des exportations (CEPEX) et les autres institutions d’appui au commerce tunisiennes ainsi qu’avec le secteur privé dans son ensemble.

Entre 2009 et 2012, les institutions tunisiennes, l’ITC et la Suisse à travers le Secrétariat d’Etat à l’Economie (SECO), que je salue pour son soutien indéfectible à la Tunisie, ont mis en commun leurs efforts et leurs expertises dans la mise en œuvre d’un projet de promotion des exportations tunisiennes. Ce projet a amélioré durablement les compétences et les capacités tunisiennes en information et intelligence commerciales tout en renforçant les capacités de services aux entreprises.

Encore plus récemment, entre 2009 et 2013, la Tunisie a fait partie d’un programme de renforcement des capacités commerciales des pays arabes, programme régional qui a couvert, en plus de la Tunisie, quatre autres pays de la région arabe : l’Algérie, l’Egypte, la Jordanie et le Maroc et dont les résultats pour les bénéficiaires sont satisfaisants mais surtout très encourageants pour le présent.

C’est donc avec fierté que nous lançons aujourd'hui ce nouveau projet d’appui à la compétitivité de la chaîne de valeur du secteur textile et habillement.

Importance du secteur Textile et Habillement en Tunisie

Avec environ 2,5 milliards d'euros d'exportations par an, le secteur du textile et de l’habillement s'impose comme stratégique pour l’économie tunisienne. Il est, dans son ensemble, orienté vers les marchés internationaux. Ce secteur représente plus de 40% de l’emploi industriel du pays. L’analyse sectorielle sur l’emploi en Tunisie, développée par l’ITC, montre que le secteur du textile et de l’habillement emploie environ 200 000 personnes dont 75 % sont des femmes, et en très grande majorité dans des PME. Nous savons que les femmes réinvestissent 90% de leur revenu dans leur ménage avec un impact direct sur le niveau de vie de leur famille et sur l'éducation des enfants. Soutenir l’emploi des femmes veut donc dire œuvrer pour un développement plus équitable.

Cependant, entre 2005 et 2013, les exportations en partance de la Tunisie ont chuté en termes de valeur et de volume. Cela s’explique par une demande plus faible des marchés traditionnels tels que la France et l’Italie ainsi que par le contexte politique, économique et social en Tunisie.

Des mesures d’appui sont engagées pour contribuer à l’amélioration de sa compétitivité et faire face à un risque existant élevé de perte de marché et d’emploi. Le projet que nous lançons aujourd’hui répond à ces priorités et aux principaux défis relevés tels que : les défis d’approvisionnement, les défis de diversification des marchés internationaux, et la nécessité d’assurer une plus grande valeur ajoutée par l’intégration des jeunes compétences locales et une meilleure maitrise de la chaîne de valeur.

COM-TEXHA : projet d’appui au secteur textile et habillement

L'objectif global du projet vise à soutenir le secteur afin de l'aider à renforcer sa chaîne de valeur, diversifier son offre de produits, consolider les marchés existants et accéder à de nouveaux marchés, tout en optimisant les services proposés par les institutions d’appui au commerce aux entreprises tunisiennes. Le résultat recherché à long terme est clair : accroître l'emploi des femmes et des jeunes, en particulier dans les régions intérieures du pays.

Le projet est développé et conçu à la demande des autorités tunisiennes et en étroite collaboration avec les acteurs tunisiens et de ce fait, parfaitement aligné sur les priorités nationales de développement et de création d'emplois dans les régions intérieures du pays.

Je tiens en particulier à souligner la collaboration fructueuse entre :

  • le Ministère du Commerce et de l’Artisanat et plus particulièrement la Direction générale de la coopération économique et commerciale ;
  • le Gouvernement suisse à travers SECO, bailleur de fonds de ce projet ; et
  • le Centre du Commerce International, agence d’exécution du projet qui apporte son expertise internationale et sa connaissance des marchés régionaux et mondiaux.

Le projet sera mis en œuvre en deux phases :

Une première phase d’octobre 2014 à mars 2017 où le projet mettra l'accent sur l'amélioration de la compétitivité des entreprises du secteur, le développement des produits de plus grande valeur ajoutée et une meilleure gestion des approvisionnements.

Les résultats de cette première phase devraient conduire à une deuxième phase entre 2017-2018 pour poursuivre la diversification et la pénétration des nouveaux marchés.

Ensemble, nous pouvons faire plus et nous pouvons faire mieux. Les perspectives d’avenir sont réelles, à nous de les saisir.

Pour finir, je tiens à remercier le Gouvernement de la République Tunisienne, à travers la Ministre du commerce et de l’artisanat, pour la qualité de nos relations. Mes sincères remerciements vont au Ministère et plus particulièrement, à la Direction générale de la coopération économique et commerciale et au Centre de promotion des exportations (CEPEX) qui nous reçoit aujourd’hui, pour la qualité et la très bonne organisation de cette séance de signature.

Je tiens également à remercier, à travers Madame l’Ambassadeur, Son Excellence Rita Adam, le Gouvernement de la Suisse, pour avoir apporté son appui à une initiative qui vient à point nommé pour soutenir et relancer un secteur clé de l’industrie tunisienne.

Mes sincères remerciements vont également aux partenaires associés au projet, la FENATEX, le CETTEX et d’autres, pour leur disponibilité et leur engagement pour une mise en œuvre réussie de ce projet.

Je remercie aussi toutes les parties qui nous ont fait confiance, notamment les entreprises et les cadres tunisiens.

Je prends l'engagement devant vous de mettre à contribution tous les moyens disponibles à l’ITC pour le succès de ce projet. Je suis sûre que – ensemble- nous réussirons.

Merci de votre attention.