Stories

Voix des entreprises dans la politique pour stimuler le commerce des services du COMESA : nouvelle étude ITC-CBC

13 février 2018
ITC Nouvelles
Le rapport souligne la nécessité de renforcer les services transfrontaliers d’appui aux entreprises et la participation directe des fournisseurs de services au processus d’intégration régionale pour accélérer le commerce, la croissance économique et l’emploi dans le marché commun de l’Afrique orientale et australe.

Le commerce des services dans le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), qui représente plus de la moitié du produit intérieur brut (PIB) concourt plus à la croissance et à l’emploi que la fabrication traditionnelle et l’agriculture, et présente un fort potentiel d'expansion.

Un nouveau rapport intitulé Services dans le COMESA - Un point de vue du secteur : Intégration de la Voix des entreprises dans la politique par le Centre du commerce international (ITC) et le Conseil d'entreprises du COMESA (CBC) révèle que la forte participation du secteur privé au processus de formulation des politiques devra créer un environnement plus favorable aux entreprises.

Le rapport, fruit de consultations approfondies avec le secteur privé de la région, sera lancé le 19 et 20 avril lors du premier dialogue public-privé du Conseil d'entreprises du COMESA (CBC) sur les industries des services de technologies de l’information et de la communication (TIC), à Nairobi au Kenya.



Les entreprises consultées pour l’étude ont exprimé la nécessité des services transfrontaliers d’appui aux entreprises et de la participation directe au processus d’intégration régionale. Étant donné que la compétitivité des secteurs des services dépend souvent des politiques et des pratiques réglementaires qui façonnent l’environnement commercial des services, la voix des entreprises axées sur les services est d’une importance capitale pour l’élaboration des politiques.

Pour faciliter ce processus, le rapport présente les données régionales des principales industries de services, à savoir le tourisme, le transport, les finances et les télécommunications ainsi que des « aperçus des services » pour chaque pays COMESA. Il définit également les principales contraintes commerciales, notamment les problèmes de dimension, de financement et de savoir-faire, et recommande des solutions.

L’une des grandes recommandations de ce rapport vise à inviter les groupements d’entreprises de services à mettre leurs forces en commun au sein d’un Groupe régional des industries de services, en vue de défendre collectivement les intérêts du secteur privé grâce à une collaboration avec les gouvernements. Le rapport retrace une feuille de route à quatre phases pour établir la coalition des industries de services comme une étape vers des rapports commerciaux plus viables à l’échelle régionale.

Participer à la conversation sur Twitter en cliquant sur ITCnews et #ITCbooks, et nous retrouver sur Facebook et LinkedIn pour les dernières informations sur les publications.